Patrouilles à Bamako : De paisibles citoyens rançonnés

26 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Des éléments des forces de sécurité en patrouille tombent dans le vol et le brigandage en ce mois de Décembre où les vacanciers et les vacancières se font de plus en plus nombreux à Bamako.

Un véhicule de la police malienne
© AFP

Dans la nuit du 19 décembre 2012,  03 jeunes filles maliennes de France en vacances ont été spoliées de leur argent par des éléments en patrouille en ville de l’autre côté de la rive droite. Ni le passeport, ni le visa n’a de valeur pour ces éléments en patouille. Ils exigent la carte d’identité nationale malienne à nos enfants qui sont venus de la France pour visiter le pays. S. C et ses copines ont déjà eu un mauvais souvenir du Mali par ces pratiques peu orthodoxes venant des gens qui sont censés sécuriser les populations. Lors de  ces contrôles de routines, certains éléments armés n’hésitent pas à menacer les usagers pour leur soutirer de l’argent surtout quant ils sentent que ce sont des Maliens de l’extérieur venus en vacances. Il ne s’agit pour ces éléments que de profiter d’une situation d’insécurité pour se faire les poches. Une honte pour notre pays. Voilà que l’on donne raison à l’opinion qui a toujours clamé la sécurisation de nos institutions. Ceci démontre une fois de plus encore que les anciennes pratiques continuent à avoir la vie dure. Le ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile, le Général Tiefing Konaté, semble impuissant face à ces pratiques malsaines de ces éléments qui ne font que ternir l’image du pays. Donnerons-nous raison à l’étranger qui continue à véhiculer cette image négative du Mali en le considérant comme pays d’insécurité ? Les enlèvements de personnes, le rançonnement d’usagers innocents doivent à jamais cesser pour donner plus de crédit au gouvernement en place. S.C et ses copines ont passé une mauvaise soirée car tout leurs sous leur ont été enlevés bien qu’elles avaient leurs passeports et leurs visas. Au ministre Tiefing, aux différents directeurs chargés de la sécurité de continuer à sensibiliser ces éléments qui se livrent à de telles pratiques et de les sanctionner.

 Fakara FAINKE.

SOURCE:  du   21 déc 2012.    

26 Réactions à Patrouilles à Bamako : De paisibles citoyens rançonnés

  1. Tiefari

    Que des pourriture ,je suis tellement en colleur ,je pas des mots assez dire pour qualifier ces pourriture,je me demande si c’était pas mieux que les islamistes viennent à Bamako ,au moins on aurez pas ces pourriture stationer dans les carrefour entre d’arnaque les pauvres malheure,qu’allah sauve notre maliba de ces vautours policier , :oops: :cry: :evil: militaire fuyard ,politicard malhonnête ,vous avez des comptes à rendre un jour ou l’autres

  2. 1FILSDUMALIBA

    Il faut une concience et la morale. Pourquoi ne pas le crier haut et fort sur les antennes afin de sensibiliser nos patrouilleurs et la population? C’est la population qui maitre si elle le veut en denoncant toutes les pratiques malsaines.

  3. quand vous aurez les soldats de la cedeao ce sera pire

  4. Ntiarakataa!!!

    Tiefing est un incompétent. Il m’a déçu. Tous ceux qui ont refusé de s »assumer iront en enfer car le Mali en souffre

  5. ELINO

    IL YA DES BREBIS GALEUSES DANS TOUS LES PAYS DU MONDE

  6. Je pense que le Peuple Malien mérite cela parce qu’il refuse de prendre sa responsabilité. Nous ne pourrons pas faire des omelettes sans casser des œufs. Un jour viendra ses voyous vont rentre au domicile pour l’arnaquer. Wait un See.

