Concours d’entrée a la fonction publique: Les techniciens en dessin bâtiment expriment leur ras-le-bol

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Vu leur exclusion au concours direct à la fonction publique prévu en décembre 2012, le regroupement des jeunes techniciens en dessin bâtiment a organisé une marche de protestation allant de la place de la paix au ministère de la Fonction Publique. L’objectif de cette marche était de manifester leur colère pour leur non participation au concours. Ce regroupement était dirigé par son secrétaire général M. Abdoulaye CISSE avec à ses côtés M. Sériba SAMAKE, Issa COULIBALY et Fatoumata Chirifi HAIDARA, tous membres de ce regroupement.

Le mardi dernier, ils étaient nombreux les jeunes techniciens en dessin bâtiment à prendre part à la marche de protestation organisée par le regroupement des sortants de cette filière de formation, créée dans le but de défendre leur cause. Retenons que la cause de ce mouvement était l’inégalité infligée à leur égard suite à leur non participation au concours d’entrée à la fonction publique. Force est de constater que cela fait des années que ces jeunes diplômés ne sont pas concernés par le concours de la fonction publique. Décidé de mettre fin à cette discrimination, ce regroupement avait adressé une correspondance au Ministre en charge de la Fonction publique pour l’informer de sa création et de ses objectifs. Dans cette lettre, il a été rappelé au ministre que le regroupement constitue une entité qui ne jouit pas de mêmes droits et avantages que les autres techniciens de génie civile et que d’année en année de milliers de jeunes sont formés dans cette filière. Il a été souligné que les entreprises ne les utilisent pas ou elles les exploitent, les particuliers traitent directement leur marché avec les maçons. Quant aux jeunes eux-mêmes ont la difficulté de créer leurs propres entreprises. Ainsi, être technicien en dessin bâtiment est synonyme d’un poids mord. C’est pourquoi au rythme d’un slogan « trop c’est trop, pensez à nous, nous voulons adhérer à la fonction publique », ces jeunes ont pris d’assaut le goudron. Après avoir été accueilli par le Ministre ce mardi, ces jeunes nous informent que le ministre dans sa réponse affirme que l’organisation des concours ne relève pas de leur seule compétence mais aussi des autres départements comme celui du plan et de l’urbanisme qui font des demandes de besoin d’emplois. En prélude à cette marche, le samedi dernier, 10 novembre, le collectif des diplômés en sociologie et anthropologie (CDSA) a organisé une rencontre à l’école normale supérieur (ENSUP) pour exprimer leur mécontentement suite au rejet de leur dossier à ce même concours. C’est pour dire que plusieurs filières de formations sont dans la même situation. C’est dans les besoins d’emplois que les filières de formations sont créées et nous ne pouvons pas imaginer qu’aujourd’hui de nombreux jeunes sont formés inutilement et cela n’est pas sans impact négatif sur la bonne marche de la société.

Les autorités doivent donc faire de ça un objet de débat en vue de trouver rapidement une solution à ce problème d’insertion socioprofessionnelle des jeunes diplômés avant que cela ne dégénère un jour.

Mamadou BALLO

Stagiaire

 
SOURCE:  du   17 nov 2012.    

Une Réaction à » Concours d’entrée a la fonction publique: Les techniciens en dessin bâtiment expriment leur ras-le-bol

  1. Reaction_Mting_26mrs

    C’est vraiment un problème national, cette question de l’emploi de jeunes diplômés sans diplôme. Non je veut parler de Adéquation Emploi-Formation, sans cela le problème persistera toujours. Il faut arrêter de former des chômeurs.