Violente fusillade à Bamako : Une boutique attaquée cette nuit par un commando surarmé

    40

    Le scénario digne d’un film Hollywoodien s’est produit cette nuit, à Korofina à 50 mètres de la mairie de la commune I du District de Bamako. Des hommes lourdement armés braquent une boutique et parviennent à s’en tirer malgré une intervention rapide des éléments de la police.

    Bamako – maliweb.net – A la tombée de la nuit, peu après la coupure du jeûne, des hommes lourdement armés profitent du moment où les rues sont désertes pour braquer une grande boutique de vendeurs de bazin, située près de la mairie de la commune I et du commissariat du 6ième arrondissement.

    Fusillade Korofina
    La foule venue constater les faits (photo maliweb.net – 26/06/15)

    Au nombre de cinq et à bord d’un pick-up blanc, selon un témoin, les bandits ont d’abord observé le coin, avant de garer leur véhicule juste devant la boutique ciblée.

    Très rapidement, deux d’entre eux s’introduisent dans la boutique et dont un braque son arme sur le commerçant qu’ils trouvèrent en train de s’apprêter pour fermer sa boutique.

    A u devant de la boutique, deux autres du commando en attente, s’assurent de la réussite de la première opération et se dirigent vers une autre boutique (alimentation) dans l’alignement.

    Alors que le cinquième bandit attendait au volant avec le moteur de la voiture en marche, des habitués des lieux constatent leur comportement étrange et alertent le commissariat du 6ième arrondissement situé à quelques encablures de là.

    Entretemps, l’homme au volant en attente de ses complices, constate la présence des agents de la police et se met à klaxonner. Ainsi éclate une violente fusillade entre policiers et braqueurs.

    Au bout de cinq minutes d’échanges de tirs, les bandits réussirent à se couvrir pour s’engouffrer tour à tour dans leur véhicule qui s’est dirigé vers le centre-ville.

    Embusqué derrière des voitures, les agents du 6ième arrondissement n’ont finalement pas pu venir à bout des bandits qui réussirent à s’enfuir sans laisser de traces.

    Selon un témoin de la scène, un des policiers en intervention a été touché par une balle, et a eu la jambe cassée. Evacué aux urgences, les dernières informations le concernant ont indiqué que sa vie est hors du danger. Heureusement, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. Même si, des indiscrétions disent avoir appris du boutiquier que « les assaillants ont pu emmener avec eux, une somme estimée à plus de douze millions de FCFA en espèce».

    Il nous revient aussi que les bandits ayant commis le braquage cette nuit, étaient armés de kalachnikovs. En tout cas, de véritables armes de guerre. Car les impacts des balles qu’ils ont tirées, indiquent qu’ils ont usé des armes de guerre pour effectuer leur opération. Une information relayée par les mêmes éléments du 6ième arrondissement ayant participé à l’intervention.

    « Je demande à ce que tout le monde se mette en alerte et que chacun soit prêt à intervenir, nous sommes en guerre», prévient ses hommes, le commissaire du 6ième avec à la main un pistolet automatique.

    Le boutiquier en question, sauf, est resté cloitré dans le bureau du commissaire pour expliquer ce qu’il a pu voir, nous a-t-on confié. Mais, peut-être que dans les heures qui suivent, les enquêtes puissent mener les forces de sécurité à ce commando étrange.

    Affaire à suivre… 

    Issiaka M Tamboura (maliweb.net)   

    PARTAGER

    40 COMMENTAIRES

    1. Ha!Ha!Ha!….Poisson de juin, il vous a bien eu hein !! En jouant avec vos nerfs mon amiTamboura connait bien le maillon faible de ses lecteurs. Chapeau mon type, envoie nous encore d’autres fictions. hi! hi! hi!

