La communauté malienne (encore) en deuil aux USA : Un 2e Malien tué à bout portant aux Etats-Unis

    15
    Moctar Sy
    Tragedy: The victim has been identified by social workers and friends on social media as Moctar Sy

    Il s’agit du 2e meurtre au sein de la communauté malienne aux Etats-Unis. Dans la nuit de mardi à mercredi 14 janvier 2015, Seydina Oumar Maïga, ex-leader de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) a été retrouvé mort allongé dans un couloir une balle dans la tête  au cinquième étage de l’immeuble dans lequel il habitait, un immeuble occupé par une forte communauté malienne dans l’Etat de Baltimore, aux Etats-Unis.

    Aussitôt après la découverte du corps, la police fédérale de Baltimore a, selon nos sources, ouvert une enquête pour établir les circonstances de sa mort. Trois Maliens qui partageaient le même  immeuble que le défunt avaient été interpellés  pour les besoins de l’enquête.

    Aujourd’hui, les enquêtes, à en croire nos sources, semblent très avancées. Deux Américains Noirs viennent d’être arrêtés par les policiers. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs du crime. Une semaine après son assassinat, et après autopsie, le 21 janvier, la dépouille du jeune étudiant et ancien membre de l’AEEM a été rapatrié au Mali.

    Agé d’une trentaine d’années, Seydina Oumar Maïga, après des études à la  Faculté des sciences juridiques et politiques, s’est inscrit en 2009 dans une université de  Baltimore  aux Etats-Unis d’Amérique pour parfaire son cursus. Selon le site la régionale.com, parallèlement à ses études, il travaillait dans une pizzeria. Pour ses amis, révèle le site, depuis six ans qu’il était aux USA, le jeune homme menait une vie sans histoire.

    Seydina Oumar Maïga
    Seydina Oumar Maïga

    « Le jeune Maïga avait rejoint au cinquième étage certains de ses camarades maliens qui habitaient eux aussi le même bâtiment. Ses amis, l’ayant laissé sur place, se sont rendus dans une pizzeria. C’est à leur retour qu’ils ont retrouvé le corps de leur camarade », a révélé à notre confrère de la régionale, l’un de ses amis, Abakary Touré, qui est aussi un ex-leader estudiantin qui était en contact permanent avec le défunt.

    Pour rappel, Seydina Oumar Maïga avait une fiancée américaine avec qui il a eu un enfant aujourd’hui âgé de 8 mois.

    Rassemblés par Nabila (Sources  dailymail.co.uk et les Echos)

    PARTAGER

    15 COMMENTAIRES

    1. Regarde comment le malien est mechant . Qu’il soit Traore ou Sy que importe ? Les circonstances dans laquelle ce Monsieur a été tué il ne doit pas avoir des polimiques de ce genre. Honte aux maliens honte d’être malien .

    2. dur dur d’etre un malien aux USA ………..et meme en France ! Bon en voilà déjà deux de moins ,aller encore un petit effort ,çà fera moins de bouches a nourrir 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    3. les documents retrouvés sur lui comportent quel nom de famille? De toute façon le jeune homme ressemble à un peul plustot qu’à un bambara. Affaire à suivre

    4. vous avez tous raison c le mari de sa maman qui est traoré et lui meme son pere est Sy paix à son aame

    5. Moctar etait bel et bien Traore, j’ai fait la terminale avec lui au lycee askia a bko

    6. Moctar etait bel et bien Traore, j’ai fait la SET avec lui au lycee Askia a bko!!!!

    7. il était le fils adoptif de Amadou djicoroni , c’est l’enfant de son épouse et il est bel et bien SY et non TRAORE

    8. N’y a-t-il pas confusion sur l’identité de la victime malienne du Home Depot de Manhattan. Certains disent qu’il est Traoré et non Sy; on dit que c’est le fils du Doyen Amadou Djicoroni Traoré. Faites la lumière sur cette question, SVP!

    Comments are closed.