  7. blanche neige

    les militaires qui doivent defendre le pays sont des voyous
    les policiers qui doivent dfendre les populations sont des voyous
    LE MALI EST FOUTU …..AMEN

  8. MALIENS DE L'EXTERIEUR

    vous avez resaion mr ils faut que on ce reveil , sinon ça sera trop tard ,on ne dans la merde vraiments ,le mali est foutu

  9. MALIENS DE L'EXTERIEUR

    vous avez resaion mr ils faut que on ce reveil , sinon ça sera trop tard ,on ne dans la merde vraiment

  10. MALIENS DE L'EXTERIEUR

    vous avez resaion mr ils faut que on ce reveil , sinon ça sera trop tard

  11. lac

    Avec ces PD le nord ne sera jamais libéré les policiers aujourd’hui à bamako c’est le divorce avec la population .On ne veut meme plus les voir tellement ils se sont montrés dégoutant à l’égard de la population,comment la police est censée de protéger la population,mais non ctte police fait autre chose? Vous nous ammerder soit pour porter des faux galons,nous emmerdés aujourd’hui sur tous les plans par la police? le peuple doit agir et nous invitons la société civile à faire une mise en garde si non le pire arrivera? je demande une conférence nationale au non du peuple malien pour regler d’abord la police malienne c’est l’urgence aujourd’hui si non ce n’est plus le nord l’URGENCE.

    • colby

      Je suis daccord avec toi lac pour une conférence nationale sur la police malienne ils ternissent tout les jours le nom du Mali a travers leurs raquêtte avec menace au vu et au su de tout le monde;notre police nationale est gangrené ils ont porté l’uniforme pour uniquement chercher de l’argent a tout prix et dans toutes les situations et cela du directeur général au plus petit gradé.
      Tout les pays limitrophes du Mali se plaingnent des policiers Maliens par la route que par les airs …
      MALHEURS A VOUS TOUS VOUS NOUS FAITES HONTE

  12. lac

    Avec ces PD le nord ne sera jamais libéré les policiers aujourd’hui à bamako c’est len divorce avec la population on ne veut meme plus voir tellement ils sont montrés dégoutant sur tous les plans? le peuple doit agir et nous invitons la société civile à faire une mise en garde si non le pire arrivera?

  13. bamanan tientigui

    faites un tour à Baco djicoroni ce soir à 20h pour vivre le calvaire des populations de ce quartier; raffle systematique de nos soeurs et filles particulièrement les filles de maison du quartier, destination le bord du fleuve en tous les cas les coins obscurs. Imaginer la suite resevée à ces pauvres filles entre les mains de ces ouiailles. La gent feminine de part sa nature n’ose pas mettre sur la place publique ce qui lui arrive par la suite. Les arnaques, et les braquages des enfants qui ont pris le risque de visiter le Liberia bis pendant ces vacances d’hiver. Les plus hautes autorités le savent, comme le dit l’autre n’osent pas lever le petit doigt car leurs subordonnés savent ce qu’ils font: vol, vente de drogue d’armes etc… Peuple du Mali garder votre courage. Il ne reste pas grande chose pour que le peuple soit liberé. Nous les connaissons tous, et faites tout pour garder des traces: enregistrement audio et vidéo, ils ne savent rien des nouvelles technologies et donc n’ont rien compris.

    • koudis

      Moi je me demande quelle est l’utilité du 15e de ce quartier ??? Au niveau de l’école du sacré coeur premier cycle, ils vont se cacher dans un petit coin d’obscurité pour prendre les pauvres filles!!! :evil: :evil:

      • bamanan tientigui

        vous parlez de 15e arrondissement? oublies les, ils sont aussi servis en chair humaine. Le butin est soigneusement partagé et les bons comptes faisant les bons amis… alors tra…lalalala. Malheureusement, ils propageront leurs virus VIH à ces pauvres dames. A défaut de pouvoir rentabiliser leurs investissements financiers au moment du recrutement, conjoncture économique et crise financière obligent ils s’offrent la chair humaine ces cannibales. Honte à ces ripoux qui salissent et souillent les vrais policiers.

  14. DIOPGALSEN

    Je me demande pourquoi certains maliens (pas tous fort heureusement) s’amusent à jouer avec la sécurité de leur propre pays et celle de leurs concitoyens.

    Pour éviter les rackets c’est simple: Il suffit d’organiser des patrouilles mixtes (police,gendarmerie et armée). Mais si vous laissez uniquement des flics dans les rues la nuit (surtout s’ils sont mal payés ou s’ils n’ont pas été payés depuis des lustres), ils risquent de tomber dans le piège du gain facile. Ceux-là qui qui se rendent au Nigéria ou en Côte d’Ivoire depuis Dakar par la route disent tous que c’est le Mali qui pose problème et il leur faut débourser 1000 francs à chaque point de contrôle. Ce n’est pas une bonne chose pour l’image de votre beau pays.