    2. Soyons claire le problème n'est pas d'équiper la police ou la gendarmerie, mais on doit se poser d'abord la question comment ces bandits de grand chemin se procurent des armes sophistiquées au Mali? La réponse à cette question va nous édifier davantage sur ce problème posé.
      Ce qu'il faut retenir à mon humble avis quelques parts il y a la complicité et le laxisme des responsables chargés de la sécurité des personnes et de leurs biens, il faudrait pas qu'on se leurre là dessus soyons réaliste, ces attaques à mains armée n'étaient pas l’habitude au MALI que je connais, d'ici quelques années si rien n'est fait toute la population va se procurer des armes comme les bandits l'ont fait pour se défendre et çà sera l'anarchie totale, on va s'entretuer en ce moment et l’État deviendra un ÉTAT voyou, à qui la faute ceux qui sont à la charge de la destinée de notre pays, je lance un appel à toutes les autorités de prendre en main leur responsabilité, sinon la confiance qui leur a été placée est entrain de galvauder du matin au soir, IBK avait juré la main au cœur que cette confiance de 77% ne sera pas galvaudée, j'affirme avec la preuve qu'elle l'est déjà, s'il peut faire autrement qu'il le fasse sinon c'est la déception et désolation totale chez ses électeurs ainsi que le reste de la population . Dans un pays où les bandits tuent les pauvres citoyens comme les moutons de SELIBA ou TABASKI je m'excuse pour le terme, c'est incroyable mais vrai au MALI 2015 c'est inadmissible, si c'est la faute à SADA SAMAKE qu'il démissionne et laisse la place à quelqu'un d'autre, il n'est pas indispensable, il y a des braves soldats qui peuvent s'assumer, je m'arrête là avant le remaniement prochain.

    3. LA POLICE DOIT ETRE EQUIPE DE FUSIL D ASSAULT
      CAR LES BANDITS SONT MONTES EN GAMME NIVEAU
      ARMEMENT

      ET LA GENDARMERIE DOIT AVOIR DES PETIT DRONES DE POURSUITES DE 500 000 FCFA !

    4. LA POLICE NE PEUT PAS TOUT FAIRE !

      Les commerants doivent mettrre leur recettes a la banque

      via des fourgons blindes !

    5. IBK à Koulouba: la dérive irresponsable d’un régime inutile au Mali

      Les sorties massives des maliens lors des élections de juillet et d’août 2013 étaient à la hauteur de leur attente face au péril d’un pays qui s’est effondré en 2012 comme un château de cartes.

      Deux ans après l’élection d’IBK, l’attente légitime des maliens s’est transformée à une angoisse gigantesque au vu des pratiques du pouvoir d’un président peu amène avec l’argent public et qui flirte dangereusement avec les milieux mafieux et crapuleux.

      Aussitôt installé dans ses bureaux à Koulouba, une ancienne bâtisse coloniale qui abrite la présidence de la république du Mali, IBK multiplie à l’infini, les choix malencontreux (rénovation de sa privée avec les milliards de l’argent public, achats coûteux de motos d’apparat, d’avion douteux, de véhicules insolents), d’interminables voyages budgétivores et sans aucune retombée ni pour la stabilité du pays ni pour sa reconstruction.

      De scandales financiers en scandales financiers, (marché d’un Boeing douteux, marché dit d’équipements militaires, affaire Michel Tomi, marchés des engrais frelatés) le régime fâche tour à tour le FMI, la banque mondiale, l’Union européenne, l’opposition politique, l’Untm, les organisations paysannes, etc etc.

      Si un arrangement budgétaire a pu être trouvé avec le FMI pour continuer à maintenir à flot les finances malmenées du pays par un régime familiale et claniste, ce qui se profile à l’horizon avec les conséquences désastreuses d’utilisation d’engrais frelatés sur l’agriculture du pays et la santé publique du monde rural, est pire d’une bombe atomique.

      Imaginez le pays le plus doté en terre arable en Afrique occidentale et abondamment arrosé par des cours d’eau (fleuve Niger, fleuve Sénégal, les affluents le Bani, le Sankarani et autres lacs intérieurs et bas-fonds qui devraient faire du Mali le grenier de l’Afrique).

