Insécurité à Kalabancoro : L’Enseignant Moustaphe Cissé tué par 3 balles à cause de sa moto

17
Moustaphe Cisse
Moustaphe Cissé

Le vendredi 15 août 2014 à Kalanbancoro Hèrèmakono communément appelé Niamakoro Courani, Moustaphe Cissé, âgé de 27 ans, étudiant à la Faculté des sciences et techniques (Fast) de Bamako non moins enseignant et propriétaire d’une boutique, a été tué à cause de sa moto Jakarta par deux bandits armés jusqu’aux dents. La victime a reçu trois balles avant de rendre l’âme. C’était au environ de 6 h 40 mn du matin quand les gens commençaient d’aller à leurs occupations quotidiennes. Après avoir commis leur salle besogne, les deux vagabonds ont pris la tangente avec la moto toute neuve sans être inquiété.

Où est l’autorité ?où est l’Etat ? Ces questions méritent d’être posées car à Bamako, plus particulièrement à Kalabancoro, l’insécurité a atteint un degré très inquiétant. Auparavant, les voleurs avaient peur même la nuit de voler, mais maintenant ils font leurs « opérations » en plein jour sans être inquiété ni par la population et ni par les forces de l’ordre. Les paisibles citoyens ne dorment que d’un seul œil maintenant à cause de cette insécurité grandissante. Ils sont escroqué, arnaquer, déposséder, braquer, blesser et même souvent tuer à cause de leurs biens. Le dernier cas récent est l’assassinat à Kalanbancoro Hèrèmakono communément appelé Niamakoro Courani, le vendredi 15 août 2014 du jeune Moustaphe Cissé, âgé de seulement 27 ans, étudiant à la Faculté des sciences et techniques (Fast) de Bamako non moins enseignant et propriétaire d’une boutique. Le jeune Cissé a été tué à cause de sa moto Jakarta qui ne coûte que 350 000 FCFA par deux bandits armés jusqu’aux dents. La victime a reçu trois balles avant de rendre l’âme. C’était au environ de 6 h 40 mn du matin quand les gens avaient même déjà commencé  leurs tâches quotidiennes. Après avoir commis leur forfait, les deux vagabonds ont pris la tangente avec la moto toute neuve sans être inquiété. Selon les témoignages recueillis sur le lieu du crime, la victime  quittait son domicile pour venir prendre son jeune frère Oumar Cissé, qui gère sa boutique à Kalaban coro, afin de se rendre à Magnambougou pour assister à un baptême familial. Mais malheureusement pour Moustaphe, il fut arrêté au environ de 6h 40 mn par deux bandits qui l’on sauvagement assassiné pour prendre sa moto. Il a reçu trois balles dont une à la tête, une à la hanche et une à la cuisse. Les éléments de la protection civile ont été appelés pour l’évacuer à l’hopital. Avant qu’il n’arrive à l’hôpital Gabriel Touré de Bamako, il avait déjà rendu l’âme. « Tue le, qu’est-ce que tu attends ? Tue le et on s’en va », déclarait un bandit selon un témoin oculaire de la scène, impuissant, qui a, par la suite crier : oh voleur ! Mais peine déjà perdu. Car les bandits avaient pris la tangente. « Aux environs de 6h 40 mn, j’ai entendu des coups de feu. Et c’est en ce moment que je partais prendre mon chef. Les femmes criaient, ils ont tué le mari d’autrui. Quand je me suis approché, j’ai su que c’était Moustaphe Cissé, l’ami de mon jeune frère. Il m’a donné son téléphone pour appeler son jeune frère Oumar Cissé. Il commençait à rendre l’âme avant qu’il ne soit transporté par les sapeurs-pompiers », précise un autre témoin nommé Djibril Touré. L’enterrement de Moustaphe Cissé a eu lieu le samedi 16 août 2014 à 16 h 00 à Kalabancoura. C’est la énième fois que Kalabancoro assiste impuissamment à ces genres de drame d’insécurité. Les autorités doivent prendre les dispositions idoines pour renforcer la sécurité des personnes et des biens faute de quoi les citoyens n’hésiteront plus à se faire justice sois même. « Trop c’est trop, on en a marre. Tolérance zéro maintenant. C’est l’article 320 qui entre en jeu maintenant. Nous allons commencer à brulé les voleurs sinon ça ne cessera jamais », soulignent certains habitants du quartier.

Aguibou Sogodogo

 

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Mes amies père frère et sœur, ce que je vais vous dire application de l'article 320 n'est pas la solution. La solution ces quoi? que tout le monde cherche un pistolet comme sa s'il te fais arrêter tu donne la moto et au moment qu'il fais dos ces en ce moment que tu applique tes moyens,moi même j' ai été victime du braquage quant on ma fais stop je me suis arrêter la personne qui étais dernier est descendu pour me dire donne nous la moto j'ai dis pour quoi vous donnez la moto? il ma pointer l'arme qui étais un pistolet de12 coups,quant j'ai voulus descendre de la moto pour cadenas l'individu leurs second sont venu eux aussi étais en moto et armer jusqu'au dernier degrer de 2 personnes celui qui étais derrière aussi a dit toi on ta dis de nous de nous donnez la moto tu as compris oui ou non? donne nous la moto bâtard j'ai suis que je n'es pas d'autre choix et j'ai donner la moto.Mais si j'avais une arme après avoir donner la moto je pourrais qu'en même me défendre? Les autoriser sont au courant de tous mais tout le temps pareille la meilleur solution de tous sa est que l’État autorise a la population civil de porter des armes sinon au fi du temps Bamako sera pire que les etats unis et Californie trop ces trop trop ces trop . L action est faite en présence des policier qui prenne des gardes au niveau de casino de l’amitié c'est fait vers 5 heurs moins 2. du matin.

