Concours du recrutement à la Fonction publique : Un communiqué officiel du ministère de Mme Racky Talla déclare admis un candidat frappé par la limite d’âge

6
Mme Diarra Raky Talla, Ministre de la Fonction publique
Mme Diarra Raky Talla, ministre de la Fonction Publique

Nous persistons et signons : un candidat âgé de 42 ans, donc frappé par la limite d’âge (40 ans) pour la hiérarchie A de la Fonction publique a été illégalement autorisé à concourir. Il a même été déclaré admis officiellement par le communiqué officiel du ministère du Travail et de la Fonction publique en date du 14 mars 2016. N’en déplaise à Mme le Ministre qui parle de “journalistes qui racontent n’importe quoi ” alors que le peuple attend des explications.

ans notre édition précédente, nous écrivions ceci : ” Dr Ibrahim Sory Pamanta, spécialiste en rhumatologie  jouit certainement d’une protection haut placée au sein de l’Administration malienne car malgré qu’il soit frappé par la limite d’âge et qu’il n’ait pas non plus déposé dans le délai requis son dossier de candidature, il vient d’être déclaré admis au dernier concours d’entrée à la Fonction publique “.

Cette information dérange Mme le Ministre en charge de la Fonction publique qui n’a pas manqué de nous traiter de gens qui racontent des balivernes. Par respect pour sa fonction de ministre, nous ne polémiquerons pas car nous nous adressons d’ailleurs aux lecteurs qui ont besoin d’être informés juste et vrai. Mais nous sommes dans l’obligation de lui rappeler que les documents émanant de son propre département ministériel portent en eux-mêmes les germes de la gaffe et nous l’allons montrer avec preuves à l’appui.

Nous rappelons que le statut général de la Fonction publique, dans son article 27 est très clair sur la question de l’âge de recrutement pour les catégories A, B et C de la Fonction publique. En effet, il est dit dans cet article 27: “Article 27 : Nul ne peut être admis sous le régime du présent Statut: 1°) s’il ne possède la nationalité malienne;

2°) s’il ne jouit de ses droits civiques et s’il n’est de bonne moralité; 3°) s’il ne se trouve en position régulière au regard des lois sur le recrutement de l’Armée; 4°) s’il n’est âgé de 18 ans au moins et de 32 ans au plus pour la catégorie C, 35 ans au plus pour les catégories B2 et B1 et 40 ans au plus pour la catégorie A”.

C’est le quatrième point de cet article qui disqualifie le Dr Pamanta pour le concours de recrutement de docteurs spécialisés en rhumatologie. Il tombe sous le coup des dispositions concernant la hiérarchie A. Puisqu’il est né le 22/12/1974, il a donc plus de 40 ans et se trouve disqualifié. Il ne devait même pas être autorisé à concourir. Comment a-t-on pu accepter son dossier ?

Comme nous l’écrivions la semaine dernière : ” La machine ne pouvait pas enregistrer son dossier car elle rejette les documents de tous les candidats  qui sont âgés de plus de 40 ans pour les postes de la catégorie A. Or lui, il est né le 22 décembre 1974 à Douentza. Ce qui suppose qu’il a plus de 42 ans cette année ” a souligné notre interlocuteur au fait du dossier et qui a requis l’anonymat. Malgré tout, selon plusieurs témoignages, le jour du concours Ibrahim Sory Pamanta  a été autorisé, malgré les observations de certains surveillants sur son cas, à composer au même titre que les candidats légaux. Ainsi, à la publication des résultats, c’est ce même Ibrahim Sory Pamanta qui a été déclaré admis et  classé aussi premier parmi tous les candidats qui ont postulé dans cette spécialité.

L’aveu est dans le communiqué officiel

La vérité se trouve contenue dans le communiqué du ministère du Travail et de la Fonction publique qui a publié les résultats de ce concours de recrutement. Il s’agit du communiqué n° 2016/000004/ Mtfp-Cncfp du 14 mars 2016 signé par le secrétaire général dudit ministère, Yaya Gologo et qu stipule que «Les candidats dont les noms suivent sont déclarés admis par ordre de mérite aux concours directs de recrutement dans la Fonction Publique, au titre de l’exercice budgétaire 2015, ouverts par le communiqué N°2015-00020/Mtfp-Cncfp du 11 décembre 2015, modifié par le communiqué N°2016-00001/Mtfp-Cncfp du 05 janvier 2016, modifié par le communiqué N°2016-000002/Mtfp-Cncfp du 18 janvier 2016..»

Dans ce document, il est clairement précisé que Sory Ibrahima Famanta s’est classé 1er au concours de recrutement de trois rhumatologues. Et dans ce communiqué officiel, sa date de naissance est bien mentionnée : né le 22/12/74 à Douentza, n° de place : 06, centre de Bamako.

Information vérifiée sur internet par les lecteurs

Nous n’avons donc rien inventé et d’ailleurs, depuis la publication de cette information, nous avons reçu des félicitations venues des quatre coins du pays et de l’Extérieur car les lecteurs ont pu constater la vérité sur ce cas qui est aux antipodes de la transparence, de la légalité et de la bonne gouvernance. En effet, ce document officiel qui publie les résultats est encore disponible au niveau de plusieurs sites internet des structures de l’Etat car il a été largement diffusé avec des ampliations envoyées à la Présidence de la République, à la Primature, aux ministères, à toutes les Drh de l’Administration publique, aux gouverneurs, etc.  Tout le monde a eu donc l’occasion de se rendre compte de cette bévue inexplicable que minimise Mme le ministre du Travail et de la Fonction publique, au point de classer cette affaire au chapitre “des journalistes qui racontent n’importe quoi”. Mais nous lui rappelons que s’il n’y avait pas de tels “ n’importe quoi “, les journalistes n’en parleraient pas. Mais nous attendons de voir réagir le Président IBK et le Premier ministre, informés de cette question car c’est un cas de favoritisme très grave.

Nous n’avons pas cherché à salir la réputation de Mme le ministre du Travail et de la fonction publique que nous avons connue depuis qu’elle était à la multinationale SDV où elle a certainement laissé de très bons et bruyants souvenirs.          

La Rédaction

faxsimile Fpu

faxfonct

 

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. L’adm maliennes ont été tjr fausses mes frères, que Dieu réalise nos voeux.

  2. Ecoute l’âge ne doit pas être une entrave pour la fonction publique surtout pour la fonction médicale. Cet Docteur est compétant, disponible et serieux dans son travail. Il a compétit avec ses confrères et est major de sa promotion quoi de plus normale. Arrêter vos balivernes et aller voir ailleurs cela qui deviennent fonctionnaire sans concours. Vraiment Maliweb ne devrait pas publier ses genres d’articles bidon. Félicitation digne fils du Mali n’est pas major qui le veut.

  3. Bonsoir chers lecteurs si c’est vrai nous les sans relations de ce pays nous allons mourir de fin .vraiment que dieu nous sauve .

  4. Monsieur si un docteur n'est pas cadre A il est quoi alors. Le loi est très clair la dessus pour faire le concours de la fonction publique au Mali l'âge limite est de 40 ans au delà il faut aller voir ailleurs.

Comments are closed.