Il tue tous les membres de la famille de sa copine parce qu’elle refuse de coucher avec lui .

    0

    A 26 ans, Oluwaseyi Babatola, qui a brûlé à mort cinq membres de la famille pendant leur sommeil, dit-il est hanté quotidiennement par les souvenirs des enfants qu’il a tués.

    Babatola, a déclaré qu’il était troublé par les pensées des deux enfants qui sont morts avec leur grand-mère, la mère et leur oncle, quand il a mis leur appartement a feu le 15 Avril, 2015 à Abuja. Le feu a consumé tout le bâtiment, y compris l’appartement du Babatolas, et a également blessé le suspect. Babatola, qui est détenue par le FCT spécial Anti-Robbery Squad, identifié ses victimes comme Janet Isuawa; ses fils, Samuel et Osaze; son cousin, Taphael; et la mère de Janet.

    Babatola, un technicien de téléphonie mobile, a déclaré qu’il avait voulu se suicider après avoir brûlé la famille, mais a été dissuadé par son frère cadet, James, qui lui a demandé de signaler l’incident à la police.  Expliquant ce qui a conduit à la tragédie, le suspect a dit qu’il a commencé à fréquenter Janet, une femme divorcée, il y a quelque temps, en ajoutant qu’il la et ses enfants pris en charge financièrement.

    Selon lui, la relation a développé des problèmes après avoir demandé de coucher avec elle, en notant que chaque fois qu’il a demandé a ce sujet, Janet lui tourne toujour le dos.

    “Dans la nuit du 15 Avril, autour de 11pm, je suis allé à la maison et j’ai constaté que la porte était verrouillée. J’escaladé la clôture. Je suis allé vers la chambre de Janet et elle etais dans un profond sommeil. La fenêtre a été ouverte parce qu’il n’y avait pas d’electricite ce jour la. Je suis allé à la salle de bain, où elle a gardé un gallon de carburant et versé dans la pièce par la fenêtre; la chambre a pris feu à partir d’une lanterne allumée “, at-il dit.

    Il a en outre expliqué qu’il se dirigea vers les buisson voisin pour se tuer. “Je me dirigeai vers la brousse pour me suicider, mais mon téléphone résonna soudain et mon frère m’a dit que notre maison vient de se brûlé; Je lui ai dit que je l’ai fait et que j’étais sur le point de me suicider. Il a dit que je ne devrais pas, et me persuada de signaler à la police “, a ajouté Babatola.

    Un officier de police a déclaré Babatola ne savait pas qu’il avait tué tous les membres de la famille, jusqu’à ce qu’il a vu leurs corps carbonisés le lendemain matin. La police a déclaré que le suspect serait chargé bientôt devant les tribunaux.

    Source: africa24.info

    PARTAGER