Fonction publique: les contractuels demandent «leur régularisation»

4

Les agents contractuels de l’Etat de 2011 à 2012 ont tenu leur premier congrès ordinaire. C’était samedi dernier, à la Maison de la presse de Bamako. Au menu des échanges, la régularisation de leur situation.

 -Maliweb.net- «Les conditions familiales très dérisoires liées aux traitements mensuels symboliques». Tel est le sort des agents contractuels de l’Etat, au service des populations depuis six ans. Du moins, c’est qu’a indiqué Abou Traoré, président du Collectif des agents contractuels. Selon lui, ses collègues et lui, sont des fidèles «agents de l’administration servant dignement, efficacement et loyalement» l’intérêt de la nation. C’est pourquoi estime-t-il, les agents contractuels méritent mieux que la somme de 50 000 FCFA qui leur est octroyée mensuellement.

«Ce congrès marque le déclin d’une catégorie de personnels de la fonction publique», indique Traoré, celle des agents contractuels, régis par le Décret n°051 du 10 février 2011. Car, malgré les efforts inlassables qu’ils mettent en œuvre au profit de l’administration, développe-t-il, leur mérite n’est pas reconnu à souhait. Pourtant, s’indigne le président du collectif, «ce sont  des détenteurs des diplômes de Master, Maitrise, DUT, BT, CAP et DEF».

«Après avoir rapproché quasiment tous les départements ministériels et toutes les institutions, et les chefs religieux et coutumiers pour les informer et de solliciter leur concours, nous peinons, jusqu’ ici, à avoir une solution à notre situation», argumente-t-il. Néanmoins, décidés à poursuivre leur lutte sur la voie du dialogue, les 3000 agents du collectif lancent un SOS au président Ibrahim Boubacar Keita. Car, ils se disent «conscients de tous les problèmes auxquels le gouvernement est confronté».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. ils sont régulier bien sûr, dans leurs catégories. ils ont été recruté sur base du dossier qu’ils ont fournis aux postes de contractuel ouvert et disponible par la fonction publique. beaucoup de Malien n’ont pas eu cette chance. s’ils veulent être fonctionnaire , qu’ils fassent le concours comme les autres. bien sûr, ils vont dire que les concours sont pas crédible, mais leurs recrutement comme contractuel est tout aussi entaché irrégularité.

  2. Évidemment, le constat est que tous ceux qui se donnent au boulot avec corps sont issus de ces rangs de contractuels, il s’avère aussi que tout le travail de nos services publiques est supporté par ces hommes et femmes contractuels tandis-que les titulaires vaquent à leurs affaires ou se promènent de bureau en bureau parce-que y’a des contractuels qui cherchent point.

  3. Le Mali doit se débarrasser de la moitié des fonctionnaires qui ne travaillent pas. Ils passent la journée dans les bureaux sans occupation

  4. Vous, vous avez eu la chance d’avoir un bureau , un salaire et une retraite; nous, nous sommes devenus orpailleurs.

    ———————————————————–
    Le gros nul de Sebenicoro a quand même réintégré les 263 radiés illégaux!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here