      Mais les immenses plaines irrigables du delta central du fleuve Niger, l’épicentre de la culture du riz au Mali depuis 1930 (Niono, Diabali, Molodo, Macina, etc), la zone en “diamant” de la culture cotonnière du Mali sud (Koutiala, Fana, Koumantou, Bougouni, etc) sont actuellement menacées d’un véritable tsumami de l’irresponsabilité du régime IBK.

      40000 tonnes d’engrais frelatés sont illégalement et impunément introduites dans le quotidien de plus de 5 millions de paysans qui n’ont rien demandé à personne sauf à travailler la terre honnêtement et à gagner à la sueur de leur front dès que les premières goutes des pluies tropicales rythment les saisons chez nous!

      Je ne peux cesser de penser aux usines d’égrainage du coton malien, je me refuse de ne plus voir les camions remplis de balles de coton égrainé, défiler entre le Mali et le port d’Abidjan.

      Je n’imagine même pas de ne plus voir l’étendue verte des champs de riz de l’office du Niger dès que je traverse le pont de Sansanding ou de Markala et que le longe le canal Coste Omgoiba.

      Non c’est impossible, l’irresponsabilité de Bakary Tereta, ministre de la destruction du monde rural sous IBK, ne va pas me priver de cette merveille qui fait du Mali une terre unique en Afrique occidentale.

      Et pourtant à lui voir s’accrocher au mensonge devant les députés à l’assemblée nationale: “Il n’y a pas d’engrais frelatés au Mali”, je comprends toute la détermination d’un ministre venu pour s’enrichir sur le dos des millions de paysans maliens.

      Le pire est qu’il nie l’existence de ces poisons qui risquent de souiller nos champs pour des dizaines d’années, où le coton ne poussera plus, le riz ne poussera plus, le maïs et le mil sorgho n’en parlons pas.

      Et au delà de la baisse annoncée et inéluctable des rendements de nos champs, c’est la contamination de nos nappes phréatiques, de nos produits agricoles et l’exposition de nos paysans et de nos consommateurs aux pires maladies qui soient!

      Pour un régime IBK qui ne pense qu’à acheter des avions pour une famille plutôt que de construire des hôpitaux et des écoles de médecine pour améliorer la santé des maliens, vous comprendrez pourquoi je parle d’irresponsabilité quand 40000 tonnes poisons menacent cette santé précaire.

      Mais comme rien était, personne n’est inquièté parmi les coupables de cet énième scandale du régime IBK à commencer par le ministre de la destruction du monde rural, Bakary Tereta sans parler des responsables de la CMDT et des fournisseurs criminels des engrais frelatés qui se la coulent douce avec les dizaines de milliards de l’argent public en poche.

      Et pendant ce temps leur patron haut percé à Koulouba est paraît-il “ivre de bonheur” parce que ceux qui ont eu l’audace d’égorger nos soldats à Aguelhoc en janvier 2012 et à Kidal en mai 2014 ne sont plus poursuivis par les juridictions maliennes et au nom de quoi déjà ?

      Eh bien mes chers amis, au nom d’une paix qui passe par la régionalisation de notre armée et allocation scandaleuse des ressources financières et matérielles de l’état malien à une horde de voyous sans scrupule du nord de notre pays.

      Si c’est cela la paix, j’attends impatiemment de voir comment des fantassins, criminels de métier, qui n’ont jamais été inquiétés par aucune justice, pour aucun de leurs forfaits peuvent-ils au détour d’un accord signé le 15 mai 2015 ou le 20 juin 2015 (c’est selon le degré de délinquance) et devenir subitement fréquentables et gentils comme de adorables petits enfants de la maternelle?

      Permettez-moi de comprendre mes chers compatriotes car je suis confus et avec autant d’irresponsabilité ce régime IBK me donne la nausée.

      Salute.

