Traque des malfrats à Moussobougou en Commune II : Une bande de 4 malfaiteurs arrêtés par le 3e Arrondissement

    2

    banditLe commissariat de police du 3e arrondissement a lancé depuis quelques mois la traque des malfrats qui sévissent dans sa zone d’intervention en commune II du district de Bamako. C’est dans ce cadre que dans la matinée du 27 août dernier, les éléments de la brigade de recherches du commissaire divisionnaire Mamoutou Dembélé en charge du 3e arrondissement ont démantelé un gang de quatre malfrats composé notamment d’Adama Dembélé, âgé de 21 ans, du chef du gang, Adama Traoré, âgé de 18 ans, Mohamed Lamine Sylla âgé de 47 ans et marabout de son état et Yacouba Maïga âgé de 27 ans.

    bandit2
    Le faux marabout

     

    C’est depuis le lancement de cette traque des malfrats en commune II, il y a de cela quelques mois, que la brigade de recherches du commissariat de police du 3e arrondissement a mis son réseau de renseignement en branle afin de démanteler le gang qui coupe le sommeil aux populations. Cette opération a permis au commissaire divisionnaire Mamoutou Dembélé et ses éléments de mettre plusieurs malfrats hors d’état de nuire.

     

     

    Aux dires de l’inspecteur principal, Issa Niangaly de la brigade de recherches, son service a été informé de la présence d’un groupe de bandits dans le quartier de Moussobougou non loin du grand marché de Médine. C’est ainsi qu’une équipe a été dépêchée par le commissaire divisionnaire pour effectuer une descente dans ce secteur. Cette descente effectuée dans la matinée du 27 août dernier, a permis aux limiers de mettre la main sur une bande de quatre malfrats. Il s’agit, entre autres, d’Adama Dembélé, chef de la bande, Adama Traoré, de Mohamed Lamine Sylla et du marabout Yacouba Maïga. Ils ont été tous conduits au commissariat de police pour des investigations approfondies. A l’interrogatoire ils ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Tout en déclarant avoir loué une chambre dans le quartier de Moussobougou comme lieu de rencontre pour organiser leurs opérations dans les communes I et II du district de Bamako. C’est le chef de la bande Adama Dembélé qui repère d’abord les lieux au cours de la journée et dirige les opérations sur le terrain tard dans la nuit.

     

     

    Mohamed Lamine Sylla quant à lui fait office de marabout. Son travail consiste à orienter les bandits. Malheureusement le pauvre marabout, il n’a pas vu les éléments de la police du 3e arrondissement en route pour Moussobougou. Ils ont été arrêtés dans leur chambre et conduits au commissariat de police du 3e arrondissement présentés au procureur près le tribunal de la commune II ils répondront de leurs forfaits.

    Cléophas TYENOU

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. Zeronaliste il n’y a pas de quartier a Bamako et environ appele ‘Moussobougou’. Je pense que vous voudriez ecrire “Missabougou”. Espece de pervers tu ne fais que penser aux “Mousso”. Diato!

      • Renseigne toi Monsieur, il existe au flanc de la colline de Point G attenant au marché de Médine un coin bizarre de débauche à ciel ouvert et 24h/24h que l’on appelle Moussobougou. Le coin porte véritablement son nom et c’est dramatique pour le pays et la société.
        J’ai connu ce coin il y a 8ans quand j’opérais dans une ONG qui s’occupe des enfants de la rue(fille et garçon). C’est sur ce site que j’ai vu de jeunes gens (filles et garçons)beaucoup en deçà de l’age requis s’adonner à la sexualité et la toxicomanie à ciel ouvert et nuit et jour.
        Si tu n’es pas informé alors Monsieur, tu peux la fermer!On ne critique pas quelqu’un avant d’être sûr de dire mieux.
        salut

    Comments are closed.