Proclamation des résultats du concours de la fonction publique : Le ministre Mamadou Namory Traoré et son secrétaire général M. Traoré Adama s’expliquent

1

A l’occasion du dit point de presse organisé le vendredi 15 février dernier et qui était présidé par le ministre de la fonction publique et du travail Monsieur Mamadou Namory Traoré, on pouvait noter la présence du secrétaire général du département Monsieur Adama Traoré, le directeur de la fonction publique monsieur …, les représentants du DERH, plusieurs représentants de l’association de défense des jeunes diplômés (ADJD), les représentants de l’association des parents d’élèves et plusieurs journalistes.

 Mamadou NamoryLe Ministre après avoir campé le décor a laissé le directeur de la fonction publique mettre l’accent sur les différentes étapes du concours. Selon lui, après la correction et la saisie des notes. Les diplômes des différents candidats admis ont été envoyés dans leurs différentes écoles pour vérification. Tout a été fait dans la plus grande transparence et aucun cas d’injustice de quelques natures que ce soit n a été constaté.

Mademoiselle Haoussa Yaro la secrétaire exécutif de l’association de la défense des jeunes diplômés (ADJD) précise qu’elle était associées  à toutes les étapes du concours, du dépôt des dossiers à la correction en passant par la saisie des notes. Mais elle a tout de même précisé que l’association n’a jamais été d’accord sur un point, celui qui consiste à avoir dix de moyenne pour être admissible. D’autre personne de l’ADJD ont abordé dans le même sens.

Le Ministre Mamadou N Traoré dans son intervention a dit avoir pris acte des différentes préoccupations des uns et des autres et que son département fera tout le nécessaire pour satisfaire du mieux possible les différents points de revendication.

Le secrétaire général du ministère M Adama Traoré dira  ‘’le diplôme n’est qu’une présomption du savoir. Il arrive souvent que certaines personnes travaillent d’arrache pied dans le but de décrocher une place au niveau de la fonction publique mais qui passent à côté, de même que d’autres n’ayant lus qu’une seule leçon sont admis’’. Le ségal Traoré a tenu à préciser les raisons pour lesquelles la moyenne d’admission a été portée à dix, il a également mis l’accent sur le cas des jeunes diplômés qui n’ont jamais eu droit au concours d’entrée à la fonction publique du Mali.

NB : Plusieurs sources concordantes ont confirmé que Monsieur Traoré Adama le secrétaire général du ministère de la fonction publique et du travail est un homme incorruptible. Il aurait tout fait pour que les dits concours soient organisés dans la plus grande transparence, pour le grand bonheur des pauvres. Sous le contrôle  de son ministre Mamadou Namory Traoré qui serait lui aussi incorruptible. Avec ces deux grands hommes et leurs collaborateurs, les Maliens peuvent donc désormais faire confiance aux différents concours qui seront organisés.

Notons que les dits résultats qui ont d’ores et déjà été affichés au niveau de la direction de la fonction publique, sont disponibles aussi sur le site www.fonctionpublique.gouv.ml

 

Drissa KANTAO

PARTAGER

1 commentaire

  1. le chien aboi la caravane passe, il peut arriver que 16 personnes sans diplômes passent oui si c’est tout simplement un concours de culture général et encore ça c’est dans les pays développés généralement qu’on a des gens comme ça sinon au Mali je ne vois pas comment un autodidacte va maitriser la comptabilité, l’architecture, la géologie sans aller à l’école ils se foutent du monde, ce qui a détruit ce pays et risque d’emporter le peu qui reste c’est cette mentalité de merde qui à toujours dire que tout va bien à toujours essayer de trouver une explication, ce ministre me rappelle notre armée qui pendant 10 mois s’est trouvée toute sorte qu’excuse jusqu’au jour où Konna a été prise et que tout le monde a compris que ce n’était que des incapables, les sans diplômes qui ont passés ont juste eu un gros coup de pouce si ce ministre admet qu’il y a encore eu des magouilles ce n’est pas grave il faudra juste qu’il renforce d’avantage les moyens d’éviter ce qu’il peut ce n’est pas lui qui a crée le système et certainement il pourra pas le changer comme il essaie de le faire croire il pose juste les prémisses, même si on met en place des exécutions publiques au Mali pour corruption on ne pourra pas tout de suite tout changer, il ne faut pas tomber dans la démagogie, en tout cas si ce Mr a pu à lui seul mettre fin à toutes les magouilles de la fonction publique dans ce k.o en quelques mois j’ai une proposition simple et très concrète qu’on le met en charge de l’armée et je suis sûre que dans 6 mois on en aura fini avec les assaillants. On tourne en rond vraiment des gens qui viennent créent de faux espoirs et enfoncent le pays d’avantage, ce que j’attends d’un ministre c’est qu’il travaille et qu’il laisse le temps et l’histoire le juger.

Comments are closed.