Voleur et spécialiste de moutons : Après quinze ans Gaston, lâché par la chance

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Gaston était  boucher lorsqu’il  y’avait un abattoir à kalaban- coura. L’abattoir étant délocaliser à Yirimadjo, les petits bouchers ont été  obligés de se convertir, certains en bon et d’autres en mauvais, Gaston faisait partie de ce dernier lot.

C’est en 1998 que l’abattoir de kalaban a fermé ses portes, pour pollution de  environnementale et  les plaintes des habitants se sont  multipliées, en envisageant la fermeture de cette structure,  les habitants n’avaient pas pensé aux multiples conséquences que cela pouvait engendrer. Des chefs de famille parvenaient à faire vivre leurs familles grâce aux petits boulots  qu’ils trouvaient surplace.

S’agissant de Gaston qui  n’est pas passé par mille chemin depuis 1998, personne n’avait idée de son travail, pourtant il a, en  sa charge, une famille de  6 personnes, mais seulement depuis un certain temps les gens le soupçonne d’être un peu bizarre, surtout qu’il est noctambule, c’est seulement à des heures tardive qu’on le croise dans la rue.

 

Les premiers signes

A la veille de la fête de tabaski il vendait des moutons dont la provenance était inconnue et ce qui était bizarre dans le  commerce de Gaston c’est qu’on ne retrouve jamais deux mouton chez lui, chaque  jour il amène une tête le vendait et le lendemain il allait  se doté pour ne pas dire volé un autre mouton.

D’après ses voisins, une fois il est arrivé à la avec le visage ensanglanté, lorsqu’on lui a demandé il a prétendu être victime des bandits qui voulaient lui arracher  un de ses moutons qu’il était allé chercher à 5 heure.

Etant un homme très chanceux Gaston n’a jamais été attrapé dans le quartier jusqu’à  la semaine dernière  où il est rentré dans une famille voisine, et a vidé un enclot de 10 moutons  c’est en sortant qu’une femme a reconnu sa silhouette , mais le lendemain il a tout nié en bloc faute de preuve le propriétaire n’a pas porté plainte.

Lorsque la chance vous lâche

Une semaine après c’est-à-dire le vendredi dernier il est rentré dans une seconde famille cette fois il a enlevé cinq (5) moutons, après son départ,  il est revenu chercher  un 6e qu’il n’avait pas pu amener avec lui lors du premier convoi. C’est alors qu’il s’est retrouvé nez à nez avec le propriétaire des moutons, qui n’a pas hésité à crier au secours. Comme il  était déjà 6 heures du matin les gens commençaient déjà à sortir et il a été très vite  appréhendé. D’aucuns  ont voulu qu’il soit battu à mort, mais étant donné qu’ils le connaissaient tous ils ont préférer lui mettre à la disposition des agents du 11e Arrondissement, aujourd’hui  Gaston préfère là-bas que le quartier, son secret de 15 ans a été dévoilé.

Comme le dis l’adage quelque soit la durée de la nuit le soleil finira par réapparaître.

Issa Kaba 

 

SOURCE:  du   14 nov 2012.    

Une Réaction à » Voleur et spécialiste de moutons : Après quinze ans Gaston, lâché par la chance

  1. YES WE CAN

    Article ennuyant, désagreable, plat