Memo All-Star: le dérapage de trop

    0

    Depuis quelques semaines, deux courtes vidéos pornographiques de l’insolent et controversé rappeur Memo All-Star, circulent sur les réseaux sociaux. Il s’agit de vidéos contraires aux bonnes mœurs et qui offensent le sens moral et atteignent à la pudeur des citoyens. Et, au lieu de s’en excuser, Memo fait une autre vidéo pour dire que ce qu’il a fait n’est que normale et que tout le monde en fait pareil… Face à la gravité de la situation, le ministre de la Justice, Mamadou Ismael Konaté, le Procureur de la République et le Procureur de la rue publique, Ras Bath sont plus que jamais interpelés.

     L’outrage public à la pudeur se réfère à un acte répréhensible dans l’espace public ou (dans certaines juridictions) une violation du droit à la pudeur, démontrée par une indécence naturelle, telle qu’une exhibition sexuelle, une relation sexuelle ou même une masturbation à la vue d’un public. Comme vient de le faire Memo All-Star.

    A en croire une source judiciaire, « Toute personne qui aura commis un outrage public à la pudeur sera punie d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, et d’une amende. » Pourtant, rien ni personne ne semble inquiéter l’insolent Memo All-Star. Même pas Ras Bath l’avocat de la rue publique.

    Dans cette histoire ce qui est surtout dérangeant, est que le jeune insolent n’a nullement regretté ce qu’il a fait. En effet, pendant que l’opinion attendait une excuse de sa part, il va publier une autre vidéo pour dire que ce qu’il a fait n’est que normale. Pire, il ira jusqu’à dire que tout le monde fait la même chose et qu’il ne s’en gêne pas du tout.

    Une dame sous couvert d’anonymat, dit du rappeur  qu’il n’a jamais cessé de faire parler de lui en mal. Des injures graves, de vidéos pornographiques …. il est toujours au cœur d’une polémique, confie-t-elle. Et de poursuivre en disant que Memo est pourtant assez grand (plus de 30 ans) pour savoir ce qui est bien ou pas. ‘’L’acte qu’il vient de poser, peut négativement impacter sur les enfants mineurs qui ont tous accès à internet de nos jours’’, regrette-t-elle. Avant de s’en prendre à la demoiselle dans la vidéo en question.

    En commentaire d’un article de Mali Kura sur la question publiée le 14 septembre et disponible sur Malijet, Kassin, un internaute avait réagi par une mise en garde quant à l’usage à faire d’internet, notamment des réseaux sociaux afin d’être à l’abri de désagréables surprises.les plateformes virtuelles ne sont pas les sièges des intimités. Un usage pédagogique des réseaux demeure de plus en plus une problématique au Mali, peut-on en substance résumer.

     En tout cas, face à la gravité de la situation, le ministre de la justice Mamadou Ismaël Konaté est plus que jamais interpelé. Et, la gravité de l’acte mérite mieux que des grandes déclarations…

    Celui dont la réaction est plus attendue est Ras bath, pour avoir tenté par le passé de mettre sur les rais Tal-b Halala, un autre phénomène du rap made in Mali. Qui semble-t-il, n’est plus mordant…

    KANTAO Drissa

     

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here