Le Directeur de la Fonction publique à propos des fonctionnaires radiés : “J’avais déjà exposé ces irrégularités à qui de droit”

11

Le Directeur national de la Fonction publique estime qu’il n’a rien à se reprocher dans la gestion du sulfureux dossier des 263 fonctionnaires irrégulièrement recrutés qui ont été récemment radiés. Sidy Traoré, c’est son nom, a expliqué à la presse le mercredi dernier dans les locaux de la Direction nationale de la Fonction publique, qu’il avait déjà soulevé à l’ancien ministre ces irrégularités.

Sidy Traoré, Directeur général Fonction Publique

Dans une correspondance qu’il a adressée, le 4 février 2011, au ministre du Travail, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat d’alors- Me Abdoul Wahab Berthé -, Sidy Traoré énonçait : “J’ai l’honneur de vous rendre compte qu’il ressort de l’examen des arrêtés N°10-4144 du 25 novembre 2010 et N°11-0238 du 31 janvier 2011 que certaines personnes non recrutées ont été intégrées dans la fonction publique à la faveur de l’opération d’intégration des agents contractuels de l’Etat“. Le Directeur national de la Fonction publique expliquait dans cette correspondance que l’artifice utilisé avait consisté à ré-attribuer à ces personnes des matricules déjà affectés à des agents régulièrement recrutés qui seraient absents du fichier de la solde pour n’avoir pas pris service après leur recrutement. “Ces agents considérés comme en abandon de poste devraient être proposés au licenciement si leurs services employeurs avaient signalé à temps leur position irrégulière. A défaut d’être licenciés, les intéressés sont toujours présents au fichier administratif du personnel“, écrivait-il.

En clair, Sidy Traoré assure qu’en bon juriste, il ne cautionne et ne saurait tolérer aucune fraude dans les procédures de recrutement dans la fonction publique. Il a indiqué qu’avec la nomination du nouveau ministre, Mamadou Namory Traoré, plusieurs personnes l’ont approché avec des preuves à l’appui pour lui signifier la violation du principe de l’égalité des citoyens devant l’emploi public. C’est donc, assure-t-il, bien opportun que le ministre fasse faire des enquêtes pour se rendre compte des irrégularités qu’il avait, lui, précédemment évoquées.

Et M. Traoré d’indiquer qu’il a lui aussi des diplômés sans emploi à charge. Pour rien au monde, il n’a essayé de frauder pour les faire recruter. Ceux qui ont passé les tests de recrutement l’ont passé comme tout monde. Il n’a pas manqué d’expliquer le cas de ces deux enfants, qui a suscité beaucoup de commentaire. “Boubacar Traoré a normalement été recruté après concours ; alors que Aïssata Traoré, qui a pu bénéficier de ses relations au sein de l’Administration pour se faire recruter irrégulièrement, a été simplement radiée comme tous les autres se trouvant dans son cas. J’ai ma conscience tranquille. je ne me reproche rien“, a-t-il déclaré.

Bruno D SEGBEDJI, Falé COULIBALY

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Je me dis que le pays est en guerre ces choses peuvent et doivent attendre,il nous faut finir les deux missions du gouvernement: libérer le Nord du pays et faire des élections limpides,le reste en cette période va nous diviser.C’est au pouvoir qui va être légitime de nous régler ce problème.Le ministre actuel doit seulement garder le ministère faire éventuellement des recommandations au ministre qui sera là quand le gouvernement légitime sera en place.Pour le moment je pense que l’assemblée nationale doit déclarer l’état d’urgence,pour que le Mali puisse entré en guerre,sinon la vie normale que le pays est entrain de montrer, nous maintient dans une situation de ni guerre ni paix.Voilà ce que je crois. beffodougou@gmail.com

  2. ce dossier doit être remis au vérificateur général pour tirer cette histoire au claire ,et les 2000 faux diplômes ?

  3. Tu me déçoit Mr le directeur tu trahi l’ancien ministre Abdoul Wahab Berthe qui t’a nommer vous avez tout fait ensemble et aujourd’hui tu le rend responsable de tout ça car il n’est plus ministre ah cet affaire de poste mais mieux vaut mourir que de dire deux language hier Wahab aujourd’hui namory honte à toi

  4. L’assainissement au niveau de la fonction publique malienne est un travail de Titan. Comme on le dit communement “A NETHER END BUSINESS ” Pour y reussir il faut etre un maverick.

  5. certaines personnes non recrutées ont été intégrées dans la fonction publique à la faveur de l’opération d’intégration des agents contractuels de l’Etat

  6. vraimnt c.t affaire n.est pa facile mais ke le bn Dieu aide les uns cntre les autres Amen!!!!!!!!!!!!!

  7. Non! Monsieur le Directeur National de la Fonction Publique, l’enfant d’in imam ne va jamais à la messe de dimanche sans que le père ne soit au courant. Vos enfants ont eu votre soutien sans faile, vous êtes complice, vous devez démissionner si la conscience est là au cas contraire,les investigations nous en diront plus.

  8. Monsiuer le journaliste,esce que vous avez vu la copie de cette fameuse correspondance??? je pense que ce Directeur na meme pas de conscience sinon il pouvai tout simplement demissionner face au refus du ministre de donner suite à sa correspondance ou tout simplement saisir la presse.c’est lui meme qui a fait integré ses enfants dans la fonciton publique

Comments are closed.