Kanadjiguila : Un réseau de cambrioleurs décapité par la BT de Bamako-coura

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Depuis la semaine dernière, les habitants de Kanadjiguila sont débarrassés d’un des perturbateurs de leur sommeil. La bande à Moussa Kouyaté, ce bandit aux multiples modes opératoires de Kanadjiguila, a été mise hors d’état de nuire à la faveur d’une coopération interprofessionnelle entre la Garde républicaine et la Gendarmerie nationale.

 

Après avoir semé la terreur à Kanadjiguila (commune rurale de Mandé, cercle de Kati), la bande à Moussa Kouyaté est enfin tombée de son piédestal. Son cerveau, Moussa Kouyaté a été mis hors d’état de nuire par la BT de gendarmerie de Bamako, aidée en cela par un élément de la Garde républicaine du nom de Kali Diallo.

Les faits 

Dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 novembre dernier, le nommé Moussa Kouyaté avait réussi le coup dont il s’était donné le temps nécessaire de préparer des heures durant. Tel un ouvrier épuisé par ses travaux du jour, Moussa Kouyaté s’est étalé sur un tas de sable près de la boutique de Gaoussou Keïta à Kanadjiguila (commune rurale de Mandé, cercle de Kati). La nuit tombée, et le boutiquier rentré quelques heures plus tard, le « rapace » met en application son plan machiavélique en défonçant avec ses techniques habiles le portail de la boutique. La-dans il se saisit d’un sac vide de 50 kg qu’il remplit de marchandises et une somme de 5 500 F CFA derrière le comptoir.

Le lendemain, c’est-à-dire le mercredi 28 novembre il s’est rendu au marché de Mamaribougou pour écouler son butin.

Le caractère hétéroclite du contenu de son sac a vite attiré l’attention du public qui l’a soupçonné de voleur avant de tenter de le prendre. Très sûr de ses jambes, il a tenté de prendre la poudre d’escampette. Cette tentative était mal connaître le sergent Kaly Diallo qui était heureusement au bon endroit au bon moment. Seul, le garde républicain le neutralise avant de le conduire à la BT de Gendarmerie de Bamako-coura. Sur instruction du Chef de Brigade, lieutenant Lassana Tamba Keïta, des investigations conduites par l’adjudant-chef Seydou Abdoulaye Coulibaly, adjudant Assala Maïga, l’adjudant Lassine Dibi Traoré, l’adjudant-chef Ibrahim Dicko, l’enquête a permis de découvrir la composition de la bande de Moussa Kouyaté ont été menées. Au cours desquelles ses acolytes « Panthère », « Petit-Issa », « N’Gana Bouramani » ayant vite appris la nouvelle de l’arrestation de leur chef, se sont s’évaporés dans la nature.

Mais le CB lieutenant Lassana Tamba Keïta assure que ses éléments sont à pied d’œuvre pour les retrouver au plus vite. Quant à Moussa Kouyaté, il a été mis sous mandat de dépôt le vendredi 30 novembre dernier par le Procureur de Kati.

Le nommé Moussa Kouyaté est un repris de justice connus pour des cas de vols qualifiés et usurpation de titre.

Le 11 novembre dernier, l’homme s’est présenté comme policier en mission pour le Commissariat de police du 9e arrondissement au boutiquier Ousmane Maïga dont il a ramassé les marchandises.

Ouadiaba Keïta, un autre boutiquier figure sur la liste des victimes de Moussa Kouyaté.

Salutaire, ce geste du sergent Kaly Diallo  traduit, n’est qu’une émanation de l’efficacité de la collaboration entre le corps de Gendarmerie et celui de la Garde nationale en matière de la sécurisation des personnes et de leur bien.

Selon certaines sources, la nouvelle coopération interprofessionnelle  mis en œuvre par le colonel Diamou Keïta DG de la Gendarmerie et du colonel Moussa Diawara, chef d’Etat -major de la Garde nationale, a impulsé un nouveau dynamisme dans la lutte contre l’insécurité à Bamako et ses périphéries.

Youssouf Coulibaly 

 

SOURCE:  du   3 déc 2012.