Thé Azawad : Le soutien financier du MNLA ?

45 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Nous l’évoquions dans une de nos parutions à propos du lien que pourrait avoir la société de commercialisation du « thé Azawad » et les rebelles du mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). Loin d’être saugrenue, l’interrogation que nous avions soulevée à cet effet reste de plus en plus pertinente. Du moins, si l’on s’en tient aux informations qui nous sont parvenues après la publication de notre article intitulé « thé Azawad » : Et s’il servait à financer les rebelles du MNLA ? Eh bien, selon nos informations, la société de distribution du « thé Azawad » serait une entité des indépendantistes du MNLA. Autrement dit, une branche commerciale des rebelles ? Et Dieu sait combien sont les maliens qui prennent régulièrement le » thé made au nord » La pratique a donc consisté à lancer en amont le thé en question afin d’en tirer le maximum d’argent .Argent qui, selon nos sources, devait servir et qui sert d’ailleurs à soutenir financièrement les rebelles dans leur revendication de ce qu’ils appellent pudiquement le « territoire de l’Azawad ». Vrai ou faux ? Nous ne saurions le dire. Toujours est-il que les responsables de l’entreprise doivent des explications au peuple malien.

N’DJIM

SOURCE:  du   26 déc 2012.    

45 Réactions à Thé Azawad : Le soutien financier du MNLA ?

  1. brahim ould mohamed

    Je ne me trompe nullement,tout va mal dans notre continent.Nous disposons de ploticiens oportunistes et corrompus,d´armées poltronnes comme des lièvres,des peuples aveugles et retrogrades,ayant le racisme,le clanisme,l´intolérence comme credos,eternellement victimistes,le tout couronné par une presse médiocre,propagandiste,et qui s´affiche á chaque fois pour entrainer dans son sillage des débiles d´esprit qui s´emportent á chaque fois en lisant certains articles malveillants.Le spèctre de radio des milles collines planent une nouvelle fois dans nos airs,et nous devrions en prendre garde.Que nous soyons arabes,noirs,touarègues,appartenons aux même ensemble,respirons le même air des tropiques,vivons dans les mêmes hues,et sous les mêmes tentes,dans les mêmes cases,qui sont la marque par excélence de notre retard par rapport á notre temps.Ridicule de bannir une marque,et qui ironie du sort est AZAWAD,qui appartient á la republique du Mali.Soyons serieux,et evitons les amalgames.

  2. c’est comme si tu disais thé beledougou ou thé djitoumou, cher journaliste si tu n’as rien à dire, tu l’as ferme, c’est aussi simple que ça.

  3. ENDURANT

    POUR AVOIR IL FAUT PASSER SUR LE CORPS DE TOUS LES MALIENS. ON NE PEUT PAS DIVISER NOTRE PAYS. APRES LA GUERRE IL AURA DES ELECTIONS. S’ILS VEULENT (MNLA) ILS SERONT REPRÉSENTER PAR DES CANDIDATS.
    POINt :twisted:

  4. sankingba

    Il ne faut pas laisser supputer à ta place, cher Djim. Ton article est bidon est avec une coloration raciale. Faut pas jouer aux jeux dangereux

  5. Roukina

    Hée N’djim, c’est quoi cette carte???? ton article bidon et mal inspiré ne m’intéresse pas du tout. Mais cette carte géographique me brûle les nerfs. Appelle vite Diarra de Maliwed pour qu’il l’enlève comme illustration de ton article, sinon tu t’exposes à des problèmes sérieux. Nous sommes en état d’urgence et tout acte de ce genre (une carte du Mali divisée avec Azawad écrit en rouge) est pris pour pire qu’il n’est. ATTENTION!!!!!

  6. Votre idée est à creuser! Pourquoi « Thé Azawad » au lieu de « Thé Mali »? Les Ministères de l’Economie et du Commerce sont interpélés!
    En attendant, que les amateurs de thé boycottent toute marque qui à trait à AZAWAD.