Lafiabougou : Violents affrontements entre la population de Lassa et la police du 5è arrondissement

    6

    Lafiabougou : Violents affrontements entre la population de Lassa et la police du 5è arrondissementLe commissariat de police du 5è arrondissement, en commune IV, a été attaqué, ce mercredi 14 mai 2014, par un groupe d’hommes, de jeunes et de femmes armés de gourdins et proférant des menaces à l’endroit des policiers.

     

    Les assaillants exigeaient la libération (sur le champ) de quatre des leurs (Bakary Keïta, Salif, Sékou Keïta et Koteba Keïta) interpellés par le 5è arrondissement. L’interpellation de ces quatre, tous des habitants de Lassa, font suite aux affrontements qui ont éclatés, le mois d’avril dernier, à la suite de l’ouverture, à Lassa, d’une unité d’isolement pour malades, unité dans laquelle trois malades suspectés de virus d’Ebola, et arrivés de sites d’orpaillage de la Guinée, avaient été admis, presque en catimini par les autorités sanitaires.

     

    La présence de ces malades a été finalement portée à la connaissance des habitants du village, qui n’ont pas apprécié le choix des autorités sanitaires d’installer cette unité dans leur village. Elles ont organisé de vives manifestations de protestations qui ont été payant. Les malades ont finalement été transférés sans trompettes ni tambours battants dans un autre endroit tenu secret. Mais, pour que cette unité soit installée à Lassa il a fallu la complicité du maire, ont estimé certains manifestants. Ce qui a fait monter la colère des habitants contre le maire, Baba Coulibaly dont la maison sera incendiée par une foule déchaînée.

     

    Le commissariat avait ouvert des enquêtes pour situer les responsabilités dans l’incendie de la maison du maire. C’est dans le cadre de ces enquêtes que les 4 personnes (sur une liste de 20 noms) viennent de tomber dans les filets du 5è arrondissement. Leur arrestation n’a pas été du goût des populations de Lassa, qui ont eu de précédents affrontements avec les policiers (suite à l’ouverture de ce site d’isolement) et ont considéré ces interpellations comme un affront. D’où la descente musclée qu’elles ont effectuée ce mercredi au niveau du commissariat, assiégé pendant une bonne partie de la journée.

     

     

    Les assaillants ont tout tenté pour forcer les portes du commissariat afin de libérer leurs camarades. Les policiers du 5è ont résisté pendant un bon moment avant de demander l’aide des du GMS dont l’arrivé a permis de disperser la manif.

    Papa Sow

    PARTAGER

    6 COMMENTAIRES

    1. Mr Lafia un homme mal informé qui raconte est un homme dangereux
      c’est mara qui a régné l’ordre dans cette commune demandé aux population de sebenicoro et kalabanbougou leur cimetière a été construit comment va faire un tours dans les maires de la commun sous le régné de qui ils ont eux leurs propres véhicules

    2. Salut mon chère ,

      Moussa Mara est le sauver de notre pays “Mali – Ba ” il faut le soutenir au lieu de parler comme ça :::!!! que Dieu béni Mara !!!

    3. Dans un pays (le Mali) ou c’est l’hanarchie totale et dirige par des gens sans scrupule qui ne servent ni d’exemples, ni la confiance alors la population fera ce qu’il veut.

    4. La source du probleme c’est Mara, il faut voir les ordures
      A ciel ouvert au milieu de la population . Mara a vendu
      Tous les terrains vides .
      Je suis indigne par la violence , on peut toujours trouver
      Une solution a l’amiable.

      • Mon cher Lafia.”Hali ni dioukou yé zonssan yé a fo a toulo ka bon”.
        Est-ce Mara qui a vendu ACI 2000 où plusieurs milliers de pieds de Kaïcédra ont été déracinés? Mara avait quel âge quand Hamdallaye et Lafiabougou “Koulou djou” ont été vendus? Au contraire c’est lui Mara qui protège ce qui reste du patrimoine national en matière de terrain sinon ses prédécesseurs ont tout vendu! Sinon il y avait un lazaret à Gnomiranbougou qui accueillait les victimes d’épidémies, tout a été vendu depuis le mandat d’AOK, mais tout! 😉

    5. CONCLUSION: LE VRAI POUVOIR REVIENT AU PEUPLE. DE LA MEME MANIERE NOUS ALLONS BOUSCULER LES DIRIGEANTS MAL ÉDUQUÉS DANS LE FLEUVE NIGER.
      CHAPEAU AUX PATRIOTES DE LASSA, DU LASSA DE MON ENFANCE, DU LASSA LABORIEUX !! VIVE LASSA !!!

    Comments are closed.