Meurtre à Bamako : Un togolais élimine froidement son compatriote et s’empare de sa moto

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Incroyable mais vrai. C’est arrivé dans la matinée du 23 décembre 2012 à Magnambougou. Les voisins de Roney, un jeune de nationalité togolaise et gérant du bar «Manatali» se sont réveillés  dans la douleur en trouvant le jeune Roney mort sur son lit.
Le gérant du bar «Mnatali»Roney a hébergé chez lui l’un de ses compatriotes du nom de Tonton Aziangbédé depuis quelques années. Il ne se doutait qu’ un jour celui qu’il prenait comme frère ami allait lui donner la mort en s’accaparant de son argent et de sa moto.
Selon les informations, le présumé coupable est actuellement en cavale et recherché par l’ensemble de la colonie togolaise et des forces de l’ordre. Il savait que le patron du bar avait confiance au jeune gérant et lui confiait de l’argent.  Il  revenait pratiquement tous les jours à la maison avec l’argent de la caisse et rendait compte  les lendemains à son employeur. Il n’avait aucun problème avec les voisins et se démerdait toujours pour mettre son compatriote qui vivait avec lui à l’aise. Lui qui croyait être un bienfaiteur a connu son sort dans les mains de son visiteur qui était à la recherche du gain facile. Son heure a sonnée en cette matinée du 23 décembre dernier où son logeur de bon cœur qui s’apprêtait à vivre les fêtes de fin d’année dans l’allégresse a trouvé la mort à cause de la cupidité de son visiteur. Tôt le matin, au moment où Roney se démerdait sur le lit à cause de la fatigue de la veille, il s’est jeté sur lui pour lui tordre le cou avec les deux mains. Pour achever son œuvre parce que le gérant se défendait, il balance la tête du jeune Roney contre le mûr. Ce jour-là, ce qui devait arriver, arriva. Il vient de commettre un meurtre et s’empare d’une importante somme et de la moto de son bienfaiteur. La source nous précise qu’il s‘est même permis de se rendre chez un ami de son compatriote avec la moto de son logeur qu’il a ligoté. Après cette visite éclaire, le présumé tueur s’est fondu dans la nature. Impossible de joindre l’assassin sur son téléphone portable.  Selon nos sources, les forces de l’ordre et de sécurité et de la colonie togolaise sont à la recherche de l’assassin qui est toujours en cavale.
Destin GNIMADI  

 
SOURCE:  du   27 déc 2012.    

5 Réactions à Meurtre à Bamako : Un togolais élimine froidement son compatriote et s’empare de sa moto

  1. Abou the truth

    Destin GNIMADI est un journaliste spécialiste de sexes. C’est obligatoire qu’il ait beaucoup d’incohérence dans cet article qui est le seul rédigé par lui qui ne parle pas de sexe!!! Bravo :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  2. man

    article bidon et très mauvais reportage. mieux retourner à l’école,mr le journaliste

  3. Sampèren

    Héee Mr le journaliste quel récit! comme si vous avez été témoin de la scène : » il s’est jeté sur lui pour lui tordre le cou avec les deux mains. Pour achever son œuvre parce que le gérant se défendait, il balance la tête du jeune Roney contre le mûr ».Ne pouvez pas faire plus d’investigations et surtout vous relire avant toute publication. Anyway, paix à l’âme du défunt, que le coupable soit retrouvé le plus rapidement possible pour le condamner.

  4. Bilto

    paix à son âme