Le ministre Mamadou Namory Traoré l’a dit hier à l’AN : « Le Végal fera un audit de la fonction publique »

39 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les fonctionnaires illégaux qui continuent d’émarger au budget d’Etat et les parrains des  recrutements frauduleux à la fonction publique, doivent commencer à se faire des soucis, car, selon le ministre de la Fonction publique, Mamadou Namory Traoré, qui était hier face aux députés, les recherches vont continuer pour dénicher les autres irréguliers. Aussi le Vérificateur général fera bientôt un audit de la fonction publique pour situer les responsabilités et la justice sera là pour prendre le relais.

Mamadou Namory Traoré, ministre de la Fonction publique

C’est le député élu à Dioïla, honorable Konimba Sidibé qui adressait au ministre de la Fonction publique, de la Reforme de l’Etat et des Relations avec les institutions, Mamadou Namory Traoré, hier à l’hémicycle, un certain nombre de questions relatives à la récente radiation des 263 agents de la fonction publique.

Les questions orales du député s’intitulaient comme suit : Quelles sont les principales dispositions prévues par la règlementation en vigueur pour le recrutement et l’intégration d’agents dans la fonction publique ? Quels sont les objectifs visés par cette réglementation ? Quelles méthodes et procédures ont-elles été utilisées pour recruter les agents radiés ? Quelles sont les raisons de la radiation de ces agents de la fonction publique ?

Est-il exact que certains des agents radiés sont des enfants de hauts dirigeants de l’Etat ? Si la décision de radiation de ces agents est fondée, les responsables de l’Etat qui ont fait ces recrutements n’ont-ils pas fauté ? Si oui, quelles sanctions encourent-ils ? Avez-vous l’intention de faire appliquer ces sanctions ?

A ces différentes questions, le ministre a donné des éclaircissements aux honorables députés. Il a d’abord rappelé les différentes  lois qui régissent l’intégration à la fonction publique. Des lois qui ont d’ailleurs été votées par les députés eux-mêmes. Pour le ministre Mamadou Namory Traoré, on ne peut intégrer la fonction publique que par voie de concours et les 263 agents y sont rentrés en violation flagrante des lois de la République.

Or, a insisté le ministre, dans une République tous les citoyens sont égaux devant la loi. A en croire le ministre de la Fonction publique, les 263 agents n’ont pas été radiés, mais c’est une annulation des actes illégaux. Tous les responsables des institutions ont reçu la liste avant publication.

Il n’y a pas de chasse aux sourcières, rassure Mamadou Namory Traoré, avant d’ajouter que le Vérificateur général a été commis pour faire la lumière sur cette affaire afin de situer les responsabilités. Il fera un audit de tous les recrutements de la fonction publique, prévient le ministre.

Pour Mamadou Namory Traoré, la sanction administrative lui revient, mais le reste dépendra de la justice. « Les recherches continuent et si demain les mêmes irrégularités sont constatées, il y aura les mêmes sanctions. Il faut éliminer dans tous les corps de l’Etat le népotisme, il faut arrêter cette dégradation de la fonction publique ».

Le cas Ndèye Sissoko de l’ORTM

Qu’en est-il du cas des faux diplômes ? Pour le ministre, les détenteurs des faux diplômes ont vu leur intégration annulée par la fonction publique et celle des collectivités locales. Sur les 2000 agents de faux diplômes, 700 concernaient la fonction publique de l’Etat et les autres la fonction publique des collectivités locales, laquelle a aussi procédé à l’annulation de ses 1300 agents dans la discrétion, loin de la presse. Et le ministre de rassurer que ces faux diplômes ne seront plus intégrés dans aucune des fonctions publiques.

S’agissant du cas spécifique de la présentatrice vedette du journal télé, Ndèye Sissoko, laquelle a même envoyé un texto au député interpellateur en pleine séance, le ministre Mamadou Namory Traoré a répondu qu’il a reçu Ndèye à deux reprises. Il lui a démontré les irrégularités de son intégration à la fonction publique de l’Etat.

