Quand la mariée tombe dans les pommes devant les invités

1

mariéeC’est arrivé  à la Mairie de la commune V du district de Bamako : une mariée perd connaissance. La fête qui avait bien commencé a failli tourner au vinaigre pour les invités.

 

 

Jour unique, de joie, et de bonheur pour la famille et pour les amis. Le jour du mariage est le rêve de toutes les filles. Préparées avec soin, il arrive que les choses finissent mal. Au Mali, et surtout à Bamako, une certaine tradition demande d’initier la mariée au travail de son mari. La pratique est courante chez les porteurs d’uniformes où, les amis enlèvent la nouvelle mariée pour des séances de «manoeuvrage». Le phénomène s’est vite répandu dans les autres secteurs socio-professionnels. Notamment chez les tailleurs, les mécaniciens, les chauffeurs…

 

 

Appréciée par certains, la pratiquée est décriée par  d’autres. En tout cas, ce jeu semble être dangereux au regard de ce qui est arrivé à la Mairie de Kalaban-coura, dimanche dernier.

 

 

En effet, ce jour-là, après le mariage d’un censeur de lycée, ses élèves ont débarqué et ont voulu enlever la mariée. Mais au cours des tiraillements entre les élèves les collègues du mari, la mariée perd connaissance. Elle a sombré dans les pommes. Surtout, par ces temps de forte chaleur. Le temps, pour elle de se réveiller aura été interminable pour les invités.

 

 

Si la femme du censeur s’est remise sur les pieds très vite, il faut dire que ce n’est malheureusement le cas pour toutes les mariées qui subissent le même traitement. Car, certaines finissent aux urgences, d’autres s’en tirent avec des robes déchirées ou avec des séquelles à vie.

Mariam BOUARE

PARTAGER

1 commentaire

  1. Certes la chaleur y est pour quelque chose, mais n’affamez pas les mariées en les privant de bouffe

Comments are closed.