Psychose à Fana : Des Nigérians à la manœuvre

    5

    Sans nul doute la population de Fana risque de se retrouver à long terme sans ânes pour les travaux champêtres. La raison, depuis plusieurs jours des Nigérians se livrent à cette pratique peu orthodoxe.  De sources concordantes ils tuent les animaux ensuite les  mettent dans des emballages direction le Nigeria.

    On aura tout vu dans ce pays. En effet cela fait des mois que des Nigérians en complicité avec certains maliens apatrides se livrent à cette sale besogne. Selon des témoignages recueillis sur place les auteurs de cet acte abominable auraient même aménagé un site en catimini pour l’abattage de ces animaux qui sont bons à tout faire.  C’est justement pour cette raison que les ânes sont rares dans la commune de Fana et environ.

    A en croire Benjamin un natif de Fana : «  mes parents qui sont venus de l’intérieur du pays  pour payer des ânes ont passé des jours sans en trouver et le peu qu’ils on trouvé sont vendus à prix d’or ».

    Sachant bien que ces animaux sont précieux surtout pour les travaux champêtres les autorités doivent prendre rapidement les mesures qui s’imposent pour sauvegarder  nos animaux. Que ces Nigérians sachent aussi que le Mali est une terre d’hospitalité mais il ya des lignes rouges à ne pas franchir.

    Badou S. Koba 

    PARTAGER

    5 COMMENTAIRES

    1. Sachez aussi que les boeufs sont sacres dans certains pays du monde…et nous mangeons ces animaux malgre les enormes services qu,ils nous rendent….abattre un ane n,a rien d,interdit pourvu la loi de l,art soit respectée. .aucune loi n,interdisse cet abattage.

    2. Sachez aussi que les boeufs sont sacres dans certains pays du monde…et nous mangeons ces animaux malgre les enormes services qu,ils nous rendent….abattre un ane n,a rien d,interdit pourvu la loi de l,art soit respectée. .aucune loi n,interdisse cet abattage.

    3. Je crois qu’à partir de maintenant on va mieux traiter les ânes
      Sinon le droit d’asile existe pour les ânes au Nigeria et le chef de Boko Haram est fervent défenseur de la cause des ânes

    4. Bravo a ces Nigerians. Si les anes pouvaient parler, ils auraient tous courru pour demander l'asile politique hors du Mali. Voyez en longueur de journé les traitements subi par ces anes. L'hospitalité malienne est legendaire et ne saurait etre mise en cause. Vivement une organisation pour defendre ces pauvres betes.

    5. Bravo a ces Nigerians. Si les anes pouvaient parler, ils auraient tous courru pour demander l'asile politique hors du Mali. Voyez en longueur de journé les traitements subi par ces anes. L'hospitalité malienne est legendaire et ne saurait etre mise en cause. Vivement une organisation pour defendre ces pauvres betes.

    Comments are closed.