Route de Ségou : Une semaine meurtrière

    1

    Durant la semaine allant du lundi 27 mars au dimanche 2 avril dernier, plusieurs accidents ont eu lieu sur la route de Ségou causant des morts et des blessés. Dans la journée du jeudi 30 mars dernier, un agent de la Force Spéciale Anti-Terroriste (FORSAT), Modibo Apegné Dolo, en permutation a été victime d’un accident de la circulation entre Ségou et Baroueli qui a lui a couté la vie. Cet accident a été suivi d’un autre. Il s’agit de celui entre un car de la compagnie ‘’Diarra Transport’’ qui est entré en collusion avec un autre car de ‘’l’enfant de Ainamady’’, faisant  deux morts et quatre blessés.

    Selon nos sources, le 1er cas, c’est-à-dire l’accident qui a couté la vie au policier  Modibo Apegné Dolo est survenu alors que ce dernier avait quitté sa famille paternelle à Niono pour aller chercher une sœur qui était à un mariage à Baraouli. C’est à son arrivée à Bananba (à ne pas confondre avec Banamba de la région de Koulikoro), situé à une trentaine de kilomètres de Ségou qu’il est tombé sur une chèvre sur la route qu’il a voulu éviter. C’est ainsi que son véhicule s’est renversé, lui coutant la vie. La triste nouvelle a bouleversé tous ses proches car c’était un agent très discret et très sociable.

    Deux jours avant son décès, c’est-à-dire le mardi 28 mars, nous explique un de ses proches, il avait accompagné ses parents à Ségou aux obsèques d’un beau-frère du nom d’Issa Diallo, décédé à l’usine Moulin Moderne du Mali (M3) de Modibo Keita des suites d’un accident de travail. Il a été accompagné à sa dernière demeure le lendemain vendredi 31 mars à Niono, sa ville natale. Ces compagnons de service retiennent de lui, un sous-officier courageux, disponible, discipliné et travailleur avec une conscience professionnelle aigue et un sens élevé de devoir.

    Le même vendredi du 31 mars dernier, sur la même route de Ségou, deux cars (Diarra Transport et Ainamady) sont entrés en collusion. Contrairement aux premières informations ayant circulé sur les réseaux sociaux, le bilan est de deux morts et non une dizaine et des blessés. Les deux morts sont, selon une source proche de la compagne Diarra transport, un berger arrêté au bord de la route et un apprenti-chauffeur. L’incident a eu lieu à quelques mètres seulement du poste de contrôle de Ségou. Du côté des blessés également, c’est chez les bergers et les apprentis-chauffeurs que les dégâts sont considérables car il y’a plusieurs blessés parmi eux.

    Modibo Dolo

     

    PARTAGER

    1 commentaire

    1. Mes condoleances a leurs familles et proches et que leur ame repose en paix, tout en souhaitant un bon retablissement aux blesses.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here