D’abord son immatriculation date de 2012 alors que le contrat qu’elle a signé avec l’ORTM est de 2009. Le ministre dit avoir compris que c’est son prédécesseur (Me Abdoul Wahab Berthé, Ndlr) qui a pu l’intégrer frauduleusement dans la fonction publique. Dans tous les cas, a précisé le ministre, Ndèye restera contractuel de l’ORTM, mais pas fonctionnaire si ce n’est par voie de concours. Il a dit l’avoir appelé pour la féliciter quand elle a repris ses activités après le choc.

Rappelons qu’en plus du ministre de la Fonction publique, son homologue de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Moussa Sinko Coulibaly, était aussi à la barre pour donner des réponses au questionnement de l’honorable Mamadou Diarra de la Commune II relatif au foncier.

Abdoulaye Diakité

SOURCE:  du   16 nov 2012.    

39 Réactions à Le ministre Mamadou Namory Traoré l’a dit hier à l’AN : « Le Végal fera un audit de la fonction publique »

  1. Malibah

    bravo Mr le Ministre,,,
    Honorable Koniba est1 vrais patriote, le mali a bensoin d vs…

  2. Félicitation au Ministre
    Le vrai problème c’est la Douanes
    Plus de 200 impecteurs crées de 2009 à 2012( à travers les faux diplomes des arrêtés scannés)et graves ces Douaniers continus a acheter les Diplômes pour de nouvelles cadre A.
    Les texte sont tous les inspecteurs créer après la nouvelle ENA doivent etre annulés s’ils sont venus sans cette ecole.
    Imaginez jusqu’à présent la premiere promotion de la nouvelle ENA est en formation et au même monent nous constatons la création des inspecteurs.

    • Véritéflai

      Radiés c’est ton père qui a un faux diplôme si jamais vous encourager ce monstre de ministre s’il n’annule pas cette décision bidon il sera lui aussi remplacer ou tuer je ne sais pas pourquoi il a une pierre à la place de son cœur ou Quoi c’est un criminel même je crois que sa maman l’a eu en étant debout eh radiés des chefs de famille comme ça

  3. quiestfou

    Bravo! mr le ministre et bon courage pour le reste des entreprises.Nous avons besoin seulement de deux ou trois ministres de votre trempe dans le gouvernement pour mettre le MALI sur les rails enfin!N’oubliez pas « le droit est plus precieux que la paix ».

    • Marikocoumbaa

      Ce faux ministre est un imbécile et tout le monde sait que le député konimba à été corrompu donc laisser nous en paix surtout il ne faut pas que l’UNTM et l’avocat baissent les bras pour empêcher cette injustice du ministre

  4. YES WE CAN

    Merci M. le ministre, vous faites honnaire à Samory Touré, Soundiata Keïta, Damonzon Diarra, Modibo Keïta et j’en passe. Bref vous faites honnaire à tous les dignes fils de ce pays. Bon courage pour la suite.

    • Djedjediall

      Le ministre veut se faire voi c’est tout sinon il y a pas plus corrompu que lui il est aller jusqu’à payer le député pour qu’il soit en sa faveur quelle honte

  5. koudis

    Eh Dieu ce pays là :lol: :lol: :lol: sera bon et très bon un jour…. que Dieu nous donne longue vie :lol: :lol: :lol:

  6. Dieu sait tout

    Un encouragement au ministre de la fonction publique. Après le ministre Malick à la justice, voici quelqu’un qui donne un autre sens à notre existence et qui nous fait espérer que le Mali ne sera jamais ceux que veulent ces ennemis de dedans ou de dehors.
    Ayons le courage de le dire, réparer l’injustice c’est faire preuve de grandeur d’âme et d’esprit.
    Quand on voit le SG de l’UNTM dire qu’il mobilisera l’UNTM pour faire la guerre au gouvernement afin qu’il revienne sur sa décision, on ne peut appercevoir à sa juste valeur pour qui roule ce monsieur.
    Mais la déclaration de certains groupes de jeunes contre cette sortie de Siaka Diakité est courageuse et leur soutien à la politique de transparence du gouvernement fait qu’on ne peut imaginer un avenir meilleur pour notre pays.
    Monsieur Diakité, SG de l’UNTM pensez-vous que vous êtes encore à votre place? N’est-il pas temps de voir les choses en face et comprendre que votre temps est révolu?

  7. Niyefôkoyesegou

    Ils ont suremment peur de faire le concours!

