Insécurité grandissante à Guarantiguibougou (commune V) : Un informaticien togolais tué d’une balle dans la poitrine

    13

    Un jeune ingénieur informaticien togolais vivant à Garantibougou, Benjamin Essoyomawè Laodjassondo, âgé de 29 ans, a été tragiquement abattu à son domicile le mercredi 19 Mars à 3 heures du matin par des individus cagoulés, entrés chez lui par effraction. Ils ont emporté sa moto, son ordinateur portable et bien d’autres choses.

    Lorsque les deux assassins sont arrivés dans la maison, ils ont tiré  la serrure pour ouvrir la porte. Ils ont utilisé un produit gazeux pour endormir les occupants (Benjamin et son épouse). Munis de torche, les agresseurs sont entrés dans la chambre. L’effet de la lumière aurait réveillé le couple. Au cri de la femme, Benjamin, voulant se lever, a reçu deux coups de feu au niveau de la poitrine et en a succombé. La femme tirée par ses cheveux et violentée a été interrogée par rapport au lieu où la famille cachait son argent. Après ces échanges, les agresseurs ont emmené la femme à moitié nue loin dans l’obscurité. Ils avaient entre temps enlevé la moto, l’ordinateur, le téléphone portable, un sac, etc.

    La question qui se pose à présent est de savoir ce qui a pu motiver un crime si ignoble, s’il s’agissait d’un règlement de compte ou d’un crime crapuleux ? Beaucoup de gens ne comprennent pas pourquoi les drames de ce genre arrivent régulièrement au sein de la communauté togolaise. On se rappelle, en effet, qu’en janvier 2012, un drame similaire avait endeuillé cette communauté togolaise. Un jeune Togolais du nom de Claude Kondi avait été tué à l’arme à feu en pleine nuit dans sa chambre par un groupe des malfaiteurs non identifiés. En Mars 2006 le corps mutilé du jeune Togolais répondant au nom d’Angelot Konou avait été retrouvé sur une route à la sortie de Bamako, le crâne ouvert et la cervelle amputée. Quelles actions le Consulat du Togo au Mali mène-t-il ou entend il mener pour prémunir la communauté contre des attaques de ce type ? Tous ces faits créent la psychose et suscitent de réelles inquiétudes au sein de la communauté togolaise qui se sent du coup visée alors qu’elle s’est toujours sentie au Mali comme chez elle. Ce qui écœure et indigne davantage, c’est le fait que ces crimes n’aient jusqu’à présent  fait l’objet d’aucune enquête sérieuse ou action concrète visant à mettre le grappin sur leurs auteurs et les traduire devant les juridictions compétentes afin que justice soit rendue. Il serait fortement souhaitable que le meurtre de Benjamin ne reste pas impuni comme les autres.

    Il  laisse derrière lui, un garçon et une veuve portant une grossesse à terme.

    Cléophas Tyenou

    PARTAGER

    13 COMMENTAIRES

    1. Mon cœur saigne ce soir!que c est ignoble une telle fin ainsi dans la fleur de l âge .Merci pour ta gentillesse ta disponibilité .Qu Allah le tout puissant donne a ta famille la force de continuer après ton départ tragique et celui de ton frère auparavant .Je pris le ciel pour que ta mort ne reste pas impunie.Odhineste un pace fratele meu!…http://mali-web.org/societe/faits-divers/insecurite-a-guarantiguibougou-commune-v-un-informaticien-togolais-tue-dune-balle-dans-la-poitrine

    2. je ne peux meme pas avoir le courage de lire les réactions des uns et des autres tellement j’ai mal. Repose toi en paix “Père Noel”

    3. Benj ,tu me manques dejà !Tu etais si gentil en tant que collègue et jeune frère tu seras toujours dans mon coeur!Ces bandits doivent être arrêtés sinon c’est vraiment dur pour tous tes proches.

    4. c’est honteux,des agressions barbares en plaine capitale.il est ou,la securitédu pays?

    5. Mr le journaliste, quel est ce parallèle que vous faites avec la communauté soeur Togolaise. Vous êtes vous rendu ces temps ci dans cette zone? apparemment non, sinon vous auriez su que la population en a marre de l’insécurité grandissante dans ce quartier Guarantiguibougou (commune V) . Vols avec violence voire meurtre y sont fréquents. Les jeunes ont même constitué des comité d’autodéfense! Alors M le journaliste, faites votre boulot, déplacez vous c’est pas loin Guarantiguibougou c’est pas au front non plus! Au lieu de faire des statistiques insensés!
      Merci

    6. monsieur le journaliste a quoi sert cette photo.
      respecte l âme du de fin.
      je demande aux responsables du cite d enlevé la photo svp car je voie pas l utilité. mettez vous de l autre cote aimerai vous voire la photo d un membre de votre famille diffuse sur la place public de la maniéré?

      • Prof, je pense au contraire que la photo est juste à sa place! Il faut que sa choc et que l’opinion publique se réveille en fin face à des situations comme ça.
        Dommage qu’on n’ai pas une Police digne du nom pour rassurer les gens sur des choses aussi impropres. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 Encore une fois notre carences (criard)mis à nue. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    7. Que son âme repose en paix. Je suggère qu’on enlève la photo,elle peut heurter à mon avis la sensibilité.

    8. Paix a son ame.
      Un acte tres ignoble, tres honteux.
      Alors il faudra une implication serieuse des autorites maliennes pour retrouver les orgines et les auteurs de ces crimes sans quoi la securite et l’hospitalite du pays tout entier sera questionnable. Ces genres d’ actes n’envoient pas de bon image ou reputation du pays aux autres.

    Comments are closed.