Mairie de la Commune de Kati : Les jeunes réclament la tête du 2ème adjoint

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Pour un terrain qu’il tient à leur spolier injustement pour le compte d’un autre club de football, le deuxième adjoint au maire de Kati, s’est attaqué au jeunes du Club local de football « Bouroumassa ». Ils ont décidé de se faire entendre et de ne pas se laisser faire.

Décidément, les jeunes n’entendent pas jeter l’éponge, tant que le différend (le malentendu) qui les oppose au 2ème adjoint au maire de la ville, Bouba Traoré, n’aura connu son épilogue en leur faveur. Ce dernier, surnommé Super maire (cumule de postes) et connu pour ses sales coups et autres dans la mairie,  ambitionne d’exproprier le terrain d’entrainement de l’équipe Bouroumassa pour l’attribuer à une autre équipe de la ville, le Mamahira AC.  Ce qui a mis  la bombe au cœur des responsables de ce club, qui ne veulent  entendre ça de leur vivant.

En effet, pour rappel, il ressort que le 14 novembre dernier, une correspondance signée par le maire est adressée aux dirigeants  de « Bouroumassa »(un club local de football), les informant de céder leur terrain d’entrainement qu’ils occupent depuis plusieurs décennies au Mamahira,( un autre club de football de la même ville) considéré comme l’équipe principale de la ville. Incroyable.  Ne comprenant pas les raisons de cette affectation, les dirigeants de Bouroumassa, sans aucune autre forme de transition décida de rencontrer le maire en question, Hamala Haidara, afin qu’il leur avance les motifs de cette décision.  Le maire les rassurant qu’il n’est absolument au courant de rien  dans cette affaire.  Et qu’il n’a aucune idée de la curieuse décision, tout en jurant qu’il mettra tout en œuvre pour retrouver et démasquer l’auteur. Au cours des enquêtes, il fut constater que c’est le « super maire », Bouba Traoré qui a monté ce coup dans le but de déloger Bouroumassa, pour attribuer son terrain au Mamahira, son rival juré.

Pourquoi un tel acharnement contre l’équipe de Bouroumassa.

Sur ce point, il nous est revenu que le 2ème adjoint au maire, Bouba Traoré, depuis sa venue à la mairie na jamais cacher son désamour  pour ce club, le Bouroumassa, qui pourtant a toujours fait honneur à la ville ces dernières années. Ainsi, pour arriver à ses fins, Bouba Traoré profite de sa très bonne relation avec le maire Haidara, (qui avec le poids de son âge lui  aurait presque délégué tout son pouvoir), pour s’en prendre aux personnes qui n’ont pas le même point de vue que lui. C’est pourquoi d’après certaines indiscrétions au près des proches de Bouba Traoré, l’acharnement de ce dernier contre l’équipe de Bouroumassa est de le déstabiliser à point que ses meilleurs joueurs puissent filent vers le Mamahira, l’équipe de son cœur et même de la mairie.

Pour les responsables de Bouroumassa, ce souhait du 2ème adjoint ne sera jamais accompli, de leur  vivant. « On est prêt à se battre corps et âme pour que notre terrain puisse rester à nous. D’ailleurs, on veut tout entendre sauf que notre terrain a été affecté à une autre équipe, surtout le Mamahira, notre ennemi juré », ont-ils indiqué enfin avec insistance.

Cependant, la balle est maintenant dans le camp du maire de la ville, Hamala Haidara, doit prendre toutes ses responsabilités pour éviter que le pire se produise. Car, apparemment, on voit venir une guerre  inéluctable entre les jeunes de la ville de Kati, si les autorités restaient toujours assises sur leurs oreillers. .

Dramane Dembélé      

SOURCE:  du   21 nov 2012.