Insécurité dans les rues de Bamako : Fin de course pour le taximan braqueur Moussa Traoré

    9
    Le taximan braqueur
    Le taximan braqueur

    Certains commissariats de police du district de Bamako et ses environs ont enregistré, ces derniers temps, des plaintes sur les braquages d’un taximan sur ses clientes. Ainsi, le jeudi 12 mars dernier, deux dames ont emprunté un taxi à Titibougou pour se rendre à Kalaban-Coura. Arrivé aux environs de la mosquée verte sur les 30m de Kalaban-Coura, Moussa Traoré a garé son véhicule dans l’obscurité prétextant le besoin de se soulager. C’est ainsi qu’il en profita pour pointer une arme à feu sur ses clientes en leur demandant de lui remettre tous leurs biens. Au total, il leur a soutiré 6 pagnes de Bazin, la somme de 74 000 FCFA et 3 téléphones portables avant de disparaitre dans la nature. Le vendredi 13 mars dernier, les deux dames victimes du taximan indélicat se sont présentées au commissariat de police du 10e arrondissement pour porter plainte. Elles ont donc raconté toute leur mésaventure en donnant les références du véhicule.

    C’est ainsi que le commissaire Aminata Diallo, en charge du 10e arrondissement a instruit les éléments de sa brigade de recherche de tout faire pour mettre la main sur l’auteur de cet acte crapuleux. Immédiatement, son chef de brigade, Mahamadou Sangaré a mis son réseau de renseignements en branle et cela a permis de retrouver le propriétaire du véhicule et ensuite le chauffeur titulaire. Il s’est avéré que ce dernier était d’ailleurs souffrant. Il aurait bien “collaboré “ avec la police en révélant qu’il avait confié son véhicule à un “Américain “, un nom généralement attribué à des chauffeurs occasionnels et sans véhicule, qui profitent du repos du chauffeur titulaire pour prendre la relève. Moussa Traoré profitait de cette occasion pour braquer ses clientes. C’est le vendredi 27 mars dernier que les limiers ont pu mettre la main sur ce taximan indélicat dans son domicile à Dianokoro, dans le cercle de Koulikoro. Sur place, ils ont trouvé des biens soutirés par le malfrat à ses victimes. Il a été conduit au commissariat de police du 10e arrondissement pour des investigations approfondies.

    A l’interrogatoire, le taximan indélicat, Moussa Traoré a reconnu les faits qui lui sont reprochés en déclarant avoir braqué plusieurs victimes dans le district de Bamako et ses environs. Il sera présenté au procureur près le tribunal de la commune VI pour répondre de ses actes.

       Cléophas TYENOU   

    PARTAGER

    9 COMMENTAIRES

    1. Toutes nos félicitations au commissariat du 10 eme arrondissement en particulier au commissaire
      Merci pour votre efficacite

    2. C’EST LE MANQUE D’ÉDUCATION QUI EST A LA BASE DE LA DÉRIVE DE LA JEUNESSE MALIENNE.
      LE GAIN FACILE

    3. Regardez un gaillard bien nourrit qui se permet de gagner sa vie facilement sans fournir physiquement les talents que Dieu lui a offert.
      Qu’est ce qui lui manque physiquement?
      Alors qu’il soit puni par la loi et pas de négociation ni de corruption.

    4. Conduisez ce Moussa Traore braqueur chez ses homonymes Moussa Traore dictateur, Moussa Traore prêcheur et …….

    5. Pour sa propre securite en evitant l article 320 il faut le grader la bas.

    6. 😈 😈 😈 ?IL FAUT qu’il ne sort pas de sitot,car il à gàté le nom de tous braves chauffeur de taxi et qui gagne leurs avec honnette et que za serve de léçon aux autre larbin 😈 😈

    7. “Moussa Traoré a reconnu les faits qui lui sont reprochés en déclarant avoir braqué plusieurs victimes dans le district de Bamako et ses environs. Il sera présenté au procureur près le tribunal de la commune VI pour répondre de ses actes”: Après il sera relaxé.

    Comments are closed.