Saisie de 500 kg de cannabis : Une prouesse de la Brigade des Stupéfiants

    0

    Les hommes du Commandant de Brigade des Stupéfiants Mamoutou Togola viennent de mettre hors d’état de nuire un grand bandit spécialisé dans le trafic des stupéfiants. M. Aly Sabara a été arrêté le 04 novembre dernier avec 500 kg de Cannabis destiné au marché malien.

    Depuis quelques temps, les limiers du Commandant de Brigade des Stupéfiants sont en train d’enregistrer des exploits dans l’exécution de leur mission. Le dernier en date remonte seulement au 04 novembre 2017. Date à laquelle, ils ont mis la main sur un des gros trafiquants de Cannabis.

    En effet, le 02 octobre dernier, la patrouille du 13 Arrondissement a interpellé un véhicule suspect. Après fouille, les éléments du 13 Arrondissement ont découvert une quantité importante de Cannabis, précisément ½ tonne. Le chauffeur du véhiculé soupçonné a pu disparaître avec la complicité de la nuit.

    Ainsi, le commissariat du 13ème Arrondissement a saisi la Brigade des Stupéfiants, spécialisée dans le domaine et qui a compétence d’intervenir dans l’ensemble du territoire national.

    Une fois saisi du dossier le 1er novembre, le Commandant de Brigade Mamoutou Togola met sa machine en marche. Des éléments sont déployés sur le terrain afin de traquer d’éventuels trafiquants. Après une fouille minutieuse du véhicule, ils découvrent un ancien téléphone portable écran cassé mais qui contenait cependant une puce sur laquelle il y avait un seul numéro répondant au nom de ”ma mère” dans le répertoire. Ce qui orienta les agents sur une dame.

    L’entrée en contact avec cette dame et l’appui des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, les hommes du Commandant de Brigade Mamoutou Togola n’ont eu aucune peine pour mettre la main sur l’évadé du 13ème Arrondissement en un laps de temps. C’est-a-dire le 04 novembre 2017. Arrêté, le sieur Aly Sabara nia les faits et déclare avoir remis le véhicule à son apprenti qui avait transporté la quantité de Cannabis. Evincé par le Commissaire Togola, il passe aux aveux. Il avoua qu’il conduisait le véhicule la nuit de son interpellation par la patrouille du 13ème Arrondissement. Il a déclaré qu’il était même retourné le lendemain de sa fuite au Commissariat mais avait eu peur d’entrer pour ne pas être arrêté.

    Aujourd’hui, le trafiquant de cette quantité importante de Cannabis croupit entre les quatre murs de la prison centrale en attendant sa comparution devant le Procureur.

    Dans cet énième exploit de la Brigade des Stupéfiants, le Commandant Togola salué la franche de la police malienne. Qui se bat nuit et jour pour éradiquer le phénomène. Cependant, il reste sur sa faim tant que la Brigade des Stupéfiants n’arrive pas à mettre fin à ce mal qui coupe son sommeil.

    Les inquiétudes du Commandant Mamoutou Togola

    Malgré la lutte acharnée qu’il mène avec ses hommes sur le terrain, le Commandant de Brigade des Stupéfiants a des inquiétudes quant à l’ampleur de la consommation des stupéfiants au Mali dont les bras valides sont les premières victimes. ”Le phénomène est inquiétant car plus de 98% des cas de trafic, de transport ou de consommation de stupéfiants sont des enfants dont l’âge varie entre 16 à 24 ans. Avec cette situation, c’est l’avenir même du pays qui est menacé”, a déclaré le Commandant de Brigade Togola. Avant d’appeler les plus hautes autorités de mener des campagnes de sensibilisation sur les lieux publics, dans les médias, la conception des sketchs à la TV, etc. Cela aidera beaucoup ses éléments dans la répression. Car, a-t-il constaté, beaucoup de mendiants et de charretiers, leurs proies et qui sont à la recherche de l’argent facile, sont les premières victimes de cette situation. Ils transportent involontairement des colis dont ils ne connaissent le contenu et qui sont le plus souvent des stupéfiants. En cas de saisi, le propriétaire disparait laissant entre les mains des agents l’innocent.

    Le Commissaire Mamoutou Togola a appelé les populations à collaborer avec leur police pour combattre l’insécurité sur tous les plans. Car aujourd’hui, les éléments de la Brigade des Stupéfiants sont décidés de relever le défi de la lutte contre le phénomène.

    Youssouf Sangaré

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here