    • Amiieloii

      Ces jeunes sont plus instruit que ton et ils n’ont pas peur de faire du concour je ne veux même qu’il accepte cette injustice de la part du ministre même si c’est dans un an ces jeunes vont êtres réintégrés par le gouvernement démocratiquement élu surtout be vous décourager pas mes jeunes frères tout ces égoïstes vont vous voir réintégrés vive l’UNTM

  8. fakolyhakika1

    :idea: :idea: :idea: C’est vrai qu’il est arrivé un moment où les Ministres ministres en charge de la fonction publique avaient une application abusive du protocole d’accord signé entre l’UNTM et le gouvernement dans le cadre de l’intégration exceptionnelle de certaines catégories de fonctionnaires dans la fonction publique. Il s’agissait de certains agents ayant plus de deux d’activité dans la fonction publique au moment de la signatures du protocole. Un décret a été pris. Des contractuels de la fonction publique et certains de l’administration des collectivités décentralisées toute catégorie confondue ont été ainsi intégrés.Mais le pire est que cette décision de recrutement/intégration a été l’occasion pour des ministres et certains barons du régime de caser leurs proches, amis et militants et camarades politiques. Une vague de militants de l’ADEMA, de l’URD, du Mouvement citoyen entre 2002 et 2007, du PDES, du Conseil national des jeunes (CNJ) a bénéficié de cet abus.

    Après des investigations sur ce comportement ,Le Premier Ministre d’alors, Modibo Sidibé pris la décision de suspendre ce mode de recrutement pour ce qui concerne les catégories A,B et C, bien sûre avec l’accord de l’UNTM . Pour offrir des cadres de qualité à notre administration publique, il décide alors de créer la nouvelle ENA, qui sera mis sous la direction d’un des cadres le plus honnête du Mali. Ainsi les recrutements des catégories ci-dessus énumérées devraient désormais être strictement passer au peigne fin à travers un concours d’entrée à l’ENA pour le catégorie A. Seules les catégories D, E et F ont été épargné par cette décision. c’est-à-dire les plantons, le chauffeurs, les gardiens. Mais ce que le premier ministre sidibé a oublié, c’est le Mali a bien gagné la démocratie, le Mali a gagné la République, mais le Mali peine a gagné la citoyenneté. En effet pour contourner cette décision salvatrice du Premier ministre Modibo Sidibé certains citoyens se croyant plus malin ou plus maliens que les autres se sont lancer dans des actes illicites en fabriquant soit des faux diplômes, soit en se faisant recruter sous des numéro matricules d’agents décédés ou disparus et dans des catégories inférieures à celles normalement conférées par leur diplômes originale. Ainsi, tu trouveras des catégorie « A » occupés des poste de catégorie « B », des catégories « B » occupés des postes de catégorie « c » ainsi de suite; quitte a se faire « REGULARISER » après. Mais le temps fini par rattraper tout les voleurs, tous les menteurs. S’il se trouve que nos 263 agents qui viennent de voire leurs décisions d’intégration annulée alors de grâce qu’il nous épargne de débat stérile. Personne n’est censée ignorer la loi. :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil:

    • Analistemali

      Comme analiste l a dit Le député de Dioila Konimba Sidibé a déçu le peuple Malien, au retour il a été humilié par ses pairs de l’assemblée dans une cacophonie ironique. L’homme en question veut se faire populariser, dorloter, choyer par les Maliens si possible poser ses premières pierres de sa politique en dénigrant l’actuel ministre de la fonction publique en le reprochant de clarifier la dite affaire épineuse sur «la radiation de certains fonctionnaires recrutés illégalement » une action qu’il a surement regretté.  La séance a été marqué par un monde fou curieux et mobilisé donc public, le ministre a éberlué et persuadé le peuple malien par son savoir et sa lucidité marquant les points sur les « i » de Monsieur Konimba Sidibé avec preuve et hardiesse, chose rare dans notre parlement. En somme nous pouvons retenir que le député Konimba Sidibé n’a guère eu gain de cause dans la mesure où l’homme voulait piéger et faire ramasser le ministre les pots cassés en contrario le ministre a non seulement déjoué le piège du député mais il a su le montrer sa taille intellectuelle au député qui veut montrer au peuple Malien son agrégat en Economie Gestion et son expertise en Comptabilité , chose qui n’a rien a voir avec la politique et le sens social , troublé et convaincu par la réponse du ministre mais le député de cette ville de Dioila n’a pu avalé au point qu’il a eu l’audace de dire que  « c’est à cause du chaumage et du désengagement total de l’Etat pour la création d’emploi que les jeunes diplômés sans emploi ont pris les armes pour rejoindre les islamistes et les sécessionnistes du nord Mali » un propos qui mérite d’être relaté par un ignorant, un analphabète, et un obscurantiste que par un instruis et comme on le dis souvent « on répond les stupides par un silence » mais l’assemblée nationale lui répondit par un brouhaha moqueur « Wôôôôôôôôô !!!!!!!!! ». Il a fallu l’intervention du Président de l’Assemblée pour faire régner le silence. Vexé et mortifié par ses collègues, le député se mit au diapason par un encouragement non voulu de ce fameux ministre pour clore le débat par une seule phrase « Nous vous soutiendrons dans vos actions » Ça se voit voit que le Deputé konimba à été payer par le ministre

