Lutte contre la fraude, la contrebande et la contrefaçon des produits tabagiques : 32 cartons de cigarettes “Ronson” saisis par le 9ème arrondissement

    1

    RonsonDerrière ces trafiquants, se trouve, selon nos sources, un véritable réseau de trafic de tabac. De plus en plus, les réseaux criminels et terroristes sont impliqués dans le trafic de cigarettes. En tout cas, la lutte contre la fraude, la contrebande et la contrefaçon des produits du tabac est devenue un véritable challenge pour la Société nationale des Tabacs et Allumettes du Mali . A travers ce combat, elle déclare la tolérance zéro à tous les trafiquants de cigarettes.

    La Société Nationale des Tabacs et Allumettes du Mali (SONATAM) et ses partenaires sont à pied d’œuvre dans le cadre de la lutte contre la fraude, la contrebande et la contrefaçon des produits tabagiques. Cela en application stricte de la loi réglementant la vente des cigarettes au Mali. C’est dans ce cadre que la SONATAM a signé deux conventions de partenariat avec la Direction générale de la Gendarmerie nationale et la Direction générale de la Police nationale. Ces différentes conventions s’inscrivent en droite ligne avec l’application de la ratification par le Mali de la Convention Cadre de l’Organisation mondiale de la santé pour la lutte antitabac, le 19 octobre 2005. Elles entrent également dans l’application de la signature par notre pays, le 8 janvier 2014 du protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac. A cela s’ajoutent la promulgation de la Loi N°10-033 du 12 juillet 2010 et la publication de son décret d’application du 27 juin 2012. Il s’agit ainsi de traduire en actes la volonté des parties signataires de mettre en place une collaboration efficace dans les domaines de l’échange de renseignements, de la formation et de la coordination des procédures pour faciliter les contrôles à la frontière et à l’intérieur du pays.

    Aujourd’hui, on peut dire que cette collaboration vient de porter ses fruits. Le Commissariat du 9ème arrondissement vient de saisir à bord d’un Land Cruiser, 32 cartons de cigarettes de marque “ Ronson “. Selon nos sources, le véhicule à bord duquel se trouvaient trois individus provenait de la Guinée Conakry. L’opération de saisie s’est déroulée, le 28 janvier dernier. La question qui taraude les esprits est de savoir si les individus appréhendés ne seraient pas des membres de vaste réseau de trafiquants de cigarettes ? D’ores et déjà, les efforts déployés par la police et la gendarmerie dans le cadre de la lutte contre la contrebande méritent d’être salués et encouragés.

    Selon un spécialiste en la matière, “la lutte contre ces activités illicites devient de plus en plus un enjeu économique important, car cette pratique alimente les réseaux criminels et terroristes”. Le commerce illicite enregistre chaque année une perte énorme pour l’économie nationale. En 2012, le commerce illicite du tabac a été estimé à 1,3 milliard de FCFA de cigarettes illicites vendues pour un manque à gagner de 10 milliards pour le Trésor public.

    Alou B HAIDARA

    PARTAGER

    1 commentaire

    1. Je ne suis trop surpris des récentes succès enregistrés par le 9eme arrondissement de Bamako. Depuis le retour ds cette unité de l’inspecteur djimde je savais bien que ses chefs hiérarchiques et la population de Sebenicoro pouront dormir tranquillement .Il a fait ses preuves au 13 eme des les années 2005 avant d’aller à l’extérieur je ne sais où . .En plus courant septembre 2014 c’est lui encore qui a arrêté la bande des plus célèbres braqueurs de 2014 .D ‘après un cadre des l’administration les bandits en questions avaient braqué une responsable d’une grande O.N.G dénommée I C.R.SA.T à quelques acablures du domicile du président I.B.K. Il faut que le ministre sada Samake commence à reconnaitre les mérites pour s’attendre des policiers des bons résultats. Vive les forces de sécurités.

    Comments are closed.