Conférence de presse du collectif des patriotes ( Copa) : Le président des déflatés de la Fonction publique demande justice

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Suite à la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra survenue la semaine passée, le collectif des patriotes (Copa) a animé le mercredi 19 décembre, à l’espace Bouna, une conférence de presse au cours de laquelle les responsables ont  exprimé leur engagement à accompagner le nouveau gouvernement dans sa mission, et partant de là, réaffirmé leur soutien à l’armée malienne dans sa reconquête des régions du nord. La question des déflatés de la Fonction publique qui doit être jugé aujourd’hui, le protocole d’accord Untm-gouvernement, la mise en place d’un collège transitoire à la CCIM, la tenue immédiate des concertations nationales, ont été entre autres thèmes débattus lors de la rencontre.

Formé le week-end dernier suite à la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra, demandé par plusieurs organisations dont le collectif des patriotes (Copa), le tout nouveau gouvernement dirigé par l’ex-Médiateur de la République, Diango Cissoko, est appelé à résoudre un certain nombre de problèmes qui demeurent présentement des sujets brûlants.

Parmi ceux-ci, il y a la question des 263 déflatés de la Fonction publique. Renvoyés de leurs postes depuis 3 mois maintenant suite à une décision prise par leur ministre de tutelle, Mamadou Namory Traoré sous la direction de l’ex Premier ministre Cheick Modibo Diarra, cette radiation, à en croire Makan Konaté, le président du Copa, s’est opérée illégalement en ce sens que c’est un arrêté du ministère de la Fonction publique qui les avait autorisés à entrer dans la fonction. Cela, contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes. D’aucuns disent qu’ils y sont entrés avec de faux diplômes, d’autres qu’ils y ont adhéré sans faire de concours. « Nous n’avons pas trompé l’administration, nous n’avons pas non plus de faux diplômes« , a martelé Mamadou Konta, le président du collectif des 263 déflatés de la fonction publique  et leurs alliés membres du Copa.

Selon M. Konta, ils ont été pris d’abord comme des contractuels en remplacement numérique c’est-à-dire pour remplacer les fonctionnaires qui ont abandonné leurs postes en 2008. Et ils ont ensuite adhéré à la fonction publique conformément aux textes qui stipulent qu’après une année d’exercice de fonction, les contractuels sont  intégrés à la fonction publique. Cette décision est donc injuste, dira-t-il, à la fois parce qu’elle demeure non-conforme à la loi de 2009 qui déroge au statut national de la Fonction publique, mais aussi parce qu’elle a épargné certaines personnes.

Au total, le nombre des déflatés ou radiés de la fonction publique se chiffre à plus de 300 personnes, mais c’est seulement 263 qui ont été radiés par le gouvernement de Cheick M.Diarra. « Pourquoi alors cette discrimination« , s’est interrogé M.Konta. Le dossier qui a été renvoyé devant les tribunaux, connaitra une suite en principe aujourd’hui.

Outre le problème des déflatés, la mise en place du collège transitoire à la CCIM, conformément à la demande des commerçants détaillants, le protocole d’accord Untm-gouvernement dont l’un des points est la question de la grille ou l’augmentation de salaires des fonctionnaires de l’Etat suite à la flambée des prix des  denrées de première nécessité chaque jour.

Ce protocole soumis au gouvernement depuis le mois de Février, n’a pas eu de satisfaction jusqu’à maintenant, a déclaré le président du Copa, Makan  Konaté. Il a, par ailleurs appelé à la tenue immédiate des concertations nationales, mais demande auparavant, une édification totale de l’ensemble de la population malienne sur son bien-fondé, cela en langue bamanan.

Tout en prenant acte de la formation du gouvernement et  en prenant l’engagement de le soutenir dans sa mission, le Copa l’exhorte à œuvrer pour la satisfaction des ces différentes doléances, faute de quoi, il engagera encore d’autres actions. Le Copa a saisi l’occasion pour réaffirmer son soutien à l’armée malienne qu’elle attend appuyer à travers une opération. Cette opération dénommée « mois de la solidarité à l’armée malienne  » dont le lancement sera effectué très prochainement, visera à collecter des fonds afin d’apporter aide et assistance à l’armée dans sa reconquête des régions du nord. Rappelons que le Copa est allié à l’Untm, au regroupement des transporteurs routiers et les commerçants et aussi aux 263 déflatés de la fonction publique.

Kassoum THERA

 
SOURCE:  du   20 déc 2012.    

Une Réaction à » Conférence de presse du collectif des patriotes ( Copa) : Le président des déflatés de la Fonction publique demande justice

  1. coulibalycoulibaly

    Qu’ils se preparent à faire le concours comme tous les autres Maliens. C’est tout.