Peine capitale pour Issa Sodjo pour avoir assassiné sa belle-sœur

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Tel est le dernier verdict prononcé par la Cour lors de la dernière journée des audiences de la deuxième session ordinaire de la Cour d’assises de Bamako. Une audience qui a mis fin aux travaux de la session.  

elon l’arrêt de renvoi, il ressort que courant 2011, précisément le 3 septembre, Kadia Fongoro sur le chemin de retour des champs, fut interceptée par Issa Sodjo. II lui administra, après quelques échanges de propos, des coups de coupe-coupe sur différentes parties de son corps notamment la tête, les coups  auxquels elle succomba immédiatement.

Ensuite, il prit le soin de dissimiler le corps sans vie de sa belle sœur dans un sac en plastique avant de le balancer dans le lit de la marre dite « Mamaco« . Des heures passèrent et Kadia Fongoro n’était toujours pas de retour en famille. Ainsi, tout le hameau s’activa afin d’aider Hamidou Fongoro,  mari de la défunte, à connaître la réalité. Finalement, le sac contenant le corps de Kadia Fongoro fut découvert là où il a été dissimulé un jour avant par Issa. Ce dernier, avertit, ne tarda point à prendre refuge dans le hameau de Ouanaboudouda, situé dans la commune de Konséguéla, cercle de Koutiala où, il fut appréhendé et conduit à la gendarmerie pour les besoins de l’enquête. Interpellé, l’inculpé a reconnu les faits qui lui sont reprochés tant à l’enquête préliminaire que devant le Juge d’Instruction.

La préméditation du crime et le guet-apens tendu à sa victime sont de nature à caractériser le meurtre en assassinat.

Lors de sa comparution à la barre, l’accusé a reconnu les faits sans ambages avant de demander la clémence de la Cour pour l’acte commis.

La Cour, après délibération, l’a déclaré coupable avant de lui infliger la peine capitale. Une sanction mettant ainsi fin à la deuxième session ordinaire de la Cour d’assises de Bamako.

Signalons que lors de ces assises sur 70 affaires inscrites au menu, 68 ont été jugées dont 2 renvois. 4 peines de mort ont été prononcées, 198 millions de F CFA ont été ordonnés au titre du remboursement et sur 220 accusés, 195 ont comparu et 25 ont été jugés par contumace.

Bandiougou DIABATE

 

SOURCE:  du   19 déc 2012.    

Une Réaction à » Peine capitale pour Issa Sodjo pour avoir assassiné sa belle-sœur

  1. hassan diabate

    quels sont les faits monsieur le journaleu