  15. koudis

    Depuis des années on parle de cette police malienne !!! Il va falloir revoir la façon de recruter de ce corps et même de le formater à nouveau !! Ils demandent même les carnets de vaccination devant les restos la nuit à nos parents qui arrivent comme à l’aéroport ou aux frontières !!! En plus pour eux le passeport n’a aucune valeur, la carte d’identité malienne ou rien !!! Belle image d’un corps !! 8-O 8-O 8-O

  16. tz27

    « Patrouilles à Bamako : De paisibles citoyens rançonnés »
    Mon cher Kassin, le titre de l’article justifie pleinement les réticences des responsables Algériens. Ce n’est pas avec des éléments de ce genre dans l’armée Malienne que les terroristes vont être chassés du Mali. Leur spécialité est le vol et la rapine.
    Si tu analyses la position de l’Algérie depuis le début du conflit, tu verras que le texte voté répond exactement à ses inquiétudes. Oui à l’intervention militaire, mais après avoir rempli certaines conditions:
    1. Négociations
    2. Installations d’institutions Maliennes représentatives
    3. Formation d’une armée réellement républicaine

  17. Sampèren

    Comment voulez vous que les « porteurs de tenues » au Mali agissent autrement, il n y a pas d’état, peu de responsables ne sont pas souillés, seul le chimpanzé de la jungle fait sa loi. Et, lui ne s’occupe que de sa bouteille. Le bas peuple souffre au Mali, nous sommes dans un pays de « chacun pour soi » mais la roue de l’histoire tourne : les Bokassa, Taylor, Doe, Dadis etc…. en savent quelque chose. Brave population, retenez que toute pluie est appelée à cesser un jour, le déluge à kati ne saurait être éternel, seul ALLAH est ETERNEL,et IL veille. D’ici, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’années, fêtes que je place sous le signe de la méditation et la prière pour tout le Mali en général et nos familles du nord en particulier. Le sud et le nord sont tous sous occupation, seule la forme diffère. J’espère que l’année 2012 marquera la fin de leurs règnes et 2013 le retour de la paix, de l’entente, de la joie de vivre, de l’unification de notre pays et du rassemblement des familles disloquées.

  18. Kassin

    L’ONU est vivante et voila la résolution 2085!

    L’attente a été longue et beaucoup d’eau ont coulé sous le pont, les discussions paraissaient interminables et le doute commençait à s’installer mais l’ONU est là avec sa résolution 2085, elle prouve une fois de plus qu’elle est au côté du Mali grâce aux efforts de la France, des États-Unis, de la Grande Bretagne, du Maroc et du Togo.

    Elle autorise, à l’unanimité des membres de son conseil de sécurité, une intervention militaire contre les groupes terroristes du nord de pays pour une période initiale d’un an mais ne précise pas de calendrier pour le début des hostilités.

    La guerre aura donc bel et bien lieu, au grand dam de l’Algérie et du Burkina sauf si les islamistes capitulent et abandonnent leur position avant le débarquement des troupes étrangères.

    Les élections seront organisées avant avril 2013, donc la transition ne sera plus interminable ou à durée indéterminée.

    Diango Cissoko et toute son équipe ont donc un CDD de moins de 6 mois à la tête de l’état malien à eux de s’atteler à parfaire le fichier électoral et à convoquer le collège électoral.

    Un seul conseil à la soldatesque de Kati qui s’agite pour le pouvoir comme un toxico à Amsterdam devant un Coffee Shop, si vous voulez faire de la politique, et que vous vous estimez populaires pour réunir un suffrage suffisant des maliens pour être élu à une élection, alors démissionnez de l’armée et laissez les armes du pays défendre le pays au lieu de les stocker à Kati pour espérer influence le pouvoir en place.

    La 2085, invite aussi aux « négociations crédibles » avec les groupes armés du nord qui ne seraient pas « terroristes » selon l’Onu (Mnla et Ansardine).

    Mais après tant de crimes commis par ces deux groupes sur les populations du nord, ils n’ont aucune légitimité pour parler et discuter au nom de nos populations du nord toute ethnie confondue.

    Au contraire tous leurs dirigeants coupables de crimes sur les citoyens maliens doivent répondre de leurs forfaits devant la justice malienne.

