L’assassin à la braguette ouverte de Kalaban : Il l’a tuée avec son sexe !

    0

    Curieux crime de sang à Kalaban : le vieux Sawadogo abusait de la fillette de 8 ans jusqu’à ce qu’une sale infection envoya celle-ci au cimetière.

    Ça s’est passé à Kalaban. Le vieux Sawadogo appelait chaque fois la fille de son voisin âgée seulement de 8 ans pour balayer sa chambre. Cependant, premier détail: c’était surtout quand les parents de la fillette sont absents qu’il faisait appel à cette dernière. Troublant, non ?

    L’explication était pourtant toute simple : c’est que, pour notre ‘’tièkorobakôlon’’ de la semaine au ‘’kouloussijala coupé’’, c’est le moment pour savourer tranquillement le fruit défendu. Il se livrait alors à des attouchements sur la fillette qui, vu son âge, sent encore le pipi. Il mettait son doigt dans son intimité. La gamine avait très mal, mais ‘’pépé violeur’’ la menaçait, couteau en main : ‘’Si jamais tu dis ça à quelqu’un, je te coupe la gorge’’. Elle n’osait parler de son calvaire à qui que ce soit.

     Il lui faisait ça à intervalles réguliers jusqu’à ce que la fille tomba malade. Ses parents l’ont beau soigner, rien à faire. Le médecin finit par avoir le bon réflexe professionnel de lui faire faire alors des examens. C’est ainsi qu’ils découvrirent l’horreur : la fillette était si gravement infectée que du pus sortait de son vagin. Mais quand on lui demanda ce qu’elle a eu, elle n’osa pas dire la vérité, tétanisée par l’idée de se faire tuer par son bourreau.

    Mais, à force de patience et de persévérance, le personnel médical finit obtenir gain de cause. Elle raconta les faits dans le moindre détail. Malheureusement elle n’a pas pu s’en sortir, elle est décédée des suites de ces blessures. Quant à son assassin, il s’est retrouvé en prison.

     B GADIAGA

    PARTAGER