Transparence dans l’organisation du concours de la Fonction publique : CADE-Mali rassure les candidats

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Informer l’opinion nationale sur l’implication des membres de CADE-Mali dans l’organisation du concours de recrutement direct dans la fonction publique dans la transparence, l’égalité et la justice, était l’objectif d’une conférence de presse, tenue au siège de cette association.

Les membres de CADE-Mali composés de l’ADIDE, MJCM, AMIP-SSH, ADJD, AJDVA était le week-end dernier face aux hommes de médias pour les assurer sur la transparence du concours de la fonction publique qui a démarré le samedi 22 et qui prendra fin le 31 décembre. Le président de CADE-Mali, Samakoun Sissoko expliquera que sa structure est impliquée dans l’organisation du concours. C’est pourquoi, ils ont organisé cette présente conférence pour rassurer les candidates et les candidats de bien se mettre au travail. Car, il n’y aura pas de fraude que ce soit au niveau de l’administration ou du corps professoral.

Ce concours sera transparent, sincère et équitable.  Preuve, la récente décision du gouvernement de rétrograder et de radier les fonctionnaires illégalement recrutés dans la fonction publique. Il a lancé un appel aux correcteurs des copies d’examen et aux candidats d’œuvrer dans la transparence. Car, l’implication des jeunes dans l’organisation des concours actuel est exemplaire.  Il a invité l’Etat à impliquer davantage les jeunes dans l’organisation d’autres concours comme la magistrature, la gendarmerie…

Le Secrétaire général du Mouvement des jeunes contre le chômage au Mali (MJCM), Seydou Gaoussou Diallo, a indiqué que CADE-Mali est impliquée dans l’organisation du concours à travers trois associations depuis quelques années. Il a demandé que si quelqu’un constate des irrégularités lors du concours de les  signaler. Il indiquera que leur structure est impliquée dans l’organisation depuis la phase de surveillance en passant par la correction, le Secrétariat jusqu’à la délibération.  Mais, il a déploré leur  non implication dans le choix des sujets. A le croire, ceux qui vont bien préparer le concours auront la chance de passer. Car, ce n’est plus une affaire de bras longs, mais plutôt de compétence.

Le représentant du centre national des examens et concours, Kassim Dembélé, a salué l’initiative. Avant de dire que CADE-Mali est un partenaire privilégié qui est impliqué de la surveillance jusqu’à la délibération. Il a déclaré que le choix des sujets incombe au ministre et à son cabinet.

            Falé  COULIBALY

 
SOURCE:  du   26 déc 2012.    

3 Réactions à Transparence dans l’organisation du concours de la Fonction publique : CADE-Mali rassure les candidats

  1. diamond1

    On verra bien

  2. rassembleur

    vraimant au niveau de finances ce que le gouvernement a demandé c’est peut, car une branche où ya telment de chomeurs par rapport à les autres corps.Il y avait 11 697 candidats à Bamako seul compté les regions pour 20 postes. Je dit il n’ont qu’a voir les autorités.