Vœux du personnel de la Primature au Premier ministre : 2012, l’année des grands chantiers

0
0

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de Nouvel an au chef du gouvernement, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, au cours d’une cérémonie solennelle délocalisée au Centre international de conférence de Bamako en présence de nombreuses personnalités dont la secrétaire générale du gouvernement, Mme Diakité Fatoumata N’Diaye, le directeur de cabinet de la Primature, Seydou Amari Guindo, et de nombreux responsables des structures rattachées et services centraux du Premier ministère.

Dans son adresse au chef du gouvernement, le directeur de cabinet, Seydou Amari Guindo, a souligné combien 2012 était l’année de grands chantiers. Les grandes orientations pour la réalisation des réformes politiques, économiques et sociales fixées par le président de la République dans sa lettre de mission sont autant de défis que le personnel se doit de relever, a souligné Seydou Amari Guindo. Il a salué la franche collaboration qui caractérise les relations du personnel avec le chef du gouvernement. « Les services de la primature sont engagés dans la construction de l’édifice Mali. Et cela grâce à vos qualités managériales faites d’écoute, de détermination, d’anticipation et de prospective », a-t-il indiqué. « L’efficacité du Secrétariat du gouvernement dans l’organisation de ses activités de conseil du gouvernement, l’initiative par le Contrôle général des services publics de sessions de formation en audit financier, en audit de performance et en méthodologie d’évaluation des marchés publics, l’élaboration de la stratégie nationale de contrôle interne, les succès réalisés par la Direction générale de l’Ecole nationale d’administration (ENA) dans l’organisation des différents concours, la réalisation d’infrastructures socio-économiques par l’Agence de développement du nord Mali, les activités remarquables de la Direction nationale des archives (DNA), la poursuite du processus de privatisation de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) et du programme d’informatisation à travers la mise en œuvre du schéma informatique de la primature sont autant d’acquis qui traduisent le dynamisme dont a fait preuve la primature », a indiqué Seydou Amari Guindo.

Ces actions sont à saluer pour les résultats obtenus mais surtout pour les perspectives qu’elles ouvrent dans la mise en œuvre des différents chantiers déclinés dans votre Déclaration de politique générale, a poursuivi le directeur de cabinet en s’adressant au Premier ministre. Il a engagé tout le personnel à mettre en œuvre les « mesures appropriées » pour relever des défis majeurs, notamment la disponibilité et l’accès des produits de première nécessité, l’organisation des élections générales et référendaires de 2012. Dans sa réponse, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, a remercié le personnel pour le travail accompli et apprécié les résultats encourageants enregistrés dans bien des domaines, notamment l’éducation, l’accès aux services sociaux de base, l’agriculture, les télécommunications, les infrastructures routières, la gestion des finances publiques. Aussi le Premier ministre a invité ses services à veiller davantage à assurer la coordination de l’activité des départements ministériels en la matière.

Le chef du gouvernement a jugé globalement satisfaisante la situation sécuritaire du pays même si de réels problèmes sont apparus avec le retour de nos compatriotes de Libye. Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé a exhorté ses services à une synergie d’actions pour trouver des solutions à ces problèmes même dans un cadre de coopération sous régionale ou avec l’appui de la Communauté internationale. Le Premier ministre a jugé que l’année écoulée a été celle de la détermination et de l’engagement du gouvernement à donner suite aux préoccupations des Maliens. Les mesures prises pour assurer l’approvisionnement des marchés et la maîtrise des prix durant le mois de Ramadan ont ainsi été salutaires. Le chef du gouvernement s’est aussi appesanti sur les élections politiques de 2012 et la situation scolaire et universitaire pour inviter au dialogue avec les partenaires sociaux en vue de préserver un climat social apaisé. Les conditions de la femme ont été soulignées par le Premier ministre. L’une des conditions du relèvement des indicateurs sociaux repose en effet sur l’élimination des disparités et des inégalités existant entre les femmes et les hommes, entre les filles et les garçons. Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé préconise à ce propos de bâtir une société qui garantirait l’épanouissement de tous les Maliens grâce au plein exercice de leurs droits fondamentaux sur la base d’une citoyenneté active et participative et à l’accès équitable aux ressources. Elle a salué la création du Fonds d’appui à l’autonomisation des femmes et à l’épanouissement de l’enfant. Ce Fonds constitue une innovation majeure pour notre pays, a-t-elle souligné avant de souhaiter une bonne année 2012 à la grande famille de la Primature.

Lassine Diarra

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.