Morcellement illégal en Commune VI: Dagnon complice des spéculateurs contre Me Demba Traoré ?

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Dagnon complice des spéculateurs contre Me Demba Traoré ?

Sur ordre du gouverneur du district instruit par le ministre délégué chargé de la décentralisation, il a été procédé mardi dernier à la démolition de constructions illicites sur le titre dont une partie a été cédée à la presse. Non content de cette mesure, le maire de la commune VI se cache derrière un groupe de spéculateurs fonciers pour régler ses comptes avec Me Demba Traoré. Comme à leur habitude, le maire de la commune VI et celui du district de Bamako ont procédé à des morcellements sur un domaine immobilier privé de l’Etat sans avoir une quelconque affectation comme l’exige le code foncier. Ils se sont contentés d’un plan concocté par un groupe de spéculateurs qui tournent à Bamako pour dénicher les aires non bâties. Le site en question, un titre foncier attribué en son temps à l’Uemoa pour y construire son siège, a été ensuite attribué à la presse suivant un arrêté interministériel datant du 7 décembre 2011.

Malgré cette session, les complices des maires spéculateurs ont continué leur manœuvre et ont commencé à ériger de petites constructions malgré l’annulation des décisions d’attribution. Et malgré les alertes des autorités, Souleymane Dagnon et Adama Sangaré n’ont rien fait pour les occupations illicites.

Sur ordre du gouverneur du district instruit par le ministre délégué chargé de la Décentralisation, il a été procédé le mardi dernier à la démolition de constructions illicites sur le titre dont une partie a été cédée à la presse. Non content de cette mesure, le maire de la commune VI se cache désormais derrière un groupe de spéculateurs fonciers pour régler ses comptes avec Me Demba Traoré.

Lors d’une rencontre avec ce groupe la semaine dernière, Souleymane Dagnon a soutenu qu’il a tout fait pour empêcher la démolition des maisons bâties sans autorisation de construire, mais qu’il n’avait pas été suivi par ses autorités de tutelle. Il aurait soutenu l’idée d’une plainte qui a été d’ailleurs déposée depuis le vendredi avec la complicité de certains responsables du tribunal de la commune VI à qui on aurait promis des parcelles. Mais, le ministre, Me Demba Traoré est ironique de cette mise en scène et promet de prendre les mesures qui s’imposent et qui peuvent aller jusqu’à la suspension des maires indélicats.

   Affaire à suivre.

 
SOURCE:  du   20 nov 2012.    

Une Réaction à » Morcellement illégal en Commune VI: Dagnon complice des spéculateurs contre Me Demba Traoré ?

  1. justicequity

    Le foncier risque un jour de plonger le Mali dans le K.O aujourd’hui avec les folies qui se passent autour de l’immobilier l’état a entre ces mains mieux que les recettes douanières ou minières le foncier.C’est un fourre tout: blanchiment , épargne , gains faciles et rapides ,…
    Je vous demande de juste un peu réfléchir à des pistes moi j’en ai quelques unes:
    L’état exonère les 2 premiers terrains et ou maisons pour chaque personne et au delà de 2 met une taxe progressive c’est à dire lié au nombres de terrains et ou maison au delà de 2 qui sera calculé sur la valeur actuelle ,c’est à dire la valeur réelle au moment du calcul des terrains et maison au delà de 2. Progressive ça veut dire plus on a de bien plus on paie.
    A l’aci bacodjicoroni c’est un exemple j’y viens souvent il y a beaucoup de terrains vides alors qu’on est entrain de vendre des terrains a plus 30km de l’aci en dehors de la ville , mais ces terrains coutent 15 millions de fca en réalité ils sont là pour entretenir la spéculation et ne rapportent rien à l’état . Si le propriétaire ne payait que 5% c’est à dire 750.000 de la valeur actuelle du terrain chaque année il s’en débarrasserai à vil prix à un jeune qui pourra avoir son premier logement et à qui ça ne couterait rien.
    La seule manière pour changer très vite et facilement les comportements c’est de frapper là où ça fait mal la poche. Beaucoup de maliens oublient que le fonctionnement d’un état est basée sur la solidarité nationale c’est à dire que chaque citoyen contribue à hauteur de ses revenus , il y a des maliens qui ont des centaines de terrains et maisons c’est très bien pour eux je n’ai rien contre les riches mais au moins que ça ne soit pas un moyen de dissimuler leur argent c’est à dire qu’il paient de l’argent à l’état comme devrait le faire n’importe quel riche dans tout pays.
    Sinon si on continue comme ça à moins de voler la plus part des jeunes de mon âge font aller à la retraite étant en location et comme chaque marché est régit par la loi de l’offre et de la demande si ça continue comme ça beaucoup de gens risquent de ne même plus pouvoir payer ne serait ce que leur loyer avec leur salaire.
    On est qu’en même dans un pays de 1,2 millions de KM2 pour 15 millions d’habitants ce n’est pas l’espace qui manque , je vous signale que cette spéculation s’était même étendue au nord .
    Il faut coûte que coûte l’état rende improductif l’achat et la construction de maison pour autre chose que son logement personnel et franchement je pense qu’aujourd’hui un malien ne doit pas acheter un terrain a plus 500.0000 fcfa.
    Il y beaucoup à faire pour nos responsables mais malheureusement on continue à voter pour les mêmes corrompus qui se remplissent les poches avec ces magouilles et sont souvent à la tête d’un vrai patrimoine immobilier qui fait qu’ils ne prendront jamais de mesures dont ils seront les premières victimes.