VIOL SUR MINEURE: Un vieux de 64 ans engrosse une fille de 14 ans

    0
    Attentat à la pudeur, viol, pédophilie et séquestration : les accusations qui pèsent sur le vieux Ndianne Sall, 64 ans, gardien à la Cité Belvédère sont nombreuses. La victime est une jeune fille de 14 ans ! Ce n’est pas tout, la présumée victime B. D. est en état de grossesse de huit mois. Soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, le suspect nie en bloc les faits qui lui sont reprochés. En liberté provisoire, il passe devant le Tribunal régional hors classe de Dakar le 25 septembre.
    Ndianne Sall, encore appelé Pa Sall, du fait de son âge assez avancé, (64 ans), bénéficiaire d’une liberté provisoire, sera jugé le 25 septembre prochain par le Tribunal hors Classe de Dakar pour attentat à la pudeur, viol, pédophilie et séquestration sur la personne de B. Diode, sa voisine. Devant les limiers, le suspect a nié en bloc les faits qui lui sont incriminés. "Je n’ai rien fait à cet enfant, rien du tout " se défend-il. Le mis en cause de soutenir cependant qu’" au retour du Magal de Touba, un jour vers 6 heures du matin, j’ai entendu quelqu’un frapper violemment à la porte de la maison que je garde. Quand j’ai ouvert la porte, je me suis retrouvé face à elle. Elle me dit alors que sa mère l’avait battue et chassée dans la nuit et qu’elle voulait rester avec moi. Je l’ai à mon tour chassée puis j’ai refermé ma porte. Quand le soleil a commencé à se lever, et que j’ai ouvert ma porte, je l’ai trouvée couché là. Apparemment, elle avait passé la nuit devant la porte ".Attentat à la pudeur, viol, pédophilie et séquestration : les accusations qui pèsent sur le vieux Ndianne Sall, 64 ans, gardien à la Cité Belvédère sont nombreuses.
    La victime est une jeune fille de 14 ans ! Ce n’est pas tout, la présumée victime B. D. est en état de grossesse de huit mois. Soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, le suspect nie en bloc les faits qui lui sont reprochés. En liberté provisoire, il passe devant le Tribunal régional hors classe de Dakar le 25 septembre.

    Ndianne Sall, encore appelé Pa Sall, du fait de son âge assez avancé, (64 ans), bénéficiaire d’une liberté provisoire, sera jugé le 25 septembre prochain par le Tribunal hors Classe de Dakar pour attentat à la pudeur, viol, pédophilie et séquestration sur la personne de B. Diode, sa voisine. Devant les limiers, le suspect a nié en bloc les faits qui lui sont incriminés. " Je n’ai rien fait à cet enfant, rien du tout " se défend-il. Le mis en cause de soutenir cependant qu’" au retour du Magal de Touba, un jour vers 6 heures du matin, j’ai entendu quelqu’un frapper violemment à la porte de la maison que je garde. Quand j’ai ouvert la porte, je me suis retrouvé face à elle. Elle me dit alors que sa mère l’avait battue et chassée dans la nuit et qu’elle voulait rester avec moi. Je l’ai à mon tour chassée puis j’ai refermé ma porte. Quand le soleil a commencé à se lever, et que j’ai ouvert ma porte, je l’ai trouvée couché là. Apparemment, elle avait passé la nuit devant la porte ".         

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER