Police nationale : Il n’y a pas de projet de radiation de 185 agents

0
Reforme du secteur de la sécurité : Le langage de vérité du ministre Salif Traoré
Le ministre de la Sécurité, le General Salif Traoré

A sa rencontre de prise de contact avec les hommes de mĂ©dias, le ministre de la SĂ©curitĂ©, le colonel-major Salif TraorĂ©, a donnĂ© des prĂ©cisions sur la supposĂ©e radiation d’agents de police. Cette situation fait allusion Ă  une suspension de salaire du mois d’octobre dernier de 185 agents de police que certains considèrent comme un “projet de radiation” de ces agents.

Pour le ministre il n’y a pas de projet de radiation de ces policiers, la suspension de leurs salaires est tout simplement le résultat du contrôle physique des fonctionnaires de l’Etat. Lors de ce contrôle, il a été constaté des cas d’abstention et d’agents fictifs. C’est ainsi que le gouvernement, à travers le ministère de la Fonction publique, a décidé de suspendre les salaires des agents dont la situation n’est pas claire. Il a précisé que cette situation ne concerne pas seulement la police, mais tous les départements.

La direction des ressources humaines du ministère de la Sécurité et de la Protection civile est en train de faire un gros travail pour corriger les erreurs constatées. Le ministre a informé les hommes de presse qu’ils sont même en train de collecter les dossiers de réclamation pour leur  introduction au niveau de du ministère de la Fonction publique pour leur régularisation dans les mois à venir.

Y. C.

PARTAGER