Troubles graves à l’ordre public, coups et blessures volontaires : «Kri» recouvre la liberté provisoire

    0
    1

    Arrêté pour troubles graves à l’ordre public, coups et blessures volontaires, Abdoulaye Namakan Traoré alias «Kri» a recouvré sa liberté de façon provisoire, en attendant la poursuite des procédures intentées contre lui. 

    Le Parquet de Kati n’a pas fait objection à sa libération provisoire, lors de sa dernière comparution, il y a deux semaines.

    Arrêté le vendredi 1er juillet 2011, Abdoulaye Namakan Traoré «Kri», a donc recouvré la liberté provisoire en attendant son jugement prévu en février 2012.

    Rappelons que «Kri» avait été  interpellé le vendredi 1er juillet 2011, par la police suite aux plaintes déposées contre lui. Après treize jours de garde à vue, il avait été présenté au parquet et prévenu de troubles graves à l’ordre public, de coups et blessures volontaire.

    Détenu depuis lors, à la Maison d’Arrêt et de Correction de Kati, «Kri» est libre de ses mouvements depuis environ 10 jours, mais il  reviendra devant la Cour le 18 février prochain.

     

    B.S SISSOKO

     

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.