Police nationale du Mali : Grappins sur Soungalo Coulibaly dit Robot et ses complices

    0

    La récurrente question de sécurité trouve petit à petit sa solution avec les différents exploits qu’enregistrent les services de la police nationale sous la conduite de son DG, le Contrôleur Général Moussa Ag Infahi, et de ses Hommes en l’occurrence l’intrépide Inspecteur Général Mohamed Lamine Coulibaly, Chef de Brigade du 11e Arrondissement.

    La ville de Bamako vit au jour le jour au rythme infernal d’une insécurité qui met en mal le quotidien des Maliens. Cet état de fait, est, depuis longtemps, parmi les soucis majeurs des plus hautes autorités maliennes qui ne ménagent aucun effort, à travers le Département de la sécurité et de la protection civile, avec ses démembrements nationaux, pour protéger les personnes et les biens dans la cité.

    Dans cet effort continu et conséquent et face à une situation  de plus en plus inquiétante et qui perdurait, les limiers du 11e  Arrondissement, ayant déjà dans leur loupe un lot de gangs qui pullulaient et infestaient la quiétude des zones stratégiques comme Hamdallaye ACI et d’autres quartiers d’affaires de Bamako ont mis hors d’état de nuire des bandits qui usaient de tous les moyens odieux pour dépouiller les citoyens.

    C’est le cas du gang de Soungalo Coulibaly alias Robot, Chef d’une bande de malfrats qui semaient la terreur dans toute la Commune V. L’ingéniosité et la compétence de l’Inspecteur principal Mohamed Lamine Coulibaly ont permis de mettre le grappin sur Robot qui dévoile sa bande composée, entre autres, de Drissa Maïga dit Dri, Antanasse Koné alias Tona et Mamadou Kaba dit Score.

    Une perquisition de l’un de leurs domiciles a permis de découvrir un Pistolet Automatique Russe avec un chargeur garni de 8 cartouches, un autre stock de 128 cartouches, une cisaille pour défoncer les portes de leurs victimes (boutiques, magasins,…). Aussi, une réserve de provisions en denrées alimentaires (lait, sucre, savon, boîtes de sardines) amassée lors des cambriolages des boutiques était dans leur nid.

    Les services de sécurité maliens, au-delà de leur mission de protection physique, opèrent sur tous les fronts. Il s’agit aussi pour eux de préserver la santé des populations. Ce qui est un havre pour celui qui sait que notre pays souffre aujourd’hui des conséquences de l’importation frauduleuse de certains produits de consommation qui peuvent nuire à la santé des citoyens.

    Dans le cadre de la lutte contre l’importation des produits alimentaires avariés, les éléments de la Brigade des Recherches du 9e Arrondissement(Sébénicoro) plus que jamais vigilants ont saisi un camion contenant des cartons de poulets de chairs et des foies de baleines, en provenance de la Guinée-Conakry. Ces produits alimentaires impropres à la consommation humaine ont été mis à la disposition du parc zoologique, après un constat des agents du service d’hygiène.

    Aux dires des autorités de sécurité maliennes, une grande et franche collaboration des populations permettra toujours à la Police malienne de faire des exploits incontestables ; car, la première arme pour lutter contre la criminalité, le banditisme et les attaques à mains armées est le renseignement et la dénonciation que doivent faire les citoyens  dont les services de sécurité ont la lourde responsabilité et le devoir constant de protéger et de sécuriser.

     

    Sinaly M DAOU

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here