Vol spectaculaire dans une boutique de matériels électroniques au Grand Marché de Bamako

    6
    Vol spectaculaire dans une boutique de matériels électroniques au Grand Marché de Bamako

    Un des voleurs arrêté par les limiers du 1er  arrondissement en collaboration avec la MINUSMA

    Les faits se sont produits dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 juillet dernier au grand marché de Bamako à côté de la Cathédrale (Rue Famolo Coulibaly). Il s’agit d’un cas de vol dont le mode opératoire a laissé plus d’un sans voix.

    En effet, les voleurs, après avoir troué le mur arrière d’une boutique de matériels électroniques  se sont emparés d’une forte somme d’argent trouvée dans le coffre-fort et des matériels électroniques dont des téléphones portables.  Mais grâce à la vigilance des vigiles qui ont alerté la police, les limiers du commissariat du 1er  arrondissement en collaboration avec la MINUSMA ont pu mettre la main sur l’un des voleurs qui avait sur lui une importante quantité de téléphones volés dans la boutique.

    Selon les informations que nous avons recueillies sur place auprès B. Bagayoko, propriétaire de la boutique pillée, il était environ de 3 heures dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 juillet lorsqu’il recevait un appel d’un voisin l’informant du pillage de sa boutique. Aussitôt, il s’est rendu sur place pour constater les dégâts. Il fera ainsi face à une situation catastrophique car les voleurs qui ont troué le mur de sa boutique (Baga Electronique) sont arrivés à défoncer son coffre-fort blindé pour se procurer d’une forte somme d’argent et des téléphones d’une valeur de plus de10 000 000 FCFA.

    Le voleur arrêté par le commissariat du 1er arrondissement en collaboration avec la MINUSMA avait en sa possession, des téléphones volés dans la boutique mais pas de l’argent. Selon des témoins, le mode opératoire de ces voleurs montre qu’ils avaient bien préparé leur coup.

    Aux dires de la victime, des voisins ont indiqué qu’ils entendaient des bruits de creusement du mur depuis le samedi soir aux environs de 21 heures. Mai ils ont pensé qu’il s’agissait d’un travail d’entretien au niveau de la boutique comme le font souvent les commerçants nuitamment. Raison pour laquelle, ils n’ont pas suspecté le forfait des voleurs à temps.

    L’affaire est entre les mains des limiers du 1er  arrondissement qui sont en train de tout faire pour mettre la main sur le reste de  cette bande de voleurs dont le mode opératoire n’a rien à envier à un film hollywoodien.

    Modibo Dolo

    PARTAGER

    6 COMMENTAIRES

    1. Quelle narration?
      La poule a pondu l’oeuf, le poussin est sorti de l’oeuf, le poussin a grandi pour devenir la poule, ainsi de suite jusqu’à la fin du monde.
      Vraiment, affaire de journaliste au mali là, c’est inquiétant dèh!!!

    2. BRAVO aux limiers et a la MINUSMA mais les voisins auraient du les suspecter a temps et leur appliquer l’article 3……. 😀 😀 😀 😀

      • Il fallait au moins installer un système de vidéo surveyance au moins pour la nuit.

        • Si ce système est aussi précis que votre orthographe, on n’est pas sorti de l’auberge.

    Comments are closed.