Vindicte populaire : La réponse des populations à l’incurie des pouvoirs publics

    0

    Le lundi 25 avril 2016, aux alentours de 8 heures, à Sébénicoro 7, à la sortie de la cité SOMAPIM 2, non loin de la résidence du président de la République, IBK, un autre voleur a été lynché. Ce, après les  messages de sensibilisations  invitant la population à ne pas se rendre justice. Une mise en garde visiblement tombée dans les oreilles de sourd.

    Les populations donnent la nette impression de n’avoir cure des avertissements et messages des autorités. Elles continuent sans gêne à procéder à la chasse aux sorcières et à se rendre justice. Un message fort !

    En somme, c’est l’expression d’un ras-le-bol, voire d’une défiance face aux autorités. Incapables de protéger ses citoyens, elles (les autorités maliennes) donnent en effet l’impression de protéger les délinquants. Les malfrats arrêtés la veille sont remis en liberté le lendemain ou par la police ou par une justice corrompue.  Alors, à quoi bon conduire son malfrat devant les pouvoirs publics

    La Redaction

     Source : Le Batisseur

    PARTAGER