    • Djahhhh

      I dioutaka boye fakoli gningo den ces jeunes seront réintégrés que vous voulez ou pas

  9. Massake

    MON CODE D’ÉTHIQUES
    1. Je ne ferai jamais aux autres ce que je n’aimerais pas qu’on me
    fasse.
    2. Je serai honnête, jusque dans les moindres détails, dans tous mes
    rapports avec les autres, non seulement grâce à mon désir de l’être mais
    aussi pour imprimer l’idée d’honnêteté dans mon subconscient afin
    d’ajouter cette qualité essentielle à mon propre caractère.
    3. Je pardonnerai à tous ceux qui seront injustes envers moi, sans juger s’ils le méritent ou non, car je comprends que le pardon renforce mon propre caractère et efface de mon subconscient les effets de mes propres erreurs.
    4. Je serai toujours juste, généreux et honnête avec les autres, même si je sais que mes actions passeront inaperçues, car je comprends et j’ai l’intention d’appliquer la loi par laquelle mon propre caractère est la somme totale de mes propres faits et gestes.
    5. Au lieu de passer mon temps à découvrir et à exposer les faiblesses et les défauts des autres, il est plus utile pour moi de consacrer ce temps à découvrir et à corriger mes propres faiblesses et défauts.
    6. Je ne dénigrerai personne, bien que je considère que cette réaction est justifiée, car je ne veux transmettre aucune suggestion destructive à mon subconscient.
    7. Je reconnais la puissance de la Pensée comme étant un canal de
    transmission unissant mon cerveau à l’océan universel de la vie. C’est
    pourquoi, je ne lancerai aucune pensée destructrice à l’océan, pour éviter
    de polluer les esprits des autres.
    8. Je combattrai la tendance commune de l’humanité vers la haine, la
    jalousie, l’égoïsme, la méchanceté, le pessimisme, le doute et la peur ; car je crois que ceux-là représentent les grains à partir desquels le monde récolte la plupart de ses ennuis.
    9. Quand mon esprit n’est pas occupé par des pensées qui tendent vers la réalisation de mon objectif principal dans la vie, je le remplirai
    volontairement de pensées de courage et de confiance en soi, de bonne
    volonté envers les autres, de foi et de bonté, de loyauté, d’amour de la vérité et de la justice, car je crois que ce sont ces grains qui permettront au monde de récolter de la croissance progressive.

    10. Je comprends la loi par l’application de laquelle mon propre caractère se développe à partir de mes propres actes et pensées. C’est pourquoi, je veillerai soigneusement sur tout ce qui entre dans son développement.
    11. Puisque j’ai réalisé que le bonheur durable vient seulement en aidant les autres à être heureux et que toutes les bonnes actions sont
    récompensées, même indirectement, je ferai de mon mieux pour aider les
    autres quand et où j’aurai l’occasion de le faire.

  10. mamadou famou

    bravo mr le ministre,il fallait que quelqu un commence le netoyage, vous l avez fait courageusemenet, merci.il y a beaucoup de malien comme vous , il leur manquait de courage , que vous venez de leur donner,courage mr le minitre, tous les honnetes maliens sont derriere vous.

    • Assilyy

      Mamadou famou laisse nous tranquille avec cet im becile de ministre qui nous cache sa vrai face et puis il ne faut pas que ces jeunes la le laisse il devrait même le tuer car c’est quil mérite car il les à plus que tuer en n’es radiant injustement vivre lunt

  11. sanogola

    Que le Ministre nous dise comment il est devenu ministre q’un gouvernement putchiste?
    Que Koniba nous dise comment est -il resté député à la date d’aujourd’hui?
    De grâce ne nous parler pas de justice ou d’équité. Mon oeil!

  12. BENKOLA

    L’interpellation du ministre a été une source d’information capitale pour le citoyen malien. Cet nullard d’avocat Bathily le cancre de tout le baron malien avait induit nous les profanes du droit dans l’erreur et en donnant un faux espoir aux 263 radiés. Dans tout ça quelle sera la position du secrétaire général de L’untm le nul, l’opportuniste SIAKA DIAKITE qui a le regardant aujourd’hui ressemble à un Féticheur (SOMA)lui qui dit qu’il va mettre les syndiqués de l’UNTM dans rue en croyant que l’untm est membre de sa famille.Honte à lui.

    Vive le Ministre M N T, vive le l’honorable Sidibé que le Mali continu.

    • Dibala

      Benkola tu es bête et hypocrite tout le monde sait qu’on interpelle un ministre que quant on lui reproche quelque chose si le député koniba était du même avis que le ministre pourquoi l’interpeller ou le ministre lui a payer à combien s’il peut nous dire ça les jeunes ne baissez surtout pas les bras plus corrompu que namory et koniba il n’ya pas vive l’UNTM vive collectif

      • sanogola

        Effectivement, c’était un sale scénario du député qui est de mêche avec le Ministre et prend les maliens pour des idiots comme lui.Koniba a plutôt joué le rôle du Ministre en tirant les conclusions que le Ministre devrait tirer.
        Il croit lui avoir offert un espace pour se dédouanner, ça été tout simplement le contraire. Tout le monde a compris le jeu.

  13. amid dia

    Merci encore une fois Mr le Ministre

    • Donsobah

      Les maliens quand vous allez vous rendre compte que le ministre et le 1er ministre ne vont mettre que leur proche il sera trop tard car il ne leur reste que 5 mois alli bi Allah ka tien demain que ce fou de ministre sache que l’administration est une continuité qu’ils laissent ces jeunes travailler

  14. baka

    Maintenant que l’acte du Ministre a été légitimé par l’institution dont le texte est instrumentalisé par l’avocat BATHILY nous disons : au suivant.

    HALAYE, si l’audit du VEGAL est fait correctement on verra un âne sous la moustiquaire.

    Il s’agit ici d’un débat d’idée et il ne s’agit pas d’insulter. En effet personne n’est contre personne. Il s’agit d’argumenter et les insultes ne servent à rien. La loi dont fait cas l’avocat soulève la question de l’application de la règle de droit dans le temps. Cette loi dit que des tests réguliers seront organisés jusqu’à l’extinction des catégories A, B et C de contractuels. Cela veut dire qu’à l’extinction de ces catégories cette loi n’aura plus d’effet et on n’a même pas besoin de le retirer car son objet aura disparu. Les décisions annulées sont à la fois postérieures à la loi n°09-035 qui autorise l’intégration des contractuels dans les deux fonctions publiques (Etat et collectivités territoriales) et au décret n°2011-051/P-RM du 10 février 2011. Il y a extinction quand ça diminue mais lorsque ça augmente il n’y a pas d’extinction. Et ce dernier texte cité auquel l’avocat BATHILY ne fait jamais référence sert de gardes fous contre le recrutement de contractuels dans des catégories autre que les catégories D et E. Je rappelle que la loi dont se prévaut l’avocat n’est valable que pour les contractuels recrutés antérieurement à elle. Le remplacement numérique n’est qu’une poudre aux yeux. C’est une anarchie qu’on veut instituer. Réfléchissez à cet exemple mes chers amis : Une loi intervient pour dire que désormais il n’y aura plus de recrutement d’Administrateur civil dans la fonction publique. Cela voudrait dire qu’à la retraite de ceux qui le sont déjà c’est l’extinction (disparition) de ce corps. Et imaginer qu’à la suite de démission ou de décès d’un de ces administrateurs civils qu’on veille recruter un autre administrateur pour le remplacer, c’est la porte ouverte à l’anarchie. A quoi à servir la loi dans ce cas? Encore une fois de plus personne ne se réjouit du malheur de son prochain dans cette histoire. Pour terminer disons ceci : nous avons le dos large pour amortir les insultes s’il s’agit du Mali auquel on doit tout. Cet avocat doit méditer sur ce maxime : on doit accepter de mourir de faim devant certains plats. Tous pour l’égal accès des citoyens aux emplois publics.

