Le président du Collectif des « jeunes Touche pas à mon droit » lors de la marche sur la Primature : « Nous saisirons la justice internationale en cas d’insatisfaction »

11 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Après l’organisation de la première marche, le 10 octobre, sur la primature, les membres du Collectif des jeunes « Touche pas à mon droit », une association regroupant les 263 radiés de la  fonction publique, ont à nouveau battu le pavé hier lundi pour demander au premier ministre, Cheick Modibo Diarra, leur réintégration à la Fonction publique.

Hamadou Konda, président du mouvement

Il faut rappeler que depuis le 2 octobre dernier le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Mamadou Namory Traoré a, par un arrêté, radié 263 personnes de la Fonction publique pour violation des dispositions de l’article 29 du statut général des fonctionnaires. Et pour non-conformité aux dispositions du Décret n°2011-051/P-RM du 10 février 2011 fixant les conditions d’emploi du personnel de l’administration relevant du Code du travail.

Au nombre d’une centaine, les marcheurs sont partis de la Bourse du travail avec des slogans « touche pas à mon droit« , « le ministre Mamadou N Traoré démission« … Arrivés à la primature, ils ont été reçus par le Directeur de Cabinet du premier ministre Oumar Kanouté.

« Nous sommes venus voir le premier ministre pour donner d’amples informations sur notre situation. Car nous pensons que nous avons été l’objet d’une injustice. Il est connu de tout le monde que la liste des radiés n’est pas exhaustive, donc on ne peut parler d’équité dans cette histoire de radiation » a expliqué le président du Collectif Hamadou Konda au Directeur de Cabinet.

Le président du Collectif a profité de cette audience pour regretter l’attitude de l’honorable Konimba Sidibé qui, lors de l’interpellation du ministre de la Fonction publique sur le sujet, s’est transformé contre toute attente en avocat de ce dernier.

Le Directeur de Cabinet a donné l’assurance aux marcheurs qu’il transmettra fidèlement  leurs doléances au premier ministre. Le gouvernement laissera la justice faire son travail et se pliera au verdict, a-t-il déclaré.

Au sortir de cette rencontre, le sentiment était mitigé chez les marcheurs même si le président du Collectif reconnait que la « primature commence à les comprendre« . « Nous sommes confiants quant à l’issue de ce procès. Une chose est sûre, si la justice malienne ne dit pas le droit, nous allons assigner l’Etat malien devant les juridictions internationales » a souligné M. Konda.

En tout cas, l’atmosphère était empreinte de courtoisie, hier lundi, entre le Directeur de Cabinet et la délégation des marcheurs. Car juste après la rencontre, le Pr Kanouté a pris l’ascenseur pour accompagner ses visiteurs du jour jusqu’au perron de la Primature.

Kassoum THERA

SOURCE:  du   20 nov 2012.    

11 Réactions à Le président du Collectif des « jeunes Touche pas à mon droit » lors de la marche sur la Primature : « Nous saisirons la justice internationale en cas d’insatisfaction »

  1. solo65

    Honte aux tricheurs, vous n’avez pas honte de demander encore quelque chose? Battez vous comme tous les autres, arretez de volez!!!!

  2. justicequity

    Le ministre parle d’équité mais son complice à l’A.N Sidibé est aller totalement à contre sens en voulant coûte que coûte prouver que ce qu’a fait le ministre est un acte héroïque en disant que les anciens rebelles intégrés dans l’armée a été une bonne chose ,alors que ces anciens rebelles voir anciens nouveaux rebelles sont dans la même situation que ces 263 radiés pardon je dirais même pire. Ils ont déjà pris les armes contre leur pays; les récompenser est la pire des choses parce que c’est faire comprendre aux gens que tout ce que vous n’avez pas pu obtenir pacifiquement et bon avec de la violence on y peut . Et je vous signale que beaucoup de ces intégrés je ne dirais pas tous ont fui leurs unités des fois avec du matériel de l’état pour rejoindre l’ennemi.
    Moi je pense que si le ministre est un réel justicier qu’il éjecte de la fonction publique tous ceux y ont accéder sans concours et surtout tous les intégrés de la rébellion des années 90 car on a voulu acheter la paix 15 ans après on se retrouve avec une situation pire que celle des années 90. Donc on n’a pas respectée l’égalité de tous face à la fonction publique comme aime bien le dire le ministre je ne vois aucune raison de garder ces intégrés ou anciens rebelles pour respecter l’équité.

  3. bougôbali

    Dieu n exauce jamais les fraudeurs, les voleurs, les suceurs de sang du peuple. j ai honte à leur place
    le ridicule ne tue plus: ne pas avoir honte kan on pense ne pas etre decouvert ; d accor, mais kan l on te prend la main dans le sac ya rien à dire. que tu ne te succide pas de honte, que tu ne parte pas à l aventure pour fuir les regards des otre, mais que tu sorte pour aller manifester ton droit de vol n est vraima pas honorable. malheur à vous voleurs ehontés :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil:

  4. amid dia

    voleur comme vous le soi disant collectif touche a mon droit donc vous avez le droit a la fraude imbecile comme vous. votre pouvoire a pris fin depuis la chute de l’apatride ATT

  5. amid dia

    voleur comme vous le soi disant collectif touche a mon droit donc vous avez le droit a la faude imbecile comme vous. votre pouvoire a pris fin depuis la chute de l’apatride ATT

  6. Reaction

    Si le mensonge emprunte l’ascenseur et que la vérité prend l’escalier, c’est la vérité qui arrivera à bon port.
    DIEU est le défenseur de la vérité par la vérité.
    Le Mali n’est plus le Mali d’enfant à papa.
    Fini vos corruptions nous sommes tous égaux devant la loi.
    Pourquoi avez vous pu accéder à la fonction publique sans faire de concours si vous êtes sûr de vos talents ? Si c’est parce que vous êtes forts, alors qu’on vous a toujours battu à l’école. Vous parlez de loi alors que vous devez être radier et poursuivi par la loi.
    Quelle honte que vous marchandez Chiaka DIAKITE.
    Bravo Monsieur le Ministre et sache qu’on se connaisse dans se pays en l’occurrence leur chef du mouvement Hamadou KONDA, Safouné TOGO et autres.

    • Pariot

      Merci Monsieur,
      Même s’ils vont à l’OIT, ils seront déboutés.LE Mali appartient à tous.Faut qu’on pleure de joie pour avoir passer avec succès le concours de la FP surtout pour nous autres qui comptons que sur nos neurones.

  7. COURAGE AUX 263 JEUNES

    Courage les jeunes surtout n’abandonner jamais le combat pour vos droits et continuer a suivre la voie normale jusqu’a l’obtention de vos droits inchalla hou.Ce gouvernement fantome est entrain de creer des places vident dans la fonction publique pour integrer les rebelles touaregs du MNLA et D’ANSAR DINE une fois les negociations de la honte terminees.Qu’allah le tout puissant vous donnes satisfaction.

  8. COURAGE AUX 263 JEUNES

    Courage les jeunes surtout n’abandonner jamais le combat pour vos droits et continuer a suivre la voie normale jusqu’a l’obtention de vos inchalla hou.Ce gouvernement fantome est entrain de creer des places vident dans la fonction publique pour integrer les rebelles touaregs du MNLA et D’ANSAR DINE une fois les negociations de la honte terminees.Qu’allah le tout puissant vous donnes satisfaction.