Money Gram dans le collimateur du banditisme :L’agence de N’Tomikorobougou dévalisée hier

    0
    0

    Située à quelques mètres du Groupement mobile de sécurité (GMS), l’agence money gram de Tomikorobougou a été attaquée hier 01février 2012 par un bandit armé à bord d’une moto Jakarta. Le délinquant a vidé le coffre-fort avant de s’évaporer dans la nature devant des agents médusés.

    Hier mercredi 1er février 2012, l’agence Money Gram  de N’Tomikorobougou  a été victime  d’un cambriolage au environ de 9h. Effet, un individu portant une arme à bord d’une moto Jakarta a fait irruption au sein de l’agence, quand les clients  effectuaient leurs opérations. Le jeune homme a directement braqué son arme sur le caissier, le sommant de se coucher. Le malfrat a réussi son opération, puisque tout  le compte de l’agence a été vidé. Le délinquant après cette forfaiture est sorti tout peinard pour prendre sa moto et disparaitre dans la nature. Les nombreux curieux qui étaient venus s’attrouper sur les lieux après, n’ont pu constater que les dégâts. Pour l’instant une enquête est ouverte.

    Ce qu’on peut  retenir, c’est qu’en  dehors des cambriolages nocturnes, la population de la capitale s’est retrouvée devant un autre type de banditisme : les attaques des banques. Toute chose qui nuit à la sécurité des personnes et des biens. Mais on doit aussi accuser  les dirigeants de ces agences qui négligent  la sécurisation de leurs services,  ce qui donne l’opportunité à ces malfrats de procéder à tout moment  à leurs sales besognes en toute quiétude.

    Nabila Ibrahim

     

     


    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.