  2. je trouve cet assassinat doit interpeler les responsables chargés de la securité des biens et des personnes.jE Demande aussi à la population de collaborer avec les forces de l’ordre en dennonçant toute personne suspect.

  3. je suis pour l’aplication de l’article 320 celui ki brulera un voleur seras au paradis car il a sauver des millier de personne contre le satan

  4. Face au grand banditisme galopant,le mieux serait de miser d’avantage sur la prévention.
    D’abord il faudra augmenter l’effectif des forces de l’ordre et de sécurité,leur donner tous les moyens appropriés pour le bon déroulement de leur travail.
    En effet Kalabancoro est très grand ,très vaste et très peuplé.
    Pour mieux sécuriser Kalabancoro il faudra au moins deux commissariats en plus de la gendarmerie.
    Je ne comprends pas les dirigeants et les décideurs de ce pays.
    A Kalabancoro il se passe rarement un mois sans qu’il ait un crime odieux lié au grand banditisme.Malgré tout cela les autorités ne font rien pour mettre fin au carnage.C’est le maire de Kalabancoro qui doit taper du poing sur la table et exiger une meilleure sécurisation de Kalabancoro.Mais malheureusement c’est peut-être un maire qui est plus soucieux de son porte-monnaie que de la sécurité des habitants de Kalabancoro.C’est aux habitants de Kalabancoro de ne plus voter pour un maire qui ne fait rien pour la sécurité

  5. Une société à l’état d’anomie, rien n’est sûre et certain,les combien de génération sont victime ? combien de maliens ont fuit le pays ? combien de maliens meurt de fin ? avoir 3 repas par jour ne signifie pas que l’être se nourrit ! combien de familles ont ces 3 repas quotidien ? combien de nos sœurs étudiantes se prostituent pour se nourrir, s’habiller, payer les frais scolaire ? combien de nos papas fuit les maisons à cause des problèmes ? combien de nos jeunes frères et sœurs se donnent à l’alcool, aux drogues de tous genres…Que le peuple donne une orientation politique au Mali favorable aux maliens…sans cela nous resterons dans une crise sans fin…Aujourd’hui, le Mali n’est-il pas le pays le plus bas du monde par les maux de nos sociétés ? Même si ce n’est pas le cas, l’impression de vivre cette réalité. Seul les maliens peuvent décider de leur avenir…un avenir incertain aujourd’hui…mais bien que possible si s’y mettons.

  6. C’est une honte de tuer une personne pour une moto qui ne coûte que 350 000 fr cfa.
    Ces deux bandits vont partager l’argent, qu’ils vont dépenser peut-être moins d’une journée et ils iront chercher une autre victime.Qu’est- ce qu’il faut dire des partisans des droits de l’homme qui disent d’abolir la peine de mort? Qu’est ce qu’il faut dire aux magistrats qui passent à toutes les occasions POUR libérer ces malfrats dans la nature?Il y’a vraiment des paradoxes dans ce monde.
    Que Dieu ait pitié de l’âme de Moustaph Cissé, qui est mort en martyr.Amine.

  7. 👿 Pourquoi pas l’autorisation de port d’arme de point comme aux USA…si les forces de l’ordre n’y arrivent pas, on a le droit de défendre sa vie…cela vas surement diminuer la population des malfrats.

    Et puis, que la population adopte le réflexe de filmer ou de photographier les scènes de crime chaque fois qu’elle en est témoin…les téléphones portables peuvent sauver des vies et aider les enquêteur dans leur travail !

  8. Le comble est que même s’ils sont arrêtés, ils seront relâchés aussitôt!
    Mes condoléances!

  9. Kalanbancoro est la plus grande commune du Mali et le plus grand nid du banditisme au Mali et c’est la commune qui abrite la cité universitaire de Kabala et d’autres grands projets. Il n’y ‘ à même pas de commissariat juste un petit local délabré, sale avec des bancs en bois et des chaises métalliques pour quelques gendarmes sans moyens matériels pour traquer les bandits. Les maires ne songent qu’à leurs poches donc le gouvernement doit prendre ses responsabilités de protection des citoyens. Que Dieu t’accorde le paradis Mr Cissé.

  10. RIP M.CISSE! Cependant l'”article 320″ non plus n’est pas la solution puisqu’il pourrait causer d’autres victimes innocentes si jamais on se trompait de voleur…comme ce fut le cas d’un jeune qui attendait sa monnaie avec une prostituée à la suite d’une partie de jambes en l’air qui coutait 2000FCFA! La prostituée qui devait 3000 FCFA à la victime cria pourtant “ô voleur” !Et le client qui attendait le restant de ses 5.000 F fut brûlé vif par les habitants… 😉

  11. Deux gaillards qui tuent pour une simple moto, c’est le comble de l’absurdité. Quand est-ce que les bras valides serviront à autre chose qu’au vol, au détournement, à l’arnaque ou au maraboutage ? Si ces deux ne croyaient pas au vol ils allaient peut-être chercher le salut par d’autres moyens que le travail.
    PAIX À L’ÂME DU DISPARU, QUE LA TERRE LUI SOIT LÉGÈRE. Il est très jeune et pour rien. Que le bon DIEU dirige ces deux malfrats vers des gens qui les brûleront vifs.

Comments are closed.