Après avoir été remis dans leurs droits : Les ex-radiés célèbrent le verdict de la Cour suprême

12

radies-xUne semaine après la décision de la section administrative de la Cour Suprême d’annuler l’arrêté et la décision  de radiation de 263 agents de la fonction publique,  ces  fonctionnaires regroupés  au sein du ”  Collectif des jeunes  touche pas à mon droit ” étaient mardi dernier face à la presse à la bourse du travail, pour remercier les partenaires qui les ont accompagnés dans le dénouement de cette crise.

 

 

Le président du Collectif Hamadou Konda a rendu hommage au Secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mali, Siaka Diakité qui n’a ménagé aucun effort pour soutenir le Collectif dans son combat.

Il nous a grandement ouvert les portes de la bourse du travail et nous a dit de le saisir pour tout besoin ” a souligné M. Konda qui a aussi rendu un hommage mérité à la Cour Suprême, aux membres du Collectif mais aussi à l’Assemblée nationale. Le parlement a au plus fort de la contestation accepté d’accueillir le collectif dans ses locaux.

Quant au Secrétaire général de  la centrale syndicale, il a surtout apprécié le caractère non- violent du collectif durant son combat.

On nous a toujours appris à l’école que quand on est lésé dans son droit, il ne faut jamais  cesser de réclamer jusqu’ à ce qu’on vous remette dans votre droit. C’est  ce que vous avez fait en toue légalité. Rassurez-vous  après ce verdict de la Cour, l’UNTM sera toujours à vos côtés ” a déclaré Siaka Diakité.

L’avocat du Collectif, Me Mohamed Ali Bathily, a rappelé que  le temps où un ministre peut tout se permettre dans une République  est révolu. Il a profité de cette conférence de presse pour saluer la décision courageuse de la section administrative  de la Cour Suprême.

 ” Ils ont voulu politiser votre dossier en oubliant que l’Etat est une continuité et c’est ce que la Cour suprême a reconnu ” a précisé Me Bathily. Il a dévoilé  qu’au moment où le ministre radiait ces 263 agents  de la fonction publique,  l’ex-ministre d’ATT Sina Damba  faisait son entrée dans la fonction publique à six  ans de la retraite. “ On ne peut pas se servir de son manteau de ministre pour violer la loi. Le ministre Mamadou Namory Traoré tôt ou tard, doit répondre de ses actes ” a soutenu Me Bathily.  Il s’est réjoui de la persévérance des membres du Collectif. Le président du Collectif a déclaré qu’il va mettre une forme à son organisation pour qu’elle soit une association représentative sur l’ensemble du territoire national.

Kassim THERA

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. merci le nepotisme,merci la corruption ,je suis desolé car je n’ai pas un bras long au sain de l’administration ,je demande a tous les maliens de chercher des diplomes falstifier ,des payer un sous pour passer a la fonction publique ,siaka diakite est la pour vous soutenir

    • Bravo Dori, tu as bien fait la lecture de cette bande de frauder, siaka et ses siakins. Au lieu de s’occuper du bien etre et l’eppanuissement des travailleurs siaka passe sont temps sur des initilités.

    • dori,corrige ton Français s’il plait:::::::::c’est leurs destin;;;;;aigris

    • dori,corrige ton Français s’il te plait:::::::::c’est leurs destin;;;;;aigris………….

  2. ho mec il faut donner le tuyau aux autres qui ont au moins un vrai diplôme? c’est sympa non?
    Je suis contre cette pratique. Au moment où on vire d’autres, on se permet de recruter dans les conditions douteuses d’autres, c’est la honte.
    Donc les radiés ont raison de se battre, deux poids deux mesures. Nous sommes tous des maliens égaux devant la loi.
    le ministre doit partir vraiment!!!!

  3. Je ne comprends plus rine dans cette affaire. Si réellement ces gens ont des faux diplômes sur quoi le juge s’est basé pour annuler cet arrêté? Ou M. le Ministre s’est bourré en radiant ces gens? Voilà en démocratie, un tel sujet doit faire l’objet de débat pour éclairer l’opinion publique nationale et internationale pour que nous comprenions les failles de la décision du Ministre.

  4. ABAS LES JALOUX,le Mali est pour tous….La LOI n’a point d’effet rétroactif elle ne dispose que pour L’avenir(Article 2 du code civil);le Ministre a outre passé la Loi,violé le Principe de Continuité de l’administration: maintenant on va faire quoi au Ministre?????pauvre Mali on s’attaquent toujours aux plus faible.Et les Jeunes ne ce sont pas recrutés eux mêmes;ils ont des vrais Diplômes.les 2000 détenteurs de faux Diplômes qui travaille toujours pourquoi le Ministre ne les a pas licencier?. Arrêtons d’être naïf,injuste et égoïste comme ce maudit de Niyefôkoyesegou..

  5. Est ce que ce pays là n’est pas maudit?
    en tout cas si ces radiés ont raison cela signifi que le ministre a totalement tort et merite d’être sanctionné par la loi pour avoir pris une telle mesure au mepris de la loi.

  6. La fonction publique malienne, c’est le plus offrant , je peux jurer que ces 263 corrupteurs ont du s’adonner à leur exercice favori pour avoir ce traitement de faveur. Hélas, ces malhonnêtes juges doivent répondre de leurs grandes lâchetés et irresponsables, bandes d’escroc ,incompétents!

Comments are closed.