Insécurité sur les berges du Diafarana kô : Bamoussa Sidibé échappe de justesse à l’agression de deux malfrats

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Bamoussa Sidibé, un habitant de Lassa en commune  IV  n’oubliera pas de sitôt cette soirée du lundi 17 décembre 2012. En deux chemin. La vue des deux personnes n’a pas dissuadé Bamoussa Sidibé d’accomplir sa mission sacrificiebandits de grand lle effet, le quinquagénaire qui s’était rendu au bord du marigot diafarana kô a eu la malchance de croiser.

Au moment il s’était agenouillé au bord du marigot pour prier, les deux individus dont l’un muni d’une machette et l’autre d’un gaz, ont foncé sur lui. Il est parvenu à maitriser le premier qui voulait l’asperger de gaz. Et d’un geste acrobatique, il a pu se défaire du second. Les deux malfrats qui ne s’attendaient pas à une telle résistance ont fini par lâcher du lest. Ils ont laissé derrière eux la machette et la bouteille de gaz. Bamoussa Sidibé qui nous a témoigné cette mésaventure a tenu à attirer l’attention des forces de sécurité sur la recrudescence du niveau d’insécurité dans la ville de Bamako surtout à certaines heures de la nuit. Donc prudence.

Cléophas TYENOU

 

 

 

 

 

 

SOURCE:  du   19 déc 2012.    

3 Réactions à Insécurité sur les berges du Diafarana kô : Bamoussa Sidibé échappe de justesse à l’agression de deux malfrats

  1. le scientifique

    un geste acrobatique , whaou , cela donne envie d’apprendre les arts artiaux .
    vivement a creation du NOUVEAU MALI , vive la science , vive la culture de la raison .

  2. coutinho

    Ce n’est pas Bamoussa SIDIBE…c’est Jackie CHAN :lol: :lol: :lol: