Oumar, un pédophile ?

    0

    Le 28 septembre 2006, les éléments du ‘’commissaire ‘’Vautour’’ ont été informés la séquestration dans une maison à N’Golonina d’une fillette de 9 ans. Mais la  réalité était toute autre.

    La petite Mariam Berthé était tout le temps dehors, malgré les nombreuses mises en garde de ses parents. Croyant éviter des fessées méritées pour mauvaise conduite de la part d’une fillette de son âge, elle abandonna la maison familiale. Pour aller vivre chez le nommé Omar Traoré, un jeune coiffeur de 19 ans, domicilié au marché «Bomboli» à Niaréla.

    C’est ainsi que, dans la nuit du 28 au 29 septembre 2006, ses parents se sont rendus chez Omar Traoré. La porte de sa piaule était fermée. Celui-ci opposa un refus catégorique aux injonctions d’ouvrir. Les flics sont appelés en renfort. Ces derniers mettent la main sur les tourtereaux.

    Il reconnaît sans détour les faits qui lui sont reprochés : séquestration de mineure. Mais, il soutient que la fille et lui s’aiment et que c’est d’ailleurs la troisième fois qu’ils font l’amour depuis deux mois. Propos confirmés par la grande petite Mariam dans sa déclaration.

    Quant aux parents de cette fillette qui sait déjà tant de choses, ils demandent que justice soit faite. On suppose qu’ils ont compris l’importance à accorder, surtout par les temps qui courent, une bonne éducation à nos enfants. Ça leur éviterait, à coup sûr, de tels travers

    Binta Gadiaga

    PARTAGER