Terrorisme politique : La femme d’un leader du RPM enlevée à Bougouni

    Terrorisme politique :  La femme d’un leader du RPM enlevée à Bougouni
    Une vue de Bougouni

    Selon de sources concordantes, des individus non encore identifiés ont enlevé samedi l’épouse d’un responsable du RPM à Bougouni avant de la relâcher quelques heures plus tard. Ils ont menacé de récidiver si le mari de la bonne dame qui n’est autre que le secrétaire général de la sous-section du parti présidentiel de la Commune de Kokélé, Abdoulaye Sangaré, n’arrêtait pas son engagement politique.

     

     

    La ville de Bougouni a connu un événement politique grave ces derniers jours avec l’enlèvement de la femme d’un homme politique de la localité. Il s’agit de l’épouse  du secrétaire général de la sous-section  du parti présidentiel de la Commune de  Kokélé, Abdoulaye Sangaré enlevée samedi soir par des individus non encore identifiés. Elle a été enlevée vers 19 h entre sa famille et la nouvelle gare où elle était partie acheter quelques condiments.

    Selon les explications données par M. Sangaré,  les assaillants cagoulés au nombre de 3, étaient à bord d’une Mercedes 190 de couleur noire. Elle dit avoir été abordée par un des trois hommes qui a prétendu avoir un colis pour son mari et quand elle s’est approchée deux autres ont surgi et l’ont jetée dans la voiture après lui avoir mis une colle à la bouche.

    C’est avec le téléphone de la victime que les malfaiteurs joignirent son époux. Ils menacèrent de tuer toute sa famille s’il n’arrêtait pas la politique. Ils relâchèrent leur otage dimanche vers 4 h du matin.  Depuis, la police et la gendarmerie sont à la recherche de ces bandits politiques dont l’acte a provoqué un grand émoi autant à Bougouni qu’à Bamako.

    Y. C.

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    6 COMMENTAIRES

    1. Encore les femmes 1ères victimes de toutes les situations de détresse.
      Alors j’en appelle à mes soeurs femmes de se mobiliser et former un bloc pour pour décrier et condamner les exactios faites aux femmes et à nos enfants,,,, Assez

    2. Un exemple a suivre sur toute les femmes des hommes hommes politique corrompu

    3. Mais c’est d’être l’ache le cercle de Bougouni aujourd’hui c’est le dernier de tous les cercles du Mali vraiment il faut voir le secteur de Banan plus de 85 villages pas de route même les simples réseaux téléphoniques juste a 100km de Bamako au lieu de lutter pour le développement plutôt a des comportement battar c’est ce qui fait les nordistes sont bénis parce que ils veulent le développement de leur secteur c’est vraiment maudit.

    4. Ah! le Mali d’aujourd’hui. Rien ne doit plus surprendre. Mais Bougouni a fait parler d'elle du moment de l'UDPM avec l'assainat de Siaka KONATE si le nom est exact en 1987. Moussa TRAORE a beaucoup dénigré Bougouni au cours d'un voyage la m^meme année en ce terme qui est devenu tristement célèbre "Bougouni ne sera jamais bougouba". C'était l'émotion. Bougouni est en pleine expansion et sera bientôt Région.

    Comments are closed.