Temps Forts >
A Ségou, arrestation de 4 personnes soupçonnées d’avoir posé des mines sur le passage des patrouilles militaires entre Diabali-Nampala

A Ségou, arrestation de 4 personnes soupçonnées d'avoir posé des mines sur le passage des patrouilles ... (3)

Tirs contre un véhicule de la MINUSMA à Bamako : Un casque bleu tué et un autre blessé grièvement

Tirs contre un véhicule de la MINUSMA à Bamako : Un casque bleu tué et un autre blessé grièvement ... (5)

IBK : quand la France   joue au maître-chanteur !

IBK : quand la France joue au maître-chanteur ! (6)

Éditorial: La France fait-elle chanter IBK ?

Éditorial: La France fait-elle chanter IBK ? (13)

il y a 3 années

VIDEO.Violents affrontements à Bastille avant PSG – Zagreb

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Les supporters du Dinamo Zagreb ont l’interdiction de circuler sur le territoire français depuis mardi 0 heure et pour 24 heures.

Les autorités françaises, comme les autorités européennes du football, avaient vu juste. La rencontre de Ligue des Champions qui doit opposer ce mardi au Parc des Princes le Paris Saint-Germain au Dinamo Zagreb (Croatie) était classée à très hauts-risques. Dès lundi soir, des affrontements ont opposé des supporters des deux clubs autour de la place de la Bastille à Paris.

Des heurts jugés très violents par les forces de police intervenues sur place.

Un supporter croate, sérieusement blessé, a été évacué par le Samu, tandis qu’un autre était soigné sur place dans un camion de pompiers.  Les policiers ont procédé à vingt-quatre interpellations, en majorité des supporters croates, conduits au commissariat du XIe arrondissement. Peu avant minuit, le calme semblait revenu dans le quartier où patrouillaient encore des voitures de police.
Parmi les mesures prises pour éviter les incidents lors de la rencontre de ce mardi, outre des interdictions de stade prononcées à l’encontre de supporters croates identifiés comme violents, aucun ultra croate ne pourra approcher du stade. Mais surtout, depuis mardi matin 0 heure, et pour 24 heures, aucun supporter du club de Zagreb n’est autorisé à circuler sur le territoire français. Une mesure exceptionnelle prise par arrêté du ministère de l’Intérieur. Les autorités prévoyaient que quelque 200 à 300 Croates tenteraient d’accéder au stade.
Les affrontements dans une rue annexe de la Bastille, à Paris.

Image de prévisualisation YouTube

LeParisien.fr / Publié le 05.11.2012, 23h50

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

Une Réaction à VIDEO.Violents affrontements à Bastille avant PSG – Zagreb

  1. blanche neige
    6900 commentaires
    7 nov 2012 à 13:49

    tout çà pour du foot ,bandes de cons :evil: :evil: