Radiation à la Fonction publique : Le ministre de tutelle offrirait-il la possibilité d’une crise sociale à son pays ?

18 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le 3 octobre dernier, le ministre de la Fonction publique, des Réformes administratives et politiques, chargé des Relations avec les institutions, Mamadou Namory Traoré, a rendu publique la décision de radiation de quelques 263 fonctionnaires de l’Etat. Cette décision avait fait couler tant d’encre et de salive que les personnes concernées ont formé un groupement pour s’opposer à cette radiation.

 

Mamadou Namory Traoré,ministre de la Fonction publique

C’est dans ce sens que la plus grande centrale syndicale du pays, l’UNTM, s’est rangée du côté de ces personnes victimes d’une décision gouvernementale alors qu’elles avaient été recrutées dans la Fonction publique par un régime démocratique et légal. Toute chose qui, selon certains, ressemble fort à un règlement de comptes venant dudit ministre qui ferait ainsi du « toilettage » au sein de son département pour « gagner des galons » d’un côté et rendre service au pays de l’autre. Aussi, cette décision jugée inacceptable s’est heurtée à l’UNTM qui, tout en dénonçant la violation flagrante des textes qui régissent la Fonction publique, a exigé que le gouvernemental annule purement et simplement l’Arrêté portant sur la décision de radiation des 263 fonctionnaires. C’est ainsi que l’UNTM a adressé une requête à la Section administrative de la Cour suprême qui viserait l’annulation de l’Arrêté N°2012-2802/MFPRA-DNFPP du 2 octobre 2012 et la décision N°2012-001308/MFPRA-DNFPP du 2 octobre 2012.

En se fondant sur l’Article 29 du Statut général des fonctionnaires pour annuler les Arrêtés d’intégration, le ministre Traoré cherche à ignorer ou à violer tout simplement la Loi N°09-035 du 10 août 2009. La décision du ministre, jugée arbitraire, remet même sa propre notoriété en cause puisqu’elle dénote une violation du principe de la hiérarchie des normes. Par ailleurs, en faisant de cette radiation son « exploit du siècle »,  il oublie qu’au-delà de trois mois d’exercice dans la Fonction publique, un fonctionnaire ne peut plus être refoulé dans la mesure où il a été mandaté par un régime légal, même aujourd’hui déchu. La radiation des fonctionnaires pourrait créer une autre crise sociale dans un  pays déjà en crise et dont le Nord est assiégé par des islamistes, des terroristes et autres rebelles.

Le ministre doit donc « retomber sur ses pieds » en annulant tout simplement cet Arrêté et se consacrer aux   missions du gouvernement. Dans tous les cas, les patrons de la Cour suprême auront le dernier mot pour la satisfaction de  ces fonctionnaires radiées de la fonction, surtout que le collectif des radiés semble ne pas vouloir baisser les bras avant que la Justice (la vraie)  soit rendue.

Serge Lath

SOURCE:  du   8 nov 2012.    

18 Réactions à Radiation à la Fonction publique : Le ministre de tutelle offrirait-il la possibilité d’une crise sociale à son pays ?

  1. nordnord

    Bravo Mr le Ministre par ton courage plus salutaire.que DIEU te recompense pour ces gestes d’honnétété,de patriotisme,de chauvinisme et de civisme.Si ce n’etait pas toi,comment DIEU allait nous vouloir du bien car dans tous les pays où les pauvres n’ont pas de consideration,il n’y régnera jamais de paix.

  2. NIOKY BAH

    Félicitations au Ministre pour son courage. On sait qu’il est vraiment un arrière petit fils de Bambèba TRAORE de Sikasso. Il faut qu’il continue à dénicher les mauvaises graines qui pourrissent la fonction publique. Nous demandons à tous les ministres de dénicher les faux diplômes sinon le balayeur de la rue sera un jour chirurgien attitré dans nos hôpitaux et tout le monde va mourrir.

    • Mouanar

      Toi tu es aigri sinon le ministre n’a pas été équitable pourquoi ces jeunes seulement aw kana dabla des vive l’UNTM

    • justicequity

      « Nioky Bah » t’es vraiment stupide le balayeur est déjà dans le bloque opératoire tu seras disséquer comme un rat de laboratoire si tu vas à l’hosto. D’ailleurs ces balayeurs ont beaucoup de point commun avec ton pseudo-ministre qui est à la retraite mais n’a pas le niveau d’un bon élève de 6 ème année fondamentale ,d’ailleurs il peut avec ses millions volés profité pour enfin faire de vraies études.
      Tu es vraiment stupide depuis 10 ans il y a très peu de faux diplômes parce que les élèves et étudiants achètent les notes et pour certaines filles un RDV à l’hôtel . Ce sont des gens qui n’auraient jamais pu avoir le bac mais leurs diplômes sont ce qu’il y a de plus vrais peut être que tu sors d’une hibernation de 10 ans , informe toi un peu avant de raconter n’importe et intoxiqué l’opinion publique ,c’est à cause de gens comme toi qu’on est dans cette merde et si vous continuez comme ça on va tout droit à la guerre civile ceci étant peut être que ça permettra de se débarrasser d’ennemis du Mali comme toi.

  3. Bakidiala Touré

    Dans cette affaire de radiés, l’UNTM a combien d’éléments radiés. Je suis très déçu par l’untm. Nous les pauvres, nous voulons une justice et le ministre a voulu nous le rendre. Tous ceux qui ont passé par ce chemin tortueux pour rentrer à la fonction publique sont des fils à papa qui mangent trois fois par jour qui ont des voitures, de l’argent pour corrompre à la fonction publique. Mr le ministre, poursuivez aussi les chefs de la fonction publique qui ont accepté de rentrer dans cette affaire pour avoir des sous.

    • Fidatraore

      Au lieu d’accuser l’UNTM qui n’a fait que son travail pourquoi n’accuser vous pas le ministre qui ne connaît même pas la loi et radie ces jeunes seulement et ceux qui ont été recruter de la même manière il y’a 20ans comme le père de bakidiala Toure laisser les enfants travailler gningo den nounou

  4. sylla zaki

    foutez nous la paix. il faut les radier tous jusqu’aux os. Mr le ministre, on a besoin d’un peu justice dans ce pays où il y a trop de faux diplôme.On vole trop dans ce pays. Les radiés n’ont qu’à se présenter aux concours et l’on verra. Les bénédictions n’auront aucun effet au mali tant qu’on ne cesse pas ces youroucou yourouco.

    • Dicorasy

      Meme ton père à un faux diplôme Sylla aigri là vive tonton Siaka

    • justicequity

      Les fils à papa dont vous parlez ont tous des vrais diplômes même s’ils n’ont pas le niveau car au Mali aujourd’hui tout se vend tout s’achète c’est des pauvres types comme toi vont scanner un diplôme pour y mettre leur nom sinon les fils à papa payent les millions qu’il faut ils ont les relevés de notes et leurs diplômes sont bel et bien authentiques ; demander plus tôt une réévaluation du niveau des fonctionnaires et auquel cas je suis sûre que 80% d’entre eux serons radiés parce qu’ils n’ont tout simplement pas le niveau de la fonction qu’ils occupent d’ailleurs comme ton ministre qui ignore les notions élémentaires de droit. Et si jamais cette mission doit être confié à des maliens ils en profiteront pour débarquer des gens et placer leurs propres parents , c’est un éternel recommencement. Ne soyez pas dupes les œufs de margouillat ne donnerons jamais de petits caïmans chaque malien travaille pour lui et ses proches, vous avez soutenu les militaires la réalité est entrain de vous rattraper , vous soutenez ce pseudo-ministre il en seras de même.

  5. Miniankaden

    « Elles avaient été recrutées dans la Fonction publique par un régime démocratique et légal »: arretez d’ecrire des bêtises en employant des termes que vous ignorez: ce n’est pas par ce qu’un régime est democratique ou légal qu’il ne prend pas des actes illégaux. Sinon à quoi serviraient les tribunaux? Ceux qui se sentent lésés n’ont qu’à attenter une action en justice: c’est aussi simple etant donné que nous sommes dans un « régime démocratique et légal ». :roll: :mrgreen:

    • Awadibassy

      Manikaden fou nous la paix aigri là vous voulez ou pas justice sera faites ce ministre est un im becile ignorant mais s’il ne connais rien il n’a qu’à demander ou démissionner c
      Tout simplement ce qu’il vient de faire est un abus de pouvoir bravo l’UNTM qui est là pour défendre tout les travailleurs sans exception

  6. Izabella

    Monsieur le Ministre c’est pas vraiment le moment de radiers qui que ce soit, le Mali a d’énormes problèmes pour en rajouté encore. Arrêtez les vengeances sur les pauvres gens.
    JE VOUS EN SUPPLIE MONSIEUR LE MINISTRE IL FAUT RADIERS LES BANDITS QUI OCCUPENT LE NORD 8-O 8-O 8-O 8-O 8-O

    • Miniankaden

      On a radié des gens, on a aussi libéré de la place pour d’autres qui en ont été souvent injustement privés!

      • Marietoukourouma

        Ah quel égoïsme manikaden mais même ces jeunes mort valent mieux que toi vivant ba gnègo UNTM nous les travailleurs on est derrière vous on est même prêt à aller en grève illimité si ce con de ministre n’annule pas sa décision à bon entendeur salut

  7. UN MALI FORT

    Qu’allah le tout puissant aides les 263 jeunes a regagner leur travail en nous evitant une crise inutile creee de toute piece par ce dangereux ministre .

    • Oumartrore

      Merci un Mali fort tu as tout dit vivement l’UNTM

    • nordnord

      Bravo Mr le ministre pour ton travail de citoyennété.Nous sommes fiers de toi.Tu encourage l’esperance aux pauvres.C’est très juste de ta part que DIEU te recompense pour ça.