Maison central d’arrêt de Bamako : quand les gardiens de prisons s’enrichissent au dos des visiteurs

    2
    Maison centrale d’arrêt de Bamako : UN DISPOSITIF SPECIAL POUR UNE SITUATION EXCEPTIONNELLEMaison centrale d’arrêt de Bamako : UN DISPOSITIF SPECIAL POUR UNE SITUATION EXCEPTIONNELLE

    On aurait tout vu dans ce pays, les gardiens de la prison centrale de Bamako communément appelé les pénitenciers se font de l’argent sur le dos des paisibles visiteurs. Chaque visiteur doit payer une somme de 500 FCFA ou même plus pour entrer dans la cour de ladite prison.

    En effet pour entrer dans la cours de la maison centrale d’arrêt de Bamako, il faut débloquer de l’argent, hors dans les normes, on doit passer au tribunal pour prendre une autorisation de visite. Mais on constate le contraire car il suffit de donner une somme de 500 FCFA pour aller voir la personne dont tu as besoin. Selon nos enquêtes, les pénitenciers peuvent gagner près de 500.000 FCFA par jour. Le problème est que l’on ne peut pas blâmer ces gardiens, vu que les hautes autorités se tapent des centaines de millions de pot de vin. Finalement, au Mali chaque fonctionnaire fait son business. Pour gagner plus, cela dépend de la place que la personne occupe au sein de l’Etat.

    Les autorités concernées même interpellées ne pourront rien faire car ils sont maîtres dans le domaine.

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. Bon ouf au moins un qui a le courage d’aller voir. Maintenant on fait quoi ? On se plait a qui?
      Non à toute forme de corruption mais malheureusement, un ventre vide n’a point d’oreilles.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here