    6. 100% securite’ n’existe pas!!!!!
      La police fait son travail mais les commercants aussi doivent aider les policiers en prennant des mesures preventives et en engageant des agents aupres des companies prive’es pour la securite’!!!!
      Il faut probablement penser a’ faire passer une nouvelle loi qui permettra aux policiers de travailler contre une compensation financiere dans les magasins, les boutiques et autres companies qui ont besoin de la protection, durant les heures ou’ ils ne sont pas de service. Cette pratique existe dans plusieurs villes americaines. Les agents de la police peuvent travailler dans les societe’s prive’es durant les heures et/ou les jours ou’ ils ne sont pas de service. Nous ferons ainsi d’une pierre deux coups. Ls securite’ des boutiques/magasins et autres endroits sera renforce’e et les policiers auront de l’argent de plus qui leur permettra de joinder facilement les deux bouts!!!!
      Mes amis, les solutions existent. Il faut les utiliser!!!!

      • Surtout pas ça !!!!!!
        Nos policiers sont sans moralité, ce sont eux qui vont braquer, en tenue civile , les boutiques qu’ils sont sensés protéger. Vous ne les voyez pas aux différents carréfours à l’approche de la fête? Hier seulement, au carréfour de place de lla république , je me suis arrêter au feu quand il est devenu orange, tous les autres qui étaient devant sont passés quand le feu étai bien vert. Mais deux policiers cahés en face du Ministère de l’Education on arrêté des motocyclistes qui n’étaient du tout en infraction. Vous voulez confier la suverveillance de vos à de tels individuels? La déchéance du Mali reste inéluctable tant que ce pouvoir reste en place.

        • Vous faites une generalisation dangereuse! Dans tous les secteurs, nous avons des elements corrompus qu’il faut neutraliser. Je suis sure que les policiers qui sont bien constituent la majorite’ au sein de leur corps. Il faut les aider et aider les societe’ prive’es qui ont besoin d’une plus grande protection en permettant au’ ces policiers de travailler pour lesdites societe’s contre une compensation financiere durant les heures ou’ ils ne sont pas de service. On fera ainsi d’une pierre deux coups car la presence des elements de la securite’ aux endroits frequente’s par la population sera maintenue et le gouvernement n’aura pas a’ payer un FCFA de plus. La compensation viendra des proprietaries des magasins/boutiques.

    7. @ NFP,
      Ces policiers ont complètement raison de fuir. Dans un pays où :
      – on gagne les elections avec 900 000 ELECTEURS FICTIFS soit disant 77 % ;
      – On achète un vieux de 15 ans (1999 – 2014) à 21 milliards ;
      – On signe un contrat d’habilllement millitaire de 138 milliards avec une société qui ne fabrique rien ;
      – On importe des engrais empoisonnés pour 59 milliards ;
      – On laisse penentrer des malades d’ebola ;
      – On ne sait pas qui a donné l’ordre d’assaut sur kidal ;
      – On s’agenouille devant djeri et lui sa babouche ;
      – On effectue des voyages pour le simple tourisme (Namibie, Zimbabwe) dans le but d’enrichir son frère mafieux ;
      – On nomme son amaldème de fils deputé et lui donne la commission defense ;
      – On paye des internautes pour venir insulter les forumiste ;
      – Une armée de 105 generaux sans jamais remporté aucune bataille ;
      Est ce que ça vaut la peine de mourir pour un tel pays ?
      ” NI I SARA MALIKO LA, I SARA FOU”
      ” SI TU MEURS POUR LE MALI, TU ES MORTS POUR RIEN “.

      ****************************************************************
      Gloire perpetuelle à KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle !

      • I told you to stop smoking the shit, but you don’t listen!!!!! Le scientifique, ne pensez-vous pas qu’un…. VIEUX de 15 ans n’existe que si on… fume the shit?
        WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!!

        • 😆 😆 😆 son vieux de 15 ans n’est autre qu’un avion vieux de 15 ans! But you’re right, he needs to stop smoking weeds!

