Yanfolila : L’air pollué par un dépôt d’ordures

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

A cause d’un dépôt d’ordures la vie est rendue indésirable dans la ville de Yanfolila. La santé des enfants en particulier et de la population en général est touchée.  Malgré les critiques de la population, il n’y a pas de réaction du côté du maire de la commune de Wassoulou Ballé et de ses conseillers.

La respiration est difficile aujourd’hui à Yanfolila comme si c’était dans une zone industrielle à cause du dépôt de transit des ordures solides de la ville.

Ce dépôt est dans un endroit stratégique de la ville de Yanfolila, car situé entre : l’école « A » le plus grand groupe scolaire de Yanfolila, le stade municipal et la gare routière, qui sont tous des lieux publics.

La santé des enfants en particulier et de la population en général est bouleversée par ce dépôt. Tout le monde critique la situation, mais il n’y a pas de réaction du côté de la mairie de la commune de Wassoulou Ballé précisément du maire et de ses conseillers qui d’ailleurs passent à côté de cet endroit à longueur de la journée.

Il faut reconnaître que le transport des ordures des familles au dépôt de transit est l’affaire de la population, mais le transport des ordures du dépôt de transit au dépôt final est la tâche assignée à la mairie qui ne le fait pas.

Les habitants très proches de ce dépôt ont fait toute sorte de démarches auprès des autorités communales sans succès.

Auparavant Helvetas-Mali avait appuyé la commune  pour nettoyer les dépôts.

 

Ces endroits jadis très propres, sont de nos jours invivables. On est revenu au point de départ après la cessation de cette aide.

Nous lançons un « SOS » auprès de toutes les bonnes volontés pour  appuyer la population de la ville de Yanfolila afin de maintenir intacte la santé de la population et particulièrement celle des enfants, la couche la plus sensible.

Nabi Diakité, correspondant Yanfolila

 

 
SOURCE:  du   3 jan 2013.    

Une Réaction à » Yanfolila : L’air pollué par un dépôt d’ordures

  1. Moustaph

    c pas normal de sacrifier la sante des enfants de cette belle ville come yanfolila je salut au passage mon amis Adama adama Diarra dit noce et son pere Baba Diarra avec toute la famille de la part d’un amis depuis L’italie