Concours d’entrée à la fonction publique : Le président des jeunes médecins du Mali s’adresse à M. le ministre de la fonction public et du travail?

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer
Mamadou Namory Traoré, ministre de la Fonction publique

Mamadou Namory Traoré, ministre de la Fonction publique

Au mois de décembre 2012, des concours d’entrée à la fonction public ont été organisés. Ceux ci concernaient plusieurs corps dont nous citerons quelques uns : la médecine générale et la pharmacie, les infirmiers d’Etats, la douane, les contrôleurs financiers et tant d’autres. Les différents candidats ayant fait ce concours étaient sûrs d’une chose. C’est que monsieur le ministre Namory, allait tout faire pour que  les plus méritants soient admissibles.
Le manque de communication par rapport à l’état d’avancement de la correction et une éventuelle date d’affichage des résultats fait planer des doutes dans la tête de certains Maliens. C’est le cas du président de l’association des jeunes médecins du Mali le docteur Nouhoum Guindo, ‘’la lenteur avec laquelle sont traités ces résultats ne cache rien de bon. Nous entendons chaque jour par rumeurs, que des gens sont entrain de payer le passage. Ce ne sont que des rumeurs, mais des rumeurs qui prennent de l’ampleur. En plus, ne dit-on pas qu’ici au Mali. Que derrière chaque rumeur se cache au moins un peu de vérité ? Si c’est vraiment le cas. Nous serons déçus au point de ne plus jamais faire confiance aux différents concours qui seront organisés dans ce pays. Nous allons même tenter de mettre des stratégies en œuvres pour les saboter. Car trop c’est trop et on en a assez. Nous étions presque sûrs qu’aucune magouille n’allait être possible cette fois-ci. Contrairement aux autres années où nous le savons tous, seul les fils des riches pouvaient avoir une place dans l’administration Malienne. Nous ne savons même plus sur quel pied dansé. Pour conclure, je demanderai à monsieur le ministre de tout faire pour tenir ses promesses. Aussi, s’il n’est pas au courant de ce qui ce passe qu’il s’informe et anticipe l’affichage de ces résultats qui n’ont que trop durés’’
Témoignage recueillis par KANTAO

SOURCE:  du   13 fév 2013.    

4 Réactions à Concours d’entrée à la fonction publique : Le président des jeunes médecins du Mali s’adresse à M. le ministre de la fonction public et du travail?

  1. justicequity

    Ce ministre était très bavard au début c’est un Mr qui n’est pas digne d’être ministre d’ailleurs la plupart de ces vieux ont progressé au profit de leur ancienneté et non leur niveau, le jour du concours la presse a relevé des fraudes, des irrégularités au moment même de sa visite c’est très naïf de croire que comme avec un coup de baguette magique on peut changer un système, à chacune de mes interventions je dénonce des choses mais je suis pas utopiste le changement prend du temps beaucoup de temps tout ce qu’on peut faire c’est de le commencer à moins que ce Mr ne puisse se dupliquer en milliers d’autres hommes il n’empêchera pas les magouilles qui peuvent se faire de la salle de concours à la saisie des admis, que déjà à son niveau qu’il ne participe ni de près ni de loin aux fraudes c’est déjà un bon début car bien souvent les gens tiennent des discours qu’ils n’appliquent jamais à eux et leurs proches

  2. kamel

    trop c trop

  3. leila bah

    mais de grace le pays est en guerre vous parler de concour et l’etat d’urgence cela veut dire quoi chez vous

  4. zakari guirou

    bien vrai il est grand temp de faire enttendre ses jeunes chomeur soit disant l’avebir du payes ns voulons l’etre mais s’il vs plait ne ns formez pas en bon magouilleur