      • Waouh mon frére tu merites ton nom. Ça c’est une demonstration scientifique que mm mon bruder nfp n’aurait pas renier. Je me permet juste d’ajouter à l’intention des non initiés(les pintades de sebenicoro) que par AMALDEME IL FAUT BIEN COMPRENDRE TRISOMIQUE.

        Best regards

    8. La police est le reflet de nos corrumpus de dirigeants.
      Tous des incapables.
      Ils ne sont prêts que pour voler.
      Association de voleurs.
      Du president ,aux ministres jusqu’aux petits plantons tous vivent au sang des pauvres maliens.
      Que le bon Dieu nous aide !

    9. Moi, face à cette montée inquiétante de la délinquance et du banditisme, je propose que chaque voleur ou braqueur capturé soit remis à EL HADJ NYE! 8) 8) 8) 8) 8) 8)

      Lui, il va les “circoncizer” 😀 avec un sécateur de jardin, et ça va leur passer l’envie de recommencer! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Céssa moijeudi! :mrgreen:

      Houbien? 😛

    10. Bravo Général SADA SAMAKE. Tu remplis bien ta mission de sécurisation des personnes et des biens. 👿 :mrgreen: 😈 😀

    11. Bsr, on sait tous que le Ministre et notre President sont incompetents sinon au lieu de gaspiller nos sous dans des chantiers merdiques pourquoi ne pas equiper nos forces armées qui en ont besoin. C’est une histoire de famille et d’amitie. Les policiers ont raison parce qu’il allait mourir cadeau

    12. Chers lecteurs, soyons objectifs ! Personne ne mentionne les conditions difficiles dans lesquelles nos agents travaillent. C’est vrai que le pays est presque devenu “une foire d’empoigne”, nos frères policiers ont une mauvaise presse. Que faire si les pouvoirs ne se soucie guère de la sécurité des citoyens. Les agents ne sont même sécurisé. Manque d’effectif, de formation, de motivation, c’est tout ce que nous pouvons noter chez nos porteurs. On n’entend d’eux une quelque chose d’impossible. Réclamons notre sécurité au pouvoir, c’est un droit. 🙁

      • Fares
        ” Personne ne mentionne les conditions difficiles dans lesquelles nos agents travaillent.”

        C’est pas faux… 8) 8)

        ” Les agents ne sont même sécurisé. Manque d’effectif, de formation, de motivation”
        Hélas, hélas, hélas… On retrouve EXACTEMENT LES MEMES SYMPTOMES que pour notre pauvre armée… 😥 😥 😥 😥 😥 et……….pour EXACTEMENT LES MEMES causes, à savoir: Des bons à rien aussi laxistes qu’incompétents en guise de “responsables”! 😥 😥 😥 😥 😥 😥

        • Pure verité copain nfp. C’est très deplorable et desolant et quand Je vois et entend chaque jour que des conferences et ceremonies se font a cout de millions de fcfa ici et là alors Notre Police n’a rien de tous ceux que tu as mentionné je reste très pessimiste face a la securité interieure et nationale.

      • Ce que tu dis est fallacieux comme argument! celui qui pense qu’il n’est pas bien équipé, alors qu’il quitte la corporation aulieu… S’il pense capter gratuitement et inutilement nos maigres sous et e pas aller aux charbons, il a menti. On fait avec les moyens qu’on à. Qui vendait les petits moyens moyen mis à leurs disposition? c’est eux! les policiers vendait leurs dotation PA, balles, et pièces de rechanges! Alors ils n’on qu’à assumer

        • Mahden

          Je suis le premier à critiquer la police, dans tout ce qu’elle a qui “déraille” (corruption, laxisme, etc…)

          Mais il faut quand même admettre qu’ils ne sont pas gatés question moyens technique.

    13. svp ce que j ai pas compris es ce le pick up roulais sur chaine , chenille ou sur pneus ? . je ne le conçois pas que les policiers arrivent sur place et ce mettent a tirer partout sans d abord neutraliser le moyen logistique le plus important de l arsenal des bandits qui est la mobilité (voiture). second ou étais la voiture du commissariat si je ne me trompe ils sont les maitre des poursuites nocturnes a cause de 1000 FCFA ou Supérieur . que dieu nous garde et je propose au boutiquier de faire une plainte contre l’Etat et sur son département de securité.

      MERCI

    14. S’il est vrai, comme le disent plusieurs d’entre vous, que ce magasin se situe à 100 ou 200 mètres à peine du commissariat, et donc, que cette fusillade a eu lieu à 100 ou 200 mètres du commissariat, comment ont-ils pu repartir dans la circulation sans être immédiatement cernés par tout un tas de policiers? 😯 😯 😯 😯

      • PS: “étaient armés soit de kalachnikovs ou d’AK47” 😀 😀 😀 😀

        Ah bon? Quelle est la différence? 😀 😀 😀

      • Salut NFP

        PAS POSSIBLE DE CERNER LES MALFRATS . LES POLICIERS PRESENTS S’ETAIENT PLANQUES DERRIÈRE LES VOITURES ET N’OSAIENT EMETTRE LA MOINDRE ALERTE .
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        “MA SECURITE D’ABORD” le courage ensuite……… et le metier apres .

    15. Nos policiers des rond points et des circulations ont encore manquer l’occasion d’anéantir ces bandits.
      Quand on est en court d’idée il faut copier chez les autres mon général sorti du bois, ADO en RCI est parvenu au bout des microbes en les éliminant.
      Mon général dans plein Bamako et de surcroit à 100 m d’un commissariat, ils devraient pas pouvoir s’échapper .
      Il faut voir et se demander ce que font réellement vos éléments?

    16. Tamboura,
      merci de noter que AK47= Alexcendre kalachnikov et 47 est l’année de fabrication (1947).

    17. Le lieu du braquage est situé a environ 100m du commissariat et a moins de 20 m de la mairie.
      Au lieu que les policiers travaillent, se baladent n’importement pour sauvegarder la vie des gens et leurs biens….ils

      -Chassent les gentils personnes avec leur copines soit disant racollage
      -arrêtent les taxis et Sotrama pour 500 ou 1000 fcfa
      -s’assoient au commissariat en jouant au cartes
      -font des décentes dans des coins non dangereux, la ou il ne faut pas et refuse d’aller la ou il le faut.
      …….on peut énumérer…………jusqu’à midi

      Sada Samaké doit démissionner, Kanssaye n’a pas sa place a la direction général de la police…..

      Recrutez plus de policiers et gardes et doter les des matériels de travail.

    18. Et alors?
      Moi, chaque fois que je veux offrir un bazin à Madame, je procède toujours comme ça! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Plutôt qu’aller perdre un temps fou au marché 🙄 , je prends la kalash et 2 ou 3 copains, et 5 minutes après, j’offre le bazin! 8) 8)

      Cépamieu? 😛

    19. Incroyable, c’est extrèmement grave. Bamako est devenue pire que San Pedro Sula ou Cap Town.
      Il extrèmement urgent que toutes les forces de securite se mettent en branle pour reduire cette criminalite grandissante.

    20. BRAVO la Police !!!

      Vous etes differents des autres qui savent les fesses au premier coup de feu !! :mrgreen: 😆 😆 😆 :mrgreen:

      • Yugubane je ne suis pas aussi optimiste que toi. Est-ce que tu sais que le lieu du braquage est a peine a 200metres du COMMISSARIAT de police du 6eme arrondissement? 😆 😆 😆 😆

        • Bougo
          “Est-ce que tu sais que le lieu du braquage est a peine a 200metres du COMMISSARIAT de police du 6eme arrondissement? ”

          ………..et malgré ça, ils ont réussi à s’enfuir? 😯 😯 😯

          Bon, finalement, ils ne sont pas si différents des autres… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Comments are closed.