    Mais le Mali doit respecter les termes de la résolution 2085 de l’Onu en élargissant les  » négociations » réclamées à toutes les populations du nord par un référendum qui tranchera les questions sur les destinée des régions du nord par les urnes.

    Indépendance, autonomie, autodétermination, ou appartenance totale et sans condition au Mali, c’est aux populations de décider par les urnes et non un faux dialogue avec des criminels du Mnla crimes et d’Ansardine crimes.

    Le Mali doit rester ferme sur le sort à réserver à tous les déserteurs de l’armée malienne, des administrations maliennes, des institutions maliennes, des projets de développement maliens, pour une aventure personnelle ou collective quelle qu’elle soit.

    Après les erreurs d’ATT du grand laxisme et de la naïveté on ne peut plus tolérer la légèreté avec laquelle des individus qui ont tout reçu de l’état poignardent à chaque occasion cet même état et sa nation pour espérer avoir plus à la prochaine campagne de distribution gratuite et naïve d’avantages inconsidérés.

    Donc résolution 2085, oui!
    Dialogue pour le nord du pays, oui!
    Mais dialogue avec tous les fils du nord du pays (touareg, arabes, sonraï, peuls, bellah, bambara, malinké…) qui peuplent Kidal, Tombouctou et Gao et par voie de référendum.

    Ce sont ces populations qui trancheront définitivement la question du nord de notre pays et de son appartenance ou pas au Mali et non les acteurs de théâtre des Palaces Burkinabé de Ouaga 2000.

  19. allan

    Bonjour chers malibaiens, la situation au pays est plusque chaotique et cela a ts ls niveaux etatique . Moi je constate un defasage entre les respnsables officiels et ceux officieuses parceque les seconds ne connaissent rien en rien. Ceci etant, sur le meme site un haut grade de la police disait un jour qu’il etait desole de reconnaitre que au sein de corp plus que pourri il ya des policiers qui sont incapable de faire la difference entre un feu de ppsition et celui de croisement, c’est quand meme extra. Au mali le crenneau de tt un chacun c’est je fais a ma guise , ma filiation et mon libido c’est tout. Tt doit changer au mali tt

  20. Kassin

    Les bidasses fuyards des combats au nord et pilleurs à Bamako ne peuvent que rançonner les populations civiles.

    Cela fait 9 mois que je le dis aux maliens, prenez votre destin en main sinon vous allez disparaître des écrans de radars des nations.

    On ne peut pas cautionner qu’un pays attaqué de partout laisse les militaires payés gratuitement et sur-primés rien que pour tourner en rond et racketter à bamako.

    La soldatesque ivrogne et lâche de Kati se plait dans les attaques des politiques (ATT, Dioncounda, Modibo Sidibé, Soumeila Cissé, CMD…) des journalistes, des femmes dans l’ACI 2000 et ne connait même plus le chemin du nord.

    Et pourtant des insconscients continuent de les applaudir « libérer nos armes »; « vive l’armée malienne ».

    Non, non et non, c’est plutôt A bas l’armée malienne tant qu’elle continue de fuir sa mission de défense nationale du Mali.

    A bas l’armée malienne tant qu’elle continue d’attaquer les politiques à la place de la justice malienne.

    A bas l’armée malienne tant qu’elle continue de racketter les populations civiles.

    A bas l’armée malienne tant qu’elle continue de mettre nos armes débloquées de Conakry dans les magasins de Kati au lieu de les amener aux fronts.

    Et Vive le Mali!

  21. camara fadaman

    Ce comportement ne doit pas etre quelques d’etrange mais les responsables ont garder tous simplement le silence et sous quel pretexte?
    Et pire encore sur le desert a la porte de gao jusqu’a la frontiere Algerienne ,les agents de la securite maliennes depouillent les expatrie maliens . Imagine quelqu’un qui enleve l’argent d’un voyageur et de surcroit dans le desert ou tout s’achete avec de l’argent.A la frontiere malienne je prefere decliner ma nationalite pour echaper a la traque. j’ai vecu les faits a Kidal .Au premier poste, nous avons ete accueillis par un patriote gendarme qui nous dit: VOUS ETES CHEZ METTEZ SOYEZ LES BIEN VENUS. Et ce sans rien demander.A 100 m de la gendarmerie,la police nous inflige des traitement incroyables.Au mali pourqoui nos passeport ne sont pas valides? Pourqoui nous exiger la carte d’identite nationale ?