MUNISMA : son image ternie par ses éléments arnaqueurs

    2

    Chaque fois qu’il y a un regroupement d’hommes, il y a des bonnes et des mauvaises personnes. Cependant, tandis que les bonnes personnes s’investissent pour faire bouger les choses dans le bon sens, les mauvaises personnes eux, cherches toujours  à ce faire la poche. C’est justement le cas de certains agents de la MINUSMA constitués en réseaux pour arnaquer les citoyens lambda. Leur mode opératoire est si vrais semblable qu’il est très difficile de ne pas mordre à leur hameçon…

     Dans le rang de la MINUSMA, il y a des éléments très dangereux qu’il faut urgemment mettre hors d’état de nuire. En effet, motivés par l’acquisition du gain facile, ces derniers s’adonnent à un jeu qui joue fortement sur la crédibilité de la mission onusienne basé au mali (MUNISMA). En effet, chaque fois qu’il y a un poste à pourvoir auprès de la MUNISMA, il y a toujours plusieurs centaines de postulants. Profitant de cela, certaines personnes travaillant pour le compte de la MUNISMA procèdent à des arnaques contre nature. Lisez plutôt les témoignages de cette jeune demoiselle. « Quelques semaines après avoir postulé à un offre d’emploi de la MUNISMA, j’ai reçu un coup de fil pour un choix disant entretien que je devrais faire. La personne au bout du fil m’a dit que je devrais amener un certificat de santé car j’avais été retenu pour le poste. Aussitôt, il m’a conseillé de prendre contact avec le docteur de la MUNISMA dont il m’a envoyé le numéro de téléphone par SMS. Immédiatement le numéro de ce dernier à ma possession, je l’appelais. Sans trop polémiquer, il m’a demandé de l’envoyer par Orange Money la somme de cent Mille Franc (100 000F CFA) pour le bilan sanitaire. Sans même faire trop de calcul, j’ai cherché les moyens pour faire ce transfert d’argent. Cependant, le lendemain quand je suis allée pour l’entretien d’embauche, on ne m’a pas laissé entrer, malgré que je dise avec insistance avoir été appelée pour un entretien. Enfin, j’ai tout fait mais on ne m’a pas laissé entrer. J’ai commencé à douter car ni le vrai faux médecin, ni mon premier interlocuteur ne décrochait plus mes appels. Persuader que je venais d’être arnaquée, je suis rentrée chez moi », a bien voulu nous confié la jeune K K. Et d’ajouté qu’elle a été contactée le lendemain matin pour un autre virement de Cent Mille Franc (100. 000F CFA) qu’elle a une fois de plus effectué face à l’insistance de son interlocuteur qui n’arrêtait pas de la rassurer qu’elle est d’ores et déjà considéré comme faisant partie de la MUNISMA. Et que la somme en question devait être donnée à celui qui valide le dossier. Mais hélas, depuis après ce deuxième virement, mes appels n’ont plus jamais été décrochés et cela vaut plus de 2 mois maintenant.

    Les témoignages de cette demoiselle nous ont permis de comprendre, qu’il y a un vaste réseau d’arnaque au sein de la MUNISMA. Dont le démantèlement est plus qu’urgente. En effet, à en croire la demoiselle, les précisions que ces bandits donnent prouvent carrément qu’ils sont à la disposition des dossiers des personnes concernés.

    Kantao Drissa

     

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. un article cousu de fautes….. franchement…. le mali est completement malade…!

    2. c’est vrais il Ya un jeune chauffeur malien a la MUNISMA qui a Dabu Tide de faire ce gonoris la il sa pelle Madi Sidibé qui es aux badialen3 il ma atteinte à mon intimité et a ma dignité en pub yeux sur Facebook mon image assortie de fausses déclarations que je suis condamner vingt (20) ans d’emprisonnement ces affirmations sont mensongères et on contribué à dégrader ma réputation je suis la je ne jamais eux de problème à la police. sino il en traine quater le nom de Minus ma , madi Sidibé il mérite pas d’être agent a la minus ma !!!!!!!!!!!

    Comments are closed.