    • Amisyy

      Baka aw yé sabali l’égoïsme ne servira à rien il n’avait continuer son travail et dire ça ne va plus se reproduire personnes ne sera plus recruté sans concour mais delà à Radiés des chefs familles je ne peux pas comprendre ça le ministre à une pièrre à la place de son cœur et puis j’aimerai konimba Sidibé à été payer à combien pour trahir ces jeunes de cette manière

  15. S.N.K

    Il etait temps d’agitr car nous avons une administration pourrie et corrompue! Si reellement le Ministre le fait avec honnete sans distinction qu’il sache qu’il est avec Dieu!!! Que Dieu protege le Mali des malfaiteurs!!!!

    • Oumardiop

      Snk Dieu est là pour tout le monde donc laisse nous tranquille avec ton aigreur im becile là vive l’UNTM surtout ne lâchez pas ces jeunes et limminent l’avocat avocat aussi

  16. Pariot

    Encore mille fois merci, Mr le ministre de la FP. Vous faites honneur aux à votre patrie.Que le bon Dieu vous protège et vous accompagne d’avantage dans la droiture.Des qualités qu’il faut pour construire Etat moderne et prospère.

    • Assilyy

      Au. Contraire ce monstre fait honte à sa patrie radiés les jeunes injustement qui se sont pas recruter d’eux même et veulent les remplacer par ses proches maliens aw ma fô kaw yé gningo dew yé aw fin wèrè bé yèlè yan min taw gné yé

  17. Mandeka K

    EXCELLENCE Monsieur LE MINISTRE TRAORE, COURAGE, LA TACHE NE SERA PAS FACILE MAIS IL FAUT QUE QUELQU’UN COMMENCE
    VOUS SAVEZ depuis l’adoption de ce slogan par le PEUPLE « UN COUP DE PISTON VAUT MIEUX QUE 100 ANS D ETUDE », LE MALI A PERDU SES REPERES PAR QOUI ON LE RECONNAISSAIT A TRAVERS LE MONDE A SAVOIR : l’HONNETETE, l’INTEGRITE, LA PROBITE, LE DEVOUEMENT.
    CES TARES ONT CONNU UNE EVOLUTION EXPONENTIELLE AVEC L’INSTAURATION DE LA DEMOCRATIE. REGARDEZ LA CATEGORIE « B » A PRESQUE DISPARU AU NIVEAU DE LA FONCTION PUBLIQUE . TOUT LE MONDE EST DEVENU CADRE AVEC DES DIPMOMES FABRIQUES. IL FALLAIT S Y ATTENDRE POUR TOUT OBSERVATEUR AVERTI ON POUVAIT PREDIRE QUE LA CHAINE DEVRAIT SE BLOQUER. LA QUESTION ETAIT DE SAVOIR QUAND?
    .

    • Oumartraore

      Cest vrai tout le monde sait que konimba Sidibé à été payer sinon on a vu que beaucoup de députés n’étaient pas du même avis que konimba d’autres sont sortis mêmes

  18. alsace

    N’Deye Sissoko est un présentatrice que j’aime bien, elle est d’ailleurs ma présentrice préférée. Mais je l’encourage à intégrer la FP par la grande porte! Je suis que si elle fait le concours, elle peut passer, tant elle est talentueuse. Jamais de la vie je n’accepterais la FP en passant par la petite porte, tant c’est dégradant. Il faut que la jeunesse se détourne de la facilité, le monde n’est jamais facile et tout est loin d’être rose.

  19. malindivisible

    Bravo au ministre Mamadou Namory Traore et au député Konimba Sidibe qui n’a rien à faire au Parena car ce parti ne le.mérite pas à cause de son leader qui est un opportuniste pur et dur. Le Mali à besoin de justice.

    • Oumoulahh

      Le député kinimba Sidibé à été